Forum Blue

Forum sur les blue [lads]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
~°-Lady James-°~

avatar

Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : MaRsEiLlE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Lun 26 Juin - 12:00

MAIS MA OLI............... MAIS MA OLI.......... TA RIEN COMPRIS A LA VIE OU QUOI???????
DUNCAN JAMES TE DIS JE TE TM ET TOI? ET TOI? TU FAIS QUOI? TU ESSAYE DE LE TUER????????? A NON MAIS C LE MONDE A L'ENVERS....


non stppppp ne le retu pas!!!! ata t folle ou quoi?
et en plus elle ve rendre jaloux Dunc avec un vieu de 40 ans bon a par si c clooney je vois pas ski va le faire enragé! Et puis pr te faire soufrir encore plus il pouré refaire venir la blonde mdrrrr l'histoire sans fin...


Allé la suite!!!
bisouxxxxx
jtmmm fortttttt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lodiejames.skyblog.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 29 Juin - 0:59

PTDR Elo !

Bon, alors il est 53 ! Dans exactement 7 minutes, c'est mon anniversaire alors je fais le défi de poster cette suite avant 00H ! Na ! DOnc merci Kriss pour ce ti challenge ! hihihi !
Bref ! voilà la suite !

Chapitre 11


- Bonjour Simon ! Lançai-je. Je t’aime tu sais ! Regarde ! Je t’ai amené des fleurs, et je t’ai préparé un super fraisier chocolat avec plein de crème chantilly ! En plus, j’ai trouvé un énOrme nounours en arrivant ! Il était trop beau ! En plus, j’ai surfé sur le net pour toi, les fanes t’ont laissé des tonnes de messages sur ton forum et tout, et elles t’ont envoyé plein de cartes de vœux et tout ! C’est génial !
- Ouais ! Approuva-t-il, Mais t’étais pas obligée de faire tout ça tu sais !
- Mais si ! Je t’aime !

Et je l’embrassai sur la joue. Duncan à côté me lança un regard de braise.
Ca faisait presque un mois maintenant que l’évènement s’était produit ! Duncan était parfaitement rétablit et avait décidé de m’accompagner rendre visite à Simon qui ne devait que sortir demain. Depuis le tout début, j’avais largement favorisé Simon. Normal ! Je l’appréciais plus !
- Où sont Lee et Ant ?
- Bah, commença Dunc, ils sont…
- Ils sont restés à la maison ! Sont en train de faire les valises pour demain ! Coupai-je, On t’a pris ton billet et dès que tu sors demain matin, on part pour Londres !
- Génial ! S’écria-t-il.
- Je t’adore !

Je le pris dans mes bras. Duncan leva les yeux au ciel.

Nous dûmes sortir de la pièce ensuite à la demande de l’infirmière.
- Tu pourrais pas éviter d’essayer constamment de me rendre jaloux ? Demanda Duncan.
- C’est une option ! Répondis-je.
- Et tu ne pourrais pas un peu essayer de m’accorder un peu d’attention ? Demanda-t-il, Quand je parle, tu ne me regardes jamais, tu m’écoutes à peine ! Ca m’énerve !
- Bah tant mieux ! Répondis-je, C’est justement mon but !

Nous sortîmes de l’hôpital. Monsieur soupira. Il m’énervait tellement ! Si vous saviez ! Ca m’énervait de le savoir prés de moi !
- On a fini ! Lança Lee, Toutes les valises sont prêtes !
- Sauf la mienne ! Ronchonnai-je.
- Ouais ! Je t’attendais pour la faire, répondit Lee, je veux analyser tes sous-vêtements.
- Où sont Phil et Arnaud.
- Ici !

Ils sortirent tous les deux de la cuisine en riant.
- Bon, le grand départ c’est pour demain ! Soupira Arnaud, Vous allez tous repartir ! Que le bon dieu, vous bénisse, au nom du père, du fils, et du saint esprit…
- Ta gueule ! Soupirai-je.

Je montai faire ma valise.


Le lendemain matin, après avoir été chercher Simon de l’hôpital, nous filâmes à l’aéroport tout ensemble. Bientôt, l’heure des adieux sonna.
- Bye maman ! Soupirai-je, Au revoir Papa ! Prenez soin de vous !
- Prends soin de toi aussi ! Dit Papa, Et ne fréquente pas les mauvais garçons !

Son regard dériva vers Dunc qui leva les yeux au ciel.
- Lizza ! Gémit Arnaud, Je t’aime ! Tu vas me manquer !
- Pourquoi tu viens pas avec nous à Londres ! Soupirai-je, T’es vraiment inutile !
- Je viendrais te voir ! Promis ! Pendant les vacances !
- Ah ! Merci ! Soupirai-je. Je t’aime Arnaud ! Je t’aime !

Je le pris dans mes bras.
- Que le bon dieu te garde à sa droite, au nom du père, du fils…
- Arnaud…
- Je vous souhaite d’aller dans la paix du christ ! Louange à toi Seigneur Jésus…
- Arnaud…
- Que la paix du seigneur soit toujours avec vous…
- TA GUEULE !
- Mais non ! Vous deviez répondre « Et avec votre esprit » ! Soupira-t-il.


Nous montâmes dans l’avion un peu plus tard et je me retins de ne pas pleurer. Ils allaient trop me manquer quoi ! Je soupirai et m’assis prés du hublot. Duncan s’assit à côté de moi.
- Enculé ! Lançai-je. Pourquoi tu tapes l’incruste ?
- Je t’aime.
- Je t’encule !
- Nan, c’est le contraire ! Dit-il, Tu viens avec moi dans les toilettes ?
- Ok ! Répondis-je.
- Oh ! C’est vrai ?
- NON ! Abruti !

Le vol se déroula sans encombre, sauf que cette fois, je ne me gênai pas pour vomir sur Duncan. Le pire, c’était que ce connard avait tout prévu ! Il sortit pile au bon moment le sac en papier. Et il me sourit avant d’aller le balancer. Quel connard !

Nous arrivâmes à Londres vers quatorze heures et retrouvâmes la maison. Elle sentait horriblement le renfermé. Aussitôt, je me mis au travail. Après avoir déposé mes valises, j’ouvris les fenêtres et les volets et me débarrassai de la poussière. Lee découvrit ma lettre de la fac clamant mes résultats absolument excellents.
- Oh la la ! S’écria-t-il, Tu as bu beaucoup de lait pour performer comme ça !
- Ouais ! Approuvai-je, Merci chéri !

