Forum Blue

Forum sur les blue [lads]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
°William°

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 18 Juin - 18:16

Hello!! On est vraiment désolées pour ce retard, mais pour nous ratraper nous vous avons écri une très grande suite! J'espère que nous n'avons pas perdu de lectrices avec se retard et que vous aimez toujours autant. Voila la suite, et n'oubliez pas les com's, ça fait toujours plaisir d'en avoir Wink
study afro


Chapitre 13

Bien que son appart' ne se trouvât qu’à quelques centaines de mètres des studios de télévision, Lee décida de prendre un taxi. Il n’aimait pas marcher sous la pluie, et depuis qu’il était arrivé à Londres, la veille, celle-ci n’avait pas cessé.

— Bienvenue dans la réalité, Lee, s’était-il dit au moment où son avion atterrissait.

Depuis, il se répétait ces quelques mots comme un mantra. Après trois jours passés dans un paradis terrestre, le retour sur le continent était des plus déprimants. Bien sûr, son séjour à Maui s’était terminé sur une note décevante, mais le souvenir des délicieux moments qu’il avait vécus sur l’île était envoûtant.

Malheureusement, songeait-il à présent, Dieu lui avait sans doute accordé d’un seul coup son quota de bonne fortune...

Il avait la certitude absolue que plus jamais il ne revivrait une expérience pareille. Christina était unique au monde. Et son départ abrupt et inattendu l’avait laissé désemparé. L’expression avoir le cœur brisé prenait tout son sens pour lui.


— Voilà, monsieur, vous êtes arrivé, déclara le chauffeur en s’arrêtant devant l’appartement.

Lee lui tendit un billet de dix livres.

— Merci, monsieur. Et passez entre les gouttes !

Lee sourit faiblement. Cette expression semblait aussi répandue ici que l’était « Aloha » à Hawaii ! Il se précipita dans le hall de l’immeuble et réussit presque à ne pas se mouiller.

— Passez entre les gouttes, mon vieux. Bienvenue dans la réalité, marmonna Lee tout en sortant de l’ascenseur.

La concierge qui passait dans le couloir lui lança un coup d’œil intrigué. Il sourit et lui dit :

— C’est une longue histoire. Trop longue pour vous la raconter maintenant.

Lee traversa le long corridor d’un pas pesant. Quoi d’étonnant à ce qu’il se conduisît de façon bizarre ? Tous les gens amoureux en faisaient autant, non ? Et il était amoureux... et malheureux !

Il parvint non sans mal à retrouver sa chambre, déposa son sac sur une chaise, sa veste dans un fauteuil, et s’effondra sur le lit. Saisissant à tâtons la télécommande, il alluma la télévision en espérant tomber sur les informations. Manque de chance, c’était un match de tennis.


— Oh, merde.

Il regarda pendant un moment une grande fille blonde aux jambes interminables courir sur le court. Deux jours auparavant, il s’attendait à retrouver l’incomparable Christina sur un court de tennis. Il savourait par avance le moment où il pourrait contempler ses longues jambes brunes, ses yeux qui lançaient des éclairs... mais cela ne s’était jamais produit.

Rachel avait fait son apparition à l’heure dite, raquette en main. Sa copine ayant apparemment rencontré le grand amour, elles avaient décidé de prolonger d’un jour leur séjour à Maui. Rachel avait été enchantée de ce changement de programme et elle n’en avait pas fait mystère.


Ce matin-là, elle portait la jupe de tennis la plus courte que Lee ait jamais vue.

— Eh bien, où sont nos adversaires ? s’enquit-elle en virevoltant devant lui, pour lui faire admirer sa tenue.

— Je l’ignore, répondit Lee, en proie à un affreux pressentiment.

Puis, afin de tromper leur attente, ils avaient échangé quelques balles. Une demi-heure s’était écoulée avant qu’un jeune employé de l’hôtel leur apportât un message de Daniel.

« Lee, disait la note, Nous avons décidé de rentrer. Désolé de vous faire faux bond, mais nous n’avons pas pu faire autrement. Faites-moi signe lors de votre passage à Londres. Je vous dois bien un verre pour me faire pardonner ! Dan. »

Pourquoi avoir interrompu si brusquement leur voyage de noces ? s’était demandé Lee, perplexe.

Peut-être Christina avait-elle voulu se venger en partant aussi vite et mystérieusement ? Depuis des jours, Lee ne cessait de se reprocher sa faiblesse lors de cette dernière nuit. Pourquoi avait-il cédé à son désir ? Il eût cent fois mieux valu adopter un comportement prudent, laisser le temps jouer en sa faveur... Bien sûr, Christina avait éprouvé autant de désir que lui. Mais ce n’était pas une excuse. Il aurait dû lui prouver que ce qu’il voulait ce n’était pas simplement un échange physique, une aventure sexuelle... Il avait tout raté !