Je filai donc m’inscrire à la fac et en profitai pour prendre toutes les petites annonces de travail qui s’offrirent à moi. Le plus frappant, fut une page de journal qui se colla au par brise d’un conducteur qui manqua de m’écraser ! Je criai et remarquai les gros titres :
CHRIS FIBOL LE GERRY SPRINGER ANGLAIS RENVOYE DE BBC !
On recherche un remplaçant


Oh putain !
J’avais sûrement une chance de le remplacer ! Moi ? Animatrice de débat sulfureux ? Pourquoi pas ! Seulement, j’étais loin de m’imaginer qu’un tel job représenterait vite pour moi un véritable enfer !


Et voilà ! Pile avant 00h ! I DIT IT ! Yeah !
Bisous à toutes! J'ai 17 ans dans 1 min ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
~ Kriss ~

avatar

Nombre de messages : 923
Age : 34
Localisation : TOp secret hihihihih
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 29 Juin - 1:11

Ben voila il est 11 et je te dis HAPPY B DAYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
jocolor
jocolor jocolor jocolor jocolor jocolor jocolor


challenge reussit avec brio !! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

comme d'ahb j'aime mas pov dunk laisse lu une chance qu'atil fait ds son passer ???? Suspect Suspect Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 29 Juin - 1:13

Merci beaucoup !

Jtdr ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
~°-Lady James-°~

avatar

Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : MaRsEiLlE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 29 Juin - 1:17

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA MA OLI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
(bon jte le refet mdrr '-___-)



BONNE ANNIVERSAIREEEEEEEEE


17 ans t vieilllllllle mdrrrr

Bon bref revenons a nos moutons mdr:
ct tro biennnnnnnnnnnnnnnnn
a kom jme languie tro la suite!!!! mle fait ke t'anime se genre démission a mon avis sa va etre comique!! Di moi pa ke tu vas comenté les ébats de Dunc ac une pétasse mdrrrrr

non sérieux sa se fé pas comment tu le traite dunc il fé limite pitié.... pfffiiiouuuuu mais bon....

allé la suite ma Oli adiré!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lodiejames.skyblog.com
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 29 Juin - 11:44

Tout d'abord JOYEUX ANNIVERSAIRE!!!! ( c'est le plus important quand même Razz )
POur ce qui est de ta fic, JADORE TJS, Dunk ta calculé sur le coup du vomi cette fois Laughing, C'est qu'il est attentionné le petit Dunk Rolling Eyes
LA SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!
KIssOUss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
Ana

avatar

Nombre de messages : 252
Localisation : Partout où il sera...
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 29 Juin - 18:04

rahh plin de lecture pr nana et c meme pa son aniv a elle!
hihihi!
bon ma oli la suite koi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah2609

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 24
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: la suittteeeuuuuuuuuuuh   Jeu 29 Juin - 20:02

la suite madame ze sui fan !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Lun 3 Juil - 0:07

Bon, alors, je sais pas pk, mais j'arrive po à mettre de couleurs et tout ! Mais bon, c pas grav, c le contenu qui compte !
Merci pr vos coms et pour les voeux d'anniv !^^
Bisous !



¤ ____Chapitre 12____ ¤


Pas moins d’une semaine plus tard, non seulement j’avais le job, mais en plus, c’était la rentrée ! Je retrouvais mon prof d’arts plastiques, celui qui kiffait mon derrière ! J’avais découvert son prénom : Adrien.
- Ouech, Dridri ! Lançai-je en entrant dans la salle, Tu le trouves bien mon jean moulant ? Hein !

Déborah explosa de rire. Je la rejoignis et Phil me rejoint aussi.
- Devinez quoi les mecs ! Lançai-je.
- On s’en fiche, Lizza ! Fit Adrien, Ici, tu es en cours et tu te tais !
- Ouais, ouais, monsieur ! Répondis-je. Donc, je vais bosser à la TV !
- C’EST VRAI ? Hurla Déborah.
- C’est grâce à Blue ou Usher ? Demanda Phil.
- Aucun des deux ! Hi, hi !
- C’est peut-être grâce à ton derrière, Lizza ! Fit Adrien, Mais en attendant, tu travailles !
- Ouais, ouais ! Répondis-je.


********************************************************************
Le soir même, j’avais rendez-vous pour le premier enregistrement de l’émission. C’était une embrouille entre une jeune femme que le mari avait abandonnée au pied de l’hôtel.
- Bonjour ! Lançai-je en souriant à la caméra, Et bienvenu au Lizza’s show !

Mais la caméra filmait mes jambes. Parce qu’on m’avait un peu forcé à mettre une minijupe!
- Euh… j’ai dit « Bonjour » ! Lançai-je.

Je tirai la caméra vers mon visage et souris. En plus, c’était en direct !
- Bonjour ! Répétai-je, Je suis Lizza et aujourd’hui, notre invitée à le cœur brisé, elle a… euh… elle a…

Je plissai les yeux sur le prompteur.
- Putain ! J’arrive pas à lire ! Marmonnai-je.

Les spectateurs échangèrent des regards.
- Ah ! Ok ! Merci à la régie d’avoir écrit plus gros ! Lançai-je, Vous aurez un bisou après l’émission ! Donc, euh… je disais, que l’invitée d’aujourd’hui a le cœur brisé. Elle a perdu son mari, au pied de l’hôtel. Elle s’appelle Sylvie ! Veuillez l’applau… QUOI ? Mais ECRIVEZ PLUS GROS ! …. Ah ! Ok ! Veuillez l’applaudir, s’il vous plait !

Les spectateurs l’applaudirent et la jeune Sylvie arriva sur le plateau. En plus, elle était trop jolie ! Elle se laissa tomber sur le fauteuil et fondis en larmes.
- Bonjour Sylvie ! Lançai-je, Alors pourquoi êtes-vous là ?
- Mon fiancé m’a laissé tomber devant l’autel ! Pleurnicha-t-elle.
- Vous aviez rendez-vous ? Demandai-je, Là-bas ?
- Comment ça ? S’étonna-t-elle, Bah, il devait être là, quoi ! C’était tout de même important pour moi !
- Mais, pourquoi il devait venir ? C’était pour coucher avec vous ?
- Quoi ?
- Il a couché avec vous et il vous a lâché, c’est ça ?
- Mais… de quoi vous parlez ?
- Bah, il vous a laissé tomber devant l’hôtel, non ?
- Oui ! Devant l’AUTEL ! A-U-T-E-L !
- Aaaaaaaaaaaaah ! Ok ! J’avais trop pas capté !