Son regard suivait sans la voir la jeune femme à la silhouette androgyne qui s’agitait sur l’écran de télévision. Et il imagina un match entre Christina et lui. A l’insu de Dan et de Rachel, ils auraient joué une danse de séduction... sans échanger un seul mot.
Le bruit de la balle rebondissant sur le court résonna dans sa tête. Ping... ping... ping... Qu’allait-il se passer à Londres ? Avait-il encore une chance ?

Que Christina le haïsse ou non, finalement cela n’avait pas grande importance. Au fil des années, il avait découvert que ce qui comptait avec les femmes, c’était de ne pas trop les décevoir. Si l’on parvenait à exalter leur féminité, leur fierté, leur passion, alors c’était gagné. Point. Set. Jeu... jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Daniel. Daniel avait encore le meilleur rôle. Mais Daniel était marié. Comment exploiter la situation ?


La fidélité d’une femme était la plupart du temps à toute épreuve. Essayez de la convaincre d’être infidèle, et vous passez pour une espèce de requin, pour un horrible séducteur. Non, ce n’était pas la bonne méthode. Le plus facile demeurait encore de surgir sur un blanc destrier, de l’enlever et de l’emporter dans une tornade d’amour et de passion. Ce qu’il avait fait... Il en avait retiré quinze minutes de bonheur total et une montagne de regrets.



Ils avançaient côte à côte sur la piste cyclable. Elle courant, lui pédalant laborieusement.

Ils abordèrent une montée et Dan se mit à haleter péniblement. Christina ne ralentit pas, songeant qu’il la rattraperait dans la descente. En fait, elle avait été plutôt ennuyée quand elle l’avait trouvé devant sa porte ce matin, avec son vélo flambant neuf.


— J’espère que ça ne te fait rien, Chris. Je me suis dit qu’à vélo je pourrais toujours te suivre, avait-il déclaré d’un ton innocent.

Sans répondre, elle avait fait ses exercices d’assouplissement.

— Tu m’en veux, Chris ? s’était-il enquis quand elle avait pris la direction du parc.

— Non, pourquoi ?

— Pour être franc, tu n’es pas très accueillante. Je me sens rejeté.

— Je suis désolée. Je voulais seulement prendre un peu de recul pendant quelques jours.

Sur ces mots, elle avait accéléré le pas et Daniel s’était concentré sur les efforts que lui demandait son pédalage. Pendant quinze longues minutes ils n’avaient pas échangé un mot. Puis, dans une descente, Daniel avait repris :

— Si tu ne me rejettes pas, alors qu’est-ce que tout ça signifie ?

— Rien.

— Allons, ma chérie... Parle-moi, je t’en prie.

Christina ralentit sa foulée afin de pouvoir parler sans cesser de courir :

— Je pense que c’était une erreur de partir en voyage de noces avant d’être mariés.

— Oh, nous avons eu quelques contretemps, certes, mais ce n’était tout de même pas désastreux.

— Si.

— Si nous étions restés, les choses se seraient arrangées.

— Peut-être. Mais je ne me sentais pas bien, et tu avais un problème urgent à régler ici.

— Mais pourquoi ne te sentais-tu pas bien ? Voilà la question.

— Ce n’est pas ta faute, Dan.

— Admettons, rétorqua-t-il avec un brin d’exaspération. Ce n’est pas ma faute. La compagnie d’aviation était nulle, la société de location de voitures aussi, et l’hôtel catastrophique. Peut-être même n’aurions-nous pas dû choisir Hawaii. Et nous n’aurions pas dû partir en voyage de noces avant le mariage. O.K. Mais maintenant, nous sommes rentrés chez nous, n’est-ce pas ? Alors, qu’est-ce qui ne va pas ?

Il s’essoufflait en parlant et Christina l’avait de nouveau distancé. Elle ralentit afin de lui permettre de la rattraper. Dan descendit de vélo et marcha à côté d’elle.

— Ce n’est pas ta faute, Dan, répéta-t-elle en secouant la tête. Je suis d’humeur bizarre, voilà tout.

— Mais pourquoi ?

— Je ne sais pas.

C’était un mensonge. Le premier. Mais comment aurait-elle pu lui dire la vérité ? C’était impossible.