**********************************************************************
- VOUS ETES VIREE ! Hurla la responsable.
- Mais, vous ne pouvez pas me virer ! M’écriai-je, Tout le monde a adoré l’émission !
- Je vous laisse une dernière chance, mademoiselle ! Vous animerez l’émission pour les adolescentes demain matin à 10h ! On a un invité spécial ! Tâchez d’assurer !
- Merci ! Vous pouvez compter sur moi ! Lançai-je.


*********************************************************************
De retour à la maison, je filai dans ma chambre et me laissai tomber dans mon lit. Ma chambre était dans un de ces bordels ! Je me mis aussitôt au rangement ! Il y avait plein de trucs que j’avais gardé de Barcelone. Je retrouvai entre autre ma grande robe de mariée complètement fichue qui m’avait coûtée les yeux de la tête !
Je tombai à genoux sur le sol et fondis en larmes dans le tissu qui avait viré au gris. C’est ce moment que Duncan choisit pour ouvrir la porte. Il s’arrêta avec un air embarrassé.
J’étais tellement triste sur le coup ! Tellement ! Je me rendais compte que j’avais fait tout un tas de sacrifice pour un seul garçon, que ce garçon m’aimait toujours et que je souffrais de notre séparation ! Peut-être qu’au fond… je l’aimais encore un peu…
- Lizza ? S’étonna-t-il.

Il ouvrit de gros yeux sur moi et s’avança un peu.
- Lizza… arrête de pleurer… je suis… je suis désolé….
- Chut ! Coupai-je, Ferme-la !

Il s’agenouilla prés de moi et me tira la robe des mains. Son visage se rapprocha du mien.
- Je suis désolé, tu comprends ? Demanda-t-il.
- Je comprends, ouais… Pourquoi t’es parti ?
- Je voulais pas te faire souffrir ! Répondit-il les larmes aux yeux, Je ne suis pas assez bien pour toi…
- Mais comment tu le sais ? Murmurai-je. Je suis assez bien placée pour le savoir moi-même nan ? A moins que tu me trouves trop gaffeuse pour ça…

Il sourit. Nos nez s’effleurèrent et je sentais son souffle sur mon cou.
- Quand j’ai vu Elizabeth, expliqua-t-il, je… je me suis senti trop nul pour toi… tu sais… il y a des choses que j’ai faites et qui ne sont pas très jolies et puis… je ne voulais pas te pourrir la vie.
- Tu as… tu as douté de toi alors que d’habitude, tu es toujours si confient ! Répondis-je toujours dans un murmure.

Il déposa une main sur ma joue.
- Tu m’as fait peur l’autre fois avec le couteau ! Dit-il. T’avais pété un câble.
- C’est de ta faute ! Répondis-je en souriant. Je suis trop folle… de toi… et ça m’a trop perturbé cette histoire !
- Alors pourquoi on reste pas ensemble ? Demanda-t-il. Pourquoi…

Il m’embrassa sur la joue puis sur les lèvres. Je sentis sa main un instant dans mon dos. Je l’arrêtai.
- Arrête ! Coupai-je, Je… je suis pas prête…
- Mais euh…

Il retenta de m’embrasser mais je l’arrêtai de nouveau.
- Je suis désolée Duncan, mais c’est trop rapide pour moi !
- Bon, dans ce cas…

Il me déposa un baiser sur le front et se releva.
J’aperçus clairement un morceau de papier dans sa main gauche. Un truc qu’il n’avait pas en rentrant ici !
- Duncan ! Chéri, t’as quoi dans la main ? Demandai-je.
- De quoi tu parles !

Il détourna le regard rapidement, mais c’était TROP cramé !
Je me relevai et lui arrachai le papier des mains. Je vis alors la fameuse lettre que j’avais reçue au mariage. Celle qui avait failli me faire douter, moi aussi.
- Tu savais ce qu’il y avait d’écrit ? M’étonnai-je, Tu connaissais le contenu de cette lettre, Duncan ?
- Je l’ai lu à l’instant, et comme la lettre portait la date de la cérémonie… je pensais… je croyais que…
- Tu croyais quoi ? Demandai-je. Est-ce que tu sais qui a écrit cette lettre ?

Duncan soupira.
Je devinai alors qu’il se savait dans une position assez délicate.
- REPOND ! Criai-je.

Simon passa devant la porte.
- Duncan ! Téléphone pour toi ! C’est pour l’émission de demain matin !
- L’émission de demain matin ? M’étonnai-je.
- Dunc passe dans une émission pour des petites filles demain matin à 10h ! Cria Lee depuis le salon, Han la honteeeeee ! Au fait Lizza ! Tu étais excellente dans ton émission ! Ils t’on gardé j’espère ? Tout le monde à kiffé !

Duncan se retira pour aller prendre le téléphone et je regardai la lettre pensive. Avant quoi que ce soit, il faudrait bel et bien que je découvre le fond de cette histoire, à commencer par l’auteur de la lettre.
Et si c’était Duncan lui-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
~°-Lady James-°~

avatar

Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : MaRsEiLlE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Lun 3 Juil - 0:17

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
comment ct bien parti '-_________________________-
mdrrrrr
jespère ke c pas lui... ohhh dunkinouuuuuuu mdrrrrr
ct tro fort ce chapitre g adoré!
jte fé de gros bisoux avant dalé dodoté (ouais je sens que je vais me faire cramé par mes vieux moi mdr)

bisouxxx
jtm ma oliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lodiejames.skyblog.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Lun 3 Juil - 0:36

[~°-l@Dy J@MeS-°~] a écrit:
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
comment ct bien parti '-_________________________-
mdrrrrr
jespère ke c pas lui... ohhh dunkinouuuuuuu mdrrrrr
ct tro fort ce chapitre g adoré!
jte fé de gros bisoux avant dalé dodoté (ouais je sens que je vais me faire cramé par mes vieux moi mdr)

bisouxxx
jtm ma oliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Ah ! Ca fait zizir ! ^^
Moi ausis g kiffé ce chap !^^
et moi aussi ze tm !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
Ana

avatar

Nombre de messages : 252
Localisation : Partout où il sera...
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Lun 3 Juil - 19:26

"toi ki est si confiant d'abitude" ptdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!

ralala!!! la SOUITE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Mer 12 Juil - 14:35

Chapitre 13


Salut ! Moi, c’est Lizza Margate, 21 ans et définitivement blonde !

Je venais de faire tomber mon portable dans les égouts !
Mon émission pour gamines était dans moins de trente minutes !
- Monsieur ! M’écriai-je.