— Tu n’es plus sûre de m’aimer, c’est cela ? Je t’ai obligée à aller à Hawaii, c’était catastrophique et maintenant tu ne veux plus m’épouser.

— Ne sois pas idiot, Daniel.

— Comme tu ne me parles pas, je suis bien obligé d’échafauder des hypothèses.

Christina s’arrêta et le regarda, les mains sur les hanches.

— Ecoute, Daniel, si tu n’arrêtes pas de me harceler, le problème ce sera toi. Et si tu veux tout savoir, je crois que les principaux responsables de notre mésentente, ce sont les satanés Mai Tais que j’ai ingurgités là-bas !

— Chris, une relation solide devrait pouvoir survivre à une gueule de bois, tu ne penses pas ?

— D’accord. Et la nôtre survivra, à condition que tu me laisses un peu de temps pour être seule.

— Mais, mon amour... j’essaie seulement de faire rentrer les choses dans l’ordre.

Christina le regarda et ses yeux s’embuèrent de larmes. Une écrasante culpabilité pesait sur ses épaules. Quand Daniel s’était éveillé ce matin-là et l’avait contemplée en souriant, elle avait ressenti une terrible nausée.

Se tromper de chambre le soir de ses noces n’avait pas été qu’une simple et regrettable erreur. En fait, cette méprise avait changé le cours de sa vie. Quoi qu’elle fît, elle ne pouvait pas oublier Lee.

Ce matin même, dans un état de demi-sommeil, elle avait encore revécu en pensée leur dernière rencontre. Ils avaient fait l’amour avec une brutalité instinctive, comme si une force surnaturelle les avait poussés l’un vers l’autre. Et elle en était restée marquée à jamais. Lee avait déposé sur elle une empreinte invisible et indélébile.


Christina prit une profonde inspiration et se tourna vers Daniel. Celui-ci contemplait la Tamise. Il paraissait furieux, terriblement frustré, et elle ne pouvait guère lui en vouloir.

— Très bien, dit-il soudain. Abordons le problème sous un angle différent. Qu’attends-tu de moi ? Je suis entre tes mains, Chris, dis-moi ce que tu veux.

— Tu me considères comme une enfant gâtée, n’est-ce pas ?

— Non, je ne te fais pas de reproches. Disons que nous sommes confrontés à un problème et qu’il faut trouver une solution.

— Tu es un saint, Dan... Tu le sais ?

— Merci. J’avoue que je préférerais être autre chose.

Avec un petit rire, elle posa affectueusement la main sur son bras. Daniel était un homme adorable. Elle comprenait parfaitement pourquoi elle avait voulu l’épouser. Mais ce séjour à Hawaii lui avait apporté une expérience incomparable. Lui avait fait découvrir quelque chose de différent...

La splendeur de la passion.

Ce qu’elle ignorait encore, c’était l’importance que cette splendeur aurait dans sa vie. Peut-être n’était-ce qu’une vision fugace, destinée à disparaître. Peut-être n’y avait-il aucune raison de ne pas épouser Daniel, en définitive.

Pensive, elle observa ses mains. Puis elle s’obligea à lever la tête et à regarder Daniel dans les yeux.


— Alors, princesse, que décides-tu ? C’est à toi d’établir les règles du jeu.

— Accorde-moi une semaine ou deux de réflexion.

— Et au bout d’une semaine ou deux, tu m’appelleras ?

— Oui, répondit-elle en haussant les épaules. Peut-être même avant.

— Pendant ce temps, je vais consacrer toute mon énergie à faire avancer la procédure de divorce. Si je me débarrasse de mon épouse numéro 1, je paraîtrai sans doute plus intéressant à ma future épouse numéro 2 !

Christina ne put réprimer un petit sourire.

— Probablement.

Dan inspira une profonde bouffée d’air frais et enfourcha son vélo.

— Je retourne à la voiture, décida-t-il en hochant la tête. Réflexion faite, je ne me sens pas une âme de sportif. J’attendrai que tu m’appelles, mon cœur.

Et, après avoir déposé un baiser sur la joue de la jeune femme, il fit demi-tour et s’éloigna tranquillement. Christina le regarda un moment, puis reprit sa course. Pour la première fois depuis leur retour à Londres, elle se sentait libre. Comme si on venait de lui ôter un poids immense des épaules.

L’allée qu’elle suivait longeait le fleuve. Elle songea à Lee...

Comme elle regrettait de s’être montrée si faible la dernière nuit ! Mais jamais auparavant, elle n’avait eu autant envie de faire l’amour. Elle s’était sentie totalement libre, abandonnée à une dévorante passion. Et alors même qu’ils s’aimaient, elle avait su tout au fond d’elle-même qu’elle ne serait plus jamais la même par la suite.
Ce sentiment l’avait effrayée, et elle n’avait plus eu qu’une idée en tête : fuir. Mettre le plus de distance possible entre elle et Lee Ryan. Le coup de téléphone rappelant Daniel d’urgence à Londres avait été une véritable bénédiction.

Mais bien qu’elle ait retrouvé son cadre de vie habituel, elle était encore dans un état de confusion extrême. Et elle avait besoin de temps et de solitude pour réfléchir, voir clair dans ses propres sentiments.

Il fallait qu’elle découvre quelle sorte d’empreinte Lee avait laissée sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-->i-am-guilty<--

avatar

Nombre de messages : 607
Age : 25
Localisation : 38
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: lol   Dim 18 Juin - 19:11

TROP BIEN!!! LA SUITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morgie

avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : In Lee's mind!! lol
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 18 Juin - 22:23

Déborah c tjr ossi TOP !!! Very Happy Very Happy
Jadorrr!!! Rolling Eyes

UNE SUITEEEE!!!
bix I love you afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 18 Juin - 22:34

J'espère que bientot elle va revoir Lee!!! Ils sont fait pour être ensemble!!!!
LA SUITEEEEEEEE !!!
KIssOUss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
popi

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 28
Localisation : paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 19 Juin - 17:17

waoo!! c'était une magnifique suite que vs ns avez écrite ! g adoré les descriptions des sentiments intérieurs de Lee et de Chris...
Elle a raison de prendre du recul, qui c'est, elle va peut être faire une rencontre innatendue ? Surement...

A suivre.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°William°

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 19 Juin - 18:28

Attention attention!! Tout le monde se lève pour la Suisse qui vient de gagner 2-0 contre le Togo et ki est tj dans la course pour les huitième de finale cheers cheers afro


En passant merci pour vos com's...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mague

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 33
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 19 Juin - 18:47

Je le savais!! Même en rentrant précipitamment, elle ne peut pas oublier Lee, je suis sûre qu'elle n'y arrive pas. Et le pauvre Lee qui est tout triste!! J'ai hâte d"avoir la suite pr voir comment évolue la situation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sady



Nombre de messages : 76
Localisation : villabé
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 19 Juin - 19:18

jvien de tt lire.. jadoore... ell loubliera pa de sito lee jen ss sur ..povre daniel il va perdre sa femme
.... mé vite la souiteeeeeeeeee
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Crewssfl.skyblog.com
kinako



Nombre de messages : 50
Age : 30
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 19 Juin - 23:11

j'ai lu du début jusqu'à la fin c'est trop bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°William°

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Sam 24 Juin - 20:14

Bump!

Tout le monde a déserté? Crying or Very sad confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sady



Nombre de messages : 76
Localisation : villabé
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Sam 24 Juin - 20:26

moi non jaten tjr la souiteeeeuhhhhh!!!!!! kan tu ve la missss!!!! kisss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Crewssfl.skyblog.com
morgie

avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : In Lee's mind!! lol
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Sam 24 Juin - 21:24

NN No PAS DU TT MOI JE SUIS LA ET JAIMERAI BIEN UNE SUITE LA MISS!!!! lol!
pleeaassseeee!!!! Rolling Eyes Wink

Aller vite bixxoussss!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°°LyA°°

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : France
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 25 Juin - 12:08

dsl pour le retard !!!!!!!!
je viens de ravoir internet!!
mais j'ai pas déserté je veux bien la suite!!
j'adore trop ta fic' elle est superbement bien ecrite!!
bisouxxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamthebest10.skyblog.com
°William°

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 25 Juin - 19:33

Merci beaucoup pour vos com's, la 2ème partie sera là se soir ou demain. Bonne lecture study afro

Ps: si vous pouviez envoyer des ondes positives au Portugal pour le match de se soir se serai cool Wink alien



Chapitre 14 - 1ère partie

— Enceinte ? Je suis enceinte ?

Christina se leva d’un bond et alla se camper devant la fenêtre. Le bureau du Marta Chester donnait sur les jardins du centre médical. Ceux-ci étaient noyés sous la pluie, qui tombait sans discontinuer depuis deux semaines et demie.

— J’en ai bien peur, dit Marta. Nous pouvons faire un deuxième test si tu veux, mais les techniques que nous avons à notre disposition sont infaillibles. Il est possible de détecter une grossesse dix jours seulement après la conception.