Je saisis la manche d’un passant qui s’écroula par terre.
- Oops ! Lançai-je, Vous pourriez pas m’ouvrir cette grille ? S’il vous plait ! J’en ai trop marre là ! Aujourd’hui c’est mon premier jour de boulot ! En plus, je dois chercher un spécialiste de la calligraphie et ça va me prendre toute la vie !
- Je suis spécialiste en calligraphie ! Dit-il avec un grand sourire.
- Mais je veux un spécialiste des égouts pour l’instant ! Répondis-je.

C’était un beau et grand black musclé que j’aurais mieux vu en footballeur qu’en calligraphe, mais bon ! Il souleva la grille et je dus plonger dans les égouts pour ramasser mon portable.
- Merci ! Je vous adore ! Lançai-je.

Je lui fis un bisou sur la joue et partis en courant.
- Attendez ! Cria-t-il.

Il me tendit sa carte de visite. Je le remerciai et partis au boulot. Après avoir changé mon pantalon couvert de crasse d’égouts, je pus monter sur le plateau.
- Salut les filles ! Ici Lizza et aujourd’hui, on va parler d’un super grand artiste qui vient de sortir son album solo et qui s’appelle… DUNCAN JAMES ? QUOI ? MAIS JE REVE !

Je vis Dunc arriver avec un grand sourire. Il se laissa tomber sur le fauteuil après m’avoir fait la bise.
- Je suis vraiment heureux d’être là ! Dit-il. Alors Lizza ? Tu as des questions ?

Je le regardai avec de gros yeux ! Je sentis la caméra sur moi ! Oh putain ! Que faire ?
- C’est toi qui as écrit la lettre ou pas ? Demandai-je, Hier t’es parti sans rien dire pour le téléphone et t’es pas revenu !
- Pourquoi t’es pas venu me chercher ?
- Tu pars sans arrêt ! Répondis-je, J’en ai marre de te chercher, moi !
- Pourtant on se retrouve toujours ! Dit-il. La preuve, hier !
- C’est pas un baiser qui va régler cette histoire ! Répondis-je, T’es con ! Alors ? C’est toi qui l’a écrite ou pas ?
- Je te l’ai dit ! Je ne sais même pas ce qu’il y avait dans cette lettre !
- Ah non ? M’étonnai-je, Alors, je vais te rafraîchir la mémoire !

Je courus en coulisse et ramenai la lettre de mes affaires. Les maquilleuses et les stylistes ne comprenaient plus rien.
- Hum, hum ! Attention ! Voilà ! « Mademoiselle, ne vous mariez pas. L’homme que vous vous apprêtez à épouser, vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais. Je le connais depuis très longtemps. Il vous cache certaines choses, et ce que je vous montre là, n’est qu’une infime partie de ses secrets. Je vous conseillerai de remettre donc cette cérémonie à plus tard, car le rêve que vous tentez de saisir n’apparaîtra pas éternellement beau et attirant. De plus, son âme est destinée à une autre personne. Une personne que vous connaissez. Il vous quittera de toutes évidences dans les temps à venir. Etant maintenant consciente de chaque closes de ce contrat que vous vous apprêtez à signer, évaluez la situation, et jugez par vous-même. »

Je lui lançai un regard. Il paraissait vraiment surpris.
- Et il y avait des coupures de journaux avec ! Ajoutai-je, Les gros titres : « Disparitions mystérieuses », « James le rescapé », « Une forêt bien sombre » et j’en passe !
- Mais…
- T’as été mêlée à une affaire pas nette, c’est ça ? Demandai-je.
- Mais…
- Peu importe ! Répondis-je, Je découvrirais qui l’a écrite ! Je te le jure !

Je marquai un temps de pause et inspirai un grand coup.
- Donc, Duncan James débute sa carrière sur les chapeaux de roues avec son single « Sooner or Later »….


- VOUS ETES DEFINITIVEMENT VIREE !
- Mais… c’est la faute de Duncan James…
- DEHORS !

Elle me lança mon sac et mon manteau à la figure. Je sortis du bâtiment. Duncan me fit un grand sourire que j’ignorai. Je décrochai mon portable et composai le numéro du calligraphe.
- Allô ? C’était pour savoir… vous avez besoin de quelque chose de particulier pour le rendez-vous ?
- Oui ! Justement ! Si vous pouviez me donner un exemplaire des écrits des personnes suspectées, ce serait gentil !
- Vous aurez ça ! Comptez sur moi !
- Au revoir !

Je raccrochai.
- C’était qui ? Demanda Duncan.
- Personne ! Répondis-je, On rentre à la maison ?

Il nous ramena dans sa voiture où régnait un silence inquiétant. Dès que j’entrai à la maison, je filai dans la chambre d’Antony. Je saisis une de ses feuilles de brouillon sur lesquelles il écrivait les paroles de ses chansons. Je fis de même pour Lee. Je trouvai une lettre sur le bureau de Simon que je saisis et je montai voir Duncan. On ne savait jamais après tout. TOUT LE MONDE ETAIT SUSPECT !
- Salut Chéri ! Lançai en entrant dans la chambre l’air de rien.

Il me sourit avec un air surpris. Je lui fis un grand sourire et le pris dans mes bras et prenant soin de saisir une feuille griffonnée sur son bureau, dans son dos.
- A ce soir ! Toi-même tu sais qu’une grande discussion nous attends !

Je sortis en vitesse. Ensuite, je pris les exemplaires de lettres que j’avais reçut aussi bien de Déborah, que de Christie, que de Phil et Arnaud. Je filai chez le spécialiste.
- Bonsoir monsieur ! Voici la lettre et les écritures potentielles.

Je lui remis les lettres et m’assis sur une chaise avant de commencer à lire un roman photo dans un magasine. Quelques minutes plus tard, il me sourit.
- Votre coupable est celui qui a rédigé cette lettre !

Il me tendit la lettre que j’avais prise sur le bureau de Simon.
Je crus que le ciel s’effondrait sur ma tête.

- Simon ! M’écriai-je, Traître ! Pourquoi tu ne m’as rien dit !

Il était étendu sur son lit et lisait un magasine pour se muscler.
- Je suis désolé Lizza, mais je pensais que t’aurais du mal à le comprendre.
- Ah bah oui ! Ca, c’est sûr !
- Comment t’as su alors ? Demanda-t-il.
- J’ai été voir un spécialiste. Soupirai-je.
- Un spécialiste ? Répéta-t-il, Quel genre ?
- Il a deviné en comparant…
- Ah ! Pas avec une boule de cristal !
- De quoi tu parles ? M’étonnai-je.
- T’es allée voir un voyant ? Demanda-t-il.
- Mais pourquoi j’aurais été voir un voyant ?
- Pour deviner qui était ma nouvelle petite amie, pardi !
- Pardon ?

Je me pris une gifle invisible. Simon avait une petite amie. Premier scoop !
- Ah ! Fis-je, Ok… bah….
- Ca va ? Demanda-t-il.
- Oui, oui ! Super ! Répondis-je.

Mais en fait, je me sentais bizarre. Pas jalouse, mais bizarre. J’en oubliais presque la lettre ! Je m’apprêtai à la lui montrer quand je remarquai une inscription au dessus du texte.
« Cher Simon ! »

Alors ce n’était pas Simon qui l’avait écrite cette lettre ! On lui avait écrite ! C’était qui l’auteur ?
- Qui t’as envoyé cette lettre ? Demandai-je, C’est elle ?
- Hey ! S’écria-t-il, C’est la lettre de mon petit frère ! Tu fouilles dans mes affaires ?
- Ton petit frère ? M’étonnai-je.

Simon avait un petit frère. Deuxième scoop ! Je pensais qu’il n’avait que des sœurs !
- Ne t’avises plus de fouiner dans mes tiroirs, miss ! Dit-il, J’aime pas ça !
- Désolée ! Répondis-je. C’était… ça traînait dans le couloir !
- « Traînait » ? S’étonna-t-il, Lizza ! Mes affaires ne « traînent » pas !
- Oui, oui ! Bon, bah, merci !

Je sortis.

Alors, bon, maintenant ma voix était toute tracée. Il me faudrait retrouver l’enveloppe de la lettre du frère de Simon, trouver son adresse et filer chez lui, lui poser quelques questions. Bref ! Une vraie journaliste !
Je m’étendis sur mon lit, pensive. Qu’est-ce que le frère de Simon avait à gagner en écrivant ce genre de lettres ? Et qu’est-ce que Duncan avait fait voyons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
Ana

avatar

Nombre de messages : 252
Localisation : Partout où il sera...
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Mer 12 Juil - 14:41

Comme t'as ecrit en rose,t'auras pa de coms! na!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~°-Lady James-°~

avatar

Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : MaRsEiLlE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Mer 12 Juil - 14:51

sniffffffffff
povre dunc... ( ché pa pk mé javé envi)
nan mé sérieux c pas bien ske ta fééééééé ta tout débalé devan les cams ayaaaa ptdrrrr
ptin g eu tro peur kan tu soupçoné mister webbe gt prete a le détesté mdrrr
mé moi jve savoir l'histoireeeeeeeeeeeee
sérieuxxxxxxxx jve savoir skil a fé dunc!
bisousss oliviaaaa

ps: la prochaine fois &vite le rose mici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lodiejames.skyblog.com
May



Nombre de messages : 279
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Mer 12 Juil - 15:47

Et les autres fics? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avec-phil0s0phie.skyblog.com/
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Mer 12 Juil - 19:20

May a écrit:
Et les autres fics? Laughing

xpldr ! Ouais, mais là ... jvé pas te fer le 3615 mylife, mais g po tro le time ! Essaie de dire à Elodie de me harcler ! mdr
je blague !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
~°-Lady James-°~

avatar

Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : MaRsEiLlE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Mer 12 Juil - 22:41

on parle de moa Cool mdrrrrr
bon tu veux kel fic?
ke je la face craké vu kel a pas fé promesse non plus sa va chié des bulles ché oliviaaa mdrrrrrrrrr

pa tro le temps pas tro le temps oué c sa et mon cul c du poulet pi etre lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lodiejames.skyblog.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 20 Juil - 23:02

Comme ça fait perpète que j'ai pas ms de suite, j'en mets deux d'un coup et je pars en vacances !
On se voit à la rentrée !


Chapitre 14


- Entre Dunc ! Lançai-je, Et ferme la porte derrière-toi !

Duncan soupira et entra. Je l’avais réceptionné à la sortie de la douche et ça tombait bien, parce que j’étais aussi en peignoir ! C’était une situation idéale pour…
- Discuter ! Lançai-je, C’est tout ce que nous allons faire ! Assieds-toi !
- J’aime bien quand tu donnes des ordres, Lizza ! Ca fait la fille dominatrice et ça m’excite !
- C’est pas mon problème ! Coupai-je, Grouille !

Il leva les yeux au ciel, rattacha sa petite serviette autour de sa taille et s’assit sur mon lit. Je me mis à faire les cents pas.
- Duncan Mathew Inglis James ! Commençai-je – et il sourit avec amusement –, Tu as omis de me dire qu’on ne se connaissait pas assez avant notre mariage. Maintenant, je te donne ta chance ! Dis-moi tout !
- Et après on reviendra ensemble ? Demanda-t-il plein d’espoir.
- NON ! Coupai-je. Ne change pas de sujet ! Dis-moi tout !
- Bon… alors euh…. Quand j’avais onze ans, je me suis pissé dessus devant toute la classe…
- Duncan ! M’écriai-je, Je ne veux pas parler de ce genre de choses ! Je veux savoir pourquoi il y a eu des articles de journaux étouffés ! Je veux savoir pourquoi on m’a écrit cette lettre ! Avoue-moi tout !
- Tu me détesterais tant. Soupira-t-il.
- Alors tu as bel et bien fait quelque chose ! Soupirai-je. Voyons voir le premier article.

« Duncan, la rescapée,
Maeva Duncan, en recherche depuis plus de quatre mois a été en partie retrouvée par un groupe de touristes. Des lambeaux de peau du corps de la jeune fille se trouvaient dans la forêt du parc Saint James à Londres et aurait été arraché durant prés de deux heures à l’aide d’un couteau.
»
- Ca veut dire quoi, ça ?

Duncan baissa les yeux.
- T’as tué une meuf ?! M’écriai-je, Pourquoi ? C’est quoi cette histoire ? Réponds !
- Je suis désolé, Lizza. Mais je suis dans l’obligation de me taire.

Il se leva et s’avança vers moi avec un air désolé.
- Je t’aime, mais je ne suis pas prêt à parler de ça. S’il te plait, oublie cette histoire. Je te dirais tout le moment venu, je te le jure. Tu me fais confiance ?
- Non. Coupai-je, J’en ai marre !
- S’il te plait ! Fais-moi confiance ! Murmura-t-il.
Aaaah ! Que faire ? Il était en petite serviette devant moi et m’implorait du regard !
- C’est bon ! Soupirai-je, On oublie ça pour l’instant ! Bonne nuit !