Abasourdie, Christina écoutait son amie sans vraiment l’entendre. Elle n’avait eu que deux jours de retard... En temps normal, cela ne l’aurait pas inquiétée. Oui mais voilà : il y avait eu Lee. Et les deux fois où elle avait partagé son lit, elle ne s’était pas souciée le moins du monde de contraception !

Cela avait dû se produire la deuxième nuit. Pour une raison inconnue, elle en était intimement persuadée... elle avait ressenti un changement cette fois-là. La fameuse marque que Lee avait laissée sur elle, c’était cela. Et dans quelques mois, cette marque serait bien visible aux yeux de tous : ce serait... un bébé !


— Tu n’es pas la première femme à tomber enceinte pendant son voyage de noces, Chris. Ces choses-là arrivent et ça s’explique : les circonstances romantiques, le cadre, l’impression d’être loin de la réalité. On oublie tout. C’est pourquoi il vaut mieux prendre la pilule, c’est tellement plus simple !

Muette de stupeur, Christina observait son amie sans mot dire. Avec ses cheveux bruns coupés court, ses lunettes et sa blouse blanche, Marta était l’image même de la raison et de la logique.

— J’ai l’impression que cette nouvelle ne te fait pas plaisir, dit-elle au bout de quelques secondes, intriguée par le silence de Christina.

Réprimant un flot de larmes, celle-ci se mordit la lèvre.

— Tu ne... peux pas imaginer, balbutia-t-elle.

Marta attendit patiemment, mais l’explication ne vint pas. Christina était encore trop abasourdie pour s’exprimer. Jusqu’ici elle n’avait jamais envisagé d’avoir d’enfants. C’était un projet lointain, qu’elle repoussait sans cesse.

Même ses fiançailles avec Daniel n’avaient pas provoqué chez elle de désir d’enfant. Un bébé, oui, pourquoi pas ? Mais plus tard... quand ce serait le moment. Pas maintenant. Surtout pas.


— De toute évidence c’est un choc pour toi, reprit doucement Marta. Je ne veux pas te presser de questions. Si tu veux en discuter avec quelqu’un, pourquoi ne pas consulter un psychologue ? Il faut en parler à Daniel, bien sûr, mais tu as sans doute besoin de te confier à quelqu’un d’autre.

Christina regarda de nouveau par la fenêtre. Joyce avait raison, elle ne pouvait faire face à la situation toute seule... il fallait qu’elle se confie, qu’elle s’appuie sur quelqu’un. Or, Marta était son amie. En outre, elle était compréhensive, intelligente. Oui, si quelqu’un pouvait l’aider à surmonter la situation, c’était bien Marta.

— Marta... je sais que ce que je vais dire va te choquer, mais... Daniel n’est pas le père de cet enfant.

La jeune femme encaissa le choc et dissimula son étonnement du mieux possible.

— Il y a donc quelqu’un d’autre ? questionna-t-elle simplement.

— Bien sûr. Je ne faisais pas allusion à une intervention divine !

Christina rit de sa propre plaisanterie, mais son rire s’étouffa et les larmes surgirent sans qu’elle puisse les retenir. Tirant un mouchoir de son sac, elle s’essuya les yeux et regarda Marta. Celle-ci paraissait figée de stupeur.

— Veux-tu... m’en parler ? suggéra-t-elle enfin.

Christina soupira et murmura d’une voix sourde :

— J’ai fait l’amour avec... un autre homme. A Hawaii. Pendant mon voyage de noces avec Daniel.

Eberluée, Marta rajusta ses lunettes.

— Je suis curieuse d’en savoir davantage bien sûr, mais si tu n’as pas envie d’en parler, je comprendrai.

— C’était tellement fou...

Inspirant profondément, la jeune femme recouvra un peu de calme et poursuivit :

— Le soir de notre arrivée, après cet horrible voyage, j’ai bu plusieurs cocktails. J’étais ivre... complètement ivre. Bref, je me suis trompée de chambre, de lit et d’homme. J’ai fait l’amour avec un inconnu en croyant qu’il s’agissait de Daniel.

Médusée, Marta cligna des yeux.

— Tu plaisantes ?

— Pas du tout. Il faisait nuit, j’avais avalé quatre Mai Tais et je voyais double...

— Et cet homme ne t’a rien dit ?

— Il m’a prise pour quelqu’un d’autre, lui aussi.

Les yeux arrondis de Marta exprimèrent tour à tour l’incrédulité et le scepticisme.

— J’aurais voulu t’y voir ! déclara Christina, désespérée. Je n’ai découvert ma méprise que le lendemain matin en m’éveillant. Ce fut