- Lizza ! Tu te réveilles ? Tu as fait quoi hier nuit ? T’as fait tourner ton derrière ?
- Très marrant, Dridri ! Soupirai-je en me relevant sur ma table, Tu as échappé à la tournée ! T’inquiète ! Tu réussiras à l’avoir un jour ! L’espoir fait vivre !

Tout le monde éclata de rire. Mon prof et moi étions maintenant bons copains. On rigolait ensemble, et pourtant, il refusait de me laisser dormir. Hier soir, je n’avais rien fait pour être à ce point fatiguée ! J’étais juste restée longtemps éveillée, et je réfléchissais à cette histoire.
- Vous allez devoir bientôt faire un stage au Sun ! Dit Adrien, La note qui en résultera sera de coefficient 5 !
- Ah carrément ! M’écriai-je.
- Ca y est ? T’es réveillée ? Ironisa-t-il, Vous aurez plus d’infos sur le panneau d’informations sur ce stage !
- Déborah ! Soupirai-je, Tu feras le stage avec moi ?
- Le stage se fera par trois ! Conclut Adrien avec un grand sourire. Et c’est moi qui ferais les groupes !
- Bâtard ! Soupirai-je.
- Pardon ?
- Nan, rien !

J’avais décidé de passer à l’action en rentrant à la maison.
- Salut Lee ! Lançai-je.

Monsieur mâtait un porno sur le canapé avec la main dans son caleçon. Je m’arrêtai devant lui, l’air interdit.
- Tu fais quoi là ? M’étonnai-je.
- Bah je me fais du bien ! Dit-il, Tu me rejoins ?

Il se leva avec un sourire coquin et s’approcha de moi.
- Tu poses tes mains dégoûtantes sur moi et je te mets une droite ! Menaçai-je.
- Aller ! On va s’amuser !

Il me saisit les mains. Je poussai un cri pour me dégager. Il me souleva du sol et me balança sur le canapé.
- SIMON ! Hurlai-je.

Mon sauveur arriva et vira Lee de sur moi. Il était en manque ou quoi ? Lee se faisait donc sermonner par papounet :
- Non mais ça va pas ou quoi, toi ? S’écriait-il, Abuser ainsi ! La pauvre fille elle rentre de l’école….

Je profitai donc de l’absence de Simon pour aller fureter dans sa chambre. Et… BINGO ! Je tombai sur l’enveloppe avec l’adresse d’un certain Pitt Fret prés d’ici.
- Lizza ? Appela Si dans mon dos.
- Comme par hasard… soupirai-je.
- Qu’est-ce que tu fais ici encore ?
- Euh… je… je t’attendais ! Je voulais te dire quelque chose de très important.

Il fronça les sourcils.
- Je t’écoute. Est-ce que c’est grave ?
- C’est juste que… c’est à propos de… euh… Lee !
- Lee ? Qu’est-ce qu’il a ?
- Il m’a confié que son pénis était tordu ! Inventai-je.

Il ouvrit grand la bouche. Et je hochai la tête.
- Il faut que vous, garçons, l’aidiez à y remédier. Soupirai-je, Voilà ! C’est tout ! Bye !

Et je sortis.
Je courus déposer mes affaires dans ma chambre et sortis. Je chopai un bus pour arriver à destination. C’était une grande et belle maison avec un jardin en fleurs. Je sonnai.
Un beau black m’ouvrit et me sourit. Il ressemblait beaucoup à Simon.
- Pitt ? Demandai-je.
- Non, dit-il, moi, c’est Wil, mais je vous appelle Pitt, tout de suite !
- Non, attendez ! Vous êtes bien le frère de Simon Webbe, non ?

Il fronça les sourcils.
- Si vous venez pour me poser des questions sur mon frère et ses potes pour que ça atterrisse dans la presse, vous pouvez rentrer chez vous !
- Non ! M’écriai-je, Attendez ! Je suis la fiancée de Duncan James ! C’est moi ! Lizza ! J’ai reçut une lettre ! J’ai besoin d’explications !

Je lui montrai la lettre pour lui prouver la vérité. Il s’arrêta et me fit signe d’entrer.
Il me guida vers un petit jardin fleuri avec une balançoire. Je voulus m’assoire mais je tombai dans l’herbe. Il se précipita sur moi pour m’aider. Il ignorait que j’étais une habituée ! Je parvins tout de même à m’assoire. Il s’assit à côté de moi.
- Alors ? Demandai-je, Pourquoi cette lettre ? Qu’est-ce que Duncan James a fait de si horrible ?
- Ca n’est pas moi qui l’ai écrite. Répondit Wil.
- Pardon ? M’étonnai-je, Mais pourtant…
- On m’a dit de l’écrire. Je ne suis pas sensé vous dire quoi que ce soit sur le véritable auteur de cette lettre. Elle m’a fait jurer !
- Alors c’est une fille !
- Je ne vous dirais rien sur elle. C’est inutile. Soupira-t-il. Je suis juste là pour vous dire de ne pas la chercher.
- Mais enfin ! M’écriai-je, A quoi ça rime d’écrire une telle lettre et de ne pas vouloir répondre à quelques questions ? C’est stupide ! Elle devait bien se douter que je chercherai la vérité, non ?
- Je l’ignore, mais…
- Je vous en prie ! Suppliai-je, J’aime profondément Duncan ! Je dois savoir ! Je dois le connaître en entier ! Vous devez me dire où je peux la voir ! Je vous en prie !
- Mais…
- Je vous en supplie ! Vous êtes ma seule chance ! Implorai-je.

Il se mordit la lèvre.
- S’il vous plait ! Implorai-je.
- Ok, dit-il, je vous dis juste qu’elle s’appelle Chiny Sims. Vous pourrez la rencontrer au Défilé Nudiste demain après-midi à seize heures.
- Le Défilé Nudiste ? M’écriai-je, Bon, ok ! Tant pis pour elle si elle doit répondre à poils aux questions !

Wil rit.
- Le départ est au Parlement, ok ? Et voici à quoi elle ressemble !
- Ok ! Répondis-je, Merci. Merci infiniment !

Je me retins de l’embrasser sur la joue et partis en courant.
Il avait été bien bavard pour quelqu’un qui n’était sensé rien dire !


Voilà ! Jmets tout de suite le deuxième chap de la soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Jeu 20 Juil - 23:13


Chapitre 15




- Hey Lizza ! Lança Phil, Ca te dis on va prendre un Frappacino ?
- Nan ! Lançai-je, Désolée, je suis pressée ! Je dois y aller !
- Bon, on remet ça à demain alors ! Fit Déborah, Bye !

Je saisis mon sac à dos et sortis de la fac en courant. Parce que monsieur Adrien avait donné une tonne de devoirs, j’étais en retard au défilé nudiste de seize heures. Il me faudrait traverser toute la ville de Londres pour arriver à temps au Parlement. Et ça me paraissait presque impossible.
- Simon ! M’écriai-je au téléphone, Viens vite me chercher ! C’est une urgence !
- Quoi ? Qu’est-ce qui se passe encore ?
- Dépêche ! Je suis devant la fac !
- Ok, ok !

Et à peine trois minutes plus tard, Simon klaxonnait devant le grand bâtiment. Il était venu avec Lee.
- Qu’est-ce que tu fais là ? M’étonnai-je, C’est quoi cette incruste ?
- Hé ! Oh ! Tu me parles sur un autre ton, d’abord ! Rétorqua-t-il, Je suis là, parce que je t’aime assez pour te voir après les cours !

Je fronçai les sourcils et entrai dans la voiture.
- En fait, c’est parce qu’on était au studio ensemble, on est venu tous les deux ! Avoua Lee.
- C’est quoi exactement cette urgence ? Demanda Simon.
- Un truc perso !

Je lui demandai de s’arrêter à quelques mètres du Parlement pour qu’il évite de voir des nus défiler et je me précipitai devant le bâtiment dont l’entrée était bondée de personnes à poils. C’était affreux. Il y avait aussi bien des garçons que des filles, aussi bien des vieux que des jeunes et de toutes les couleurs de peau. Je m’adressai à un homme à poil qui tenait une liste, ça devait être un responsable !
- Monsieur ! M’écriai-je.
- Qu’est-ce que vous faites ici ? S’écria-t-il.
- En fait, je… je cherche…
- Vous ne pouvez pas suivre le parcours ni demeurer ici si vous n’êtes pas sur la liste mademoiselle ! Dit-il. Qui êtes-vous ?
- Je…
- Je n’ai pas de temps à perdre !

Il me tourna le dos et je vis alors sa liste. Il y avait une énumération de nom coché ou pas encore. Je vis directement le nom de Chiny coché. Elle était là ! Je chopai un nom décoché sur sa lite !
- Annaelle Bertrand ! Lançai-je. C’est moi ! Je suis désolée d’être en retard !
- Et bien ! Dépêchez-vous ! Nous allons partir !
- Ah ! Mais je suis prête !
- Avec vos vêtements vous ne pouvez pas défiler ! Dit-il.

Ca voulait dire quoi ça ? Je fronçai les sourcils. Est-ce qu’il me voulait à poil ?
- Je suis sensée…
- Bah oui ! Dit-il agacé, Dépêchez-vous ! Nous partons !
- Ah !

J’étais sacrément embarrassée ! Mais en même temps, c’était ma seule chance de découvrir qui était cette Chiny ! Et puis, si je me mettais au milieu de la foule, personne ne me verrait !
- C’est Ok ! J’arrive tout de suite !

Je courus vers le centre de la foule et enlevai mon débardeur, puis mon pantalon. Les gens me regardaient avec un sourire encourageant. J’étais, dans un état qu’on pourrait qualifier de : ultra méga super extra carrément vachement hyper trop grave extraordinairement embarrassé !

Quelques secondes plus tard donc, j’étais nue. Je sentais les regards des gens sur moi et ils m’adressaient pour la plupart un sourire rayonnant. Je n’étais pas maigre au sens strict, mais il y avait bien, BIEN PIRE ! Je saisis la photo de Chiny dans la poche de mon sac à dos. Je reconnus ses cheveux roux et lisses sur une jeune femme, seulement elle était au tout devant du rang. Non seulement j’étais à poil, mais en plus, j’allais devoir passer devant tout le monde !
Le responsable donna le départ et les gens se mirent à courir !
PUTAIN ! C’EST UN DEFILE ! On doit MARCHER !
J’avais trop la haine ! Tout ça pour découvrir un secret que j’avais promis de taire !
Je courus donc à vive allure pour atteindre le haut du rang. Nous arrivâmes prés d’un petit parc avec de jolis arbres et des buissons. Durant la traversée, je parvins à atteindre China.
- Vous êtes bien China ?
- Oui, mais… euh…
- Ok, vous auriez un numéro de téléphone ? Demandai-je avec un grand sourire.
- Pourquoi ça ?
- J’aimerais participer au prochain défilé ! Inventai-je, Et je n’ose pas demander au responsable. Il me fait peur !

Elle rit et sourit avant d’acquiescer. Je sortis aussitôt mon phone pour l’enregistrer.
- Ok ! Merci beaucoup ! Je vous appellerai ! Là, je dois y aller ! Au revoir !

J’en avais marre de courir à poil ! Je sortis donc de la course essoufflée.
Le drame se produisit alors. J’entendis soudain mon nom.
- LIZZA ?! C’EST TOI ?

Je m’arrêtai aussitôt et tournai la tête vers… Lee et Simon. Ils étaient assis et riaient sur un banc du parc !
- PUTAIN ! M’écriai-je.

Je plongeai derrière le premier buisson.
- Oh putain, Lizza ! T’es naturiste ? S’étonna la voix de Lee.
- N’approchez pas ! M’écriai-je en regardant entre le buisson. Qu’est-ce que vous faîtes là ?
- Bah, on faisait juste un tour dans le parc, comme tu le vois. On se disait que peut-être t’aurais besoin d’un chauffeur pour revenir à la maison ! Dit Simon.

Il s’approcha du buisson.
- Arrêtez ! C’est pas marrant ! Pleurnichai-je.

Ils étaient morts de rire. Je sortis mes affaires de mon sac.
- C’est grave si je regarde ? Demanda Lee. Parce que…
- NON ! Hurlai-je.
- Ah ? C’est pas grave ? Ok !!
- NOOOON !

Il pencha sa tête par-dessus le buisson et je lui mis une claque avant d’enfiler directement mon débardeur.
- Lizza ! Tu m’expliques quand même ? Demanda Simon, Après toutes les fois où je t’ai demandé de t’habiller correctement tu…
- Tu choisis de ne pas t’habiller du tout ! Lança Lee.

Il éclata d’un rire gras.
- Putain ! Lizza nudiste ! J’hallucine ! C’est le plus beau jour de ma vie !
- Ta gueule ! Coupai-je.

Je m’assis dans l’herbe pour mettre ma culotte.
- AÏE !
- Quoi ? S’étonna Simon, Tu viens d’apprendre que l’herbe ça pique ?
- C’est pour ça que j’ai trop du mal à niquer en forêt ! Soupira Lee, C’est pareil pour la paille ! Mais si tu veux, on peut quand même le faire ici, à trois !
- Ca dégoûte ! Répondis-je.

Lee passa sa tête encore par-dessus le buisson et éclata de rire et m’observant mettre mon pantalon.
- Salopard ! Lançai-je.

Je mis mon pantalon et me relevai en poussant un soupir.
- On rentre à la maison !
- Ah ! On voit tes seins à travers ton débardeur ! Tu n’as pas eu le temps de mettre de soutif ? Ricana Simon.
- Est-ce que je peux les lécher ? Implora Lee.
- Pff !

Nous rentrâmes à la maison. Simon et Lee étaient explosés de rire.
- Duncan ! S’écria Lee, Devine quoi !
- Tu ouvres ta bouche et je te fais faire le tour de la voix lactée ! Menaçai-je.
- Quoi ? Demanda Duncan.
- C’est quoi la voix lactée ? Demanda Lee.
- Peu importe ! Ca reste entre nous ! Lançai-je à Simon et Lee, Le premier qui parle il aura à faire à moi !
- Et à ta paire de nichons ? S’écria Lee, Ok alors !
- C’est quoi ces gamineries ? S’étonna Ant.
- Ah non ! Ce que Lizza a fait, seul les adultes peuvent le faire ! Ricana Simon.
- Stop les mecs ! Soupirai-je.

Je filai dans ma chambre pour faire mes devoirs en vitesse.
J’étais contente, parce que malgré le drame, j’avais le numéro de Chiny et j’allais pouvoir savoir tout sur l’histoire de Duncan. Je pris mon portable et l’appelai.
- Ce numéro n’est pas attribué…
- Pétasse ! M’écriai-je.

Elle m’avait filé un faux numéro. Ca ne m’étonnait pas ! Après tout, c’était rare que les gens donnent leur numéro à des défilés nudistes !
Maintenant il fallait penser en journaliste professionnelle ! Que pouvais-je faire pour retrouver sa trace ?
- Hey ! Liz ! Fit Ant en ouvrant la porte, T’aurais pas vu l’annuaire ?
- L’ANNUAIRE ! BIEN SURE ! M’écriai-je. En espérant qu’elle ne soit pas sur liste rouge ! Merci Antony ! Je t’aime !

Je courus l’embrasser sur la joue et sortis de la salle en courant. La dernière fois que j’avais vu l’annuaire, c’était sur le bureau de Simon ! J’y courus.
- Salut ! Lançai-je. Ah.
Oh putain ! C’était pas Simon ! C’était une fille ! Elle était allongée sur le lit en sous-vêtements ! Ca ne devait être que sa petite amie !
- Bonjour ! Lançai-je.
- Qui t’es ? Demanda-t-elle.
- Lizza ! La colocataire des mecs ! Et toi ?
- Vanessa ! Enchantée ! J’ai cru que t’étais l’ « autre fille » !
- Non ! Ne te fais pas de soucis là-dessus !

Elle me sourit. C’était une très jolie fille. Métisse, yeux verts, cheveux frisés et touffus… bon, j’arrête parce que là, c’est ma description ! Je me précipitai sur le bureau pour choper l’annuaire et retournai dans ma chambre.
Elle s’appelle Chiny Sims. Ah ! « Sims » comme Les Sims ! Vous savez les bonhommes sur PC, trop marrant ! Bref ! Elle était bel et bien dans l’annuaire ! Mais je ne comptais pas l’appeler, j’allais aller direct chez elle.


**********************************************************
- Hey ! Lizza ! Tu viens boire un verre ? Proposa Phil.
- Désolée, je dois y aller ! Soupirai-je, Je suis pressée.
- Ok ! Rumina Déborah, On refait ça demain alors ?
- Je vous adore !

Je phonai aussitôt Simon.
- Non, mais je suis pas ton chauffeur ! Trouve-toi un autre moyen de locomotion ! Je suis occupé !

Il me raccrocha au nez. Ok… Donc j’appelai Ant. Dernier recours ! Lui, si gentil arriva que possible.
Nous arrivâmes à l’adresse quelques minutes après. Je sonnai et fit signe à Ant de rentrer à la maison. Elle ouvrit et m’adressa un sourire.
- Je savais que vous me retrouveriez. Entrez…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
-->i-am-guilty<--

avatar

Nombre de messages : 607
Age : 25
Localisation : 38
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: mdr   Ven 21 Juil - 10:53

J'adore trop miss! La suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Ven 21 Juil - 14:56

Lira tu peux pas nous faire ça couper comme ça
et en plus tu reviens ka la rentré!!! Sad Crying or Very sad Sad Crying or Very sad
comment on va faire nous!!!
Bon sinon c'est toujours aussi bien,
on va enfin savoir toute la vérité sur notre petit Duncan!!!
La SuiTeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!!
KIssoUss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
~°-Lady James-°~

avatar

Nombre de messages : 875
Age : 27
Localisation : MaRsEiLlE
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   Ven 21 Juil - 20:15

E mùa foi kel te retrouveré! C super OLIVIA!!! enfin Lizza mais on c comprit!!!
Bon maintenant tu lui fous un super croché du droit! c a cose d'elle ke ta pu de mariage! enfin en parti... mdrrrrr!
moi jsuis sur kil a tuer personne dunc... c tro un ange pr sa Very Happy hein? scratch scratch scratch
g tro aimééé surtt Lee ché pa pk il ma fé tro déliré ac le buisson et toi sur une plage de nudiste a courire derière la fille a beuuuuuurk ptdrrrrrrr
la suiteeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lodiejames.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !   

Revenir en haut Aller en bas
 
PaParAzZi Girl ! DOUBLE CHAPITRE 14-15 page 8 ! Voilà !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» 29/07/13 - Double page Le parisien
» BECKY LEE et THE VENUS FLY TRAP ONE GIRL BAND sam2juillMÉCA
» Double page dans Madame Figaro
» Status Quo Le Double Disque d'Or de Status Quo
» [Mysa] édition double CD 3e album + inédits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Blue :: ~¤~ Général ~¤~ :: Fan'fic-
Sauter vers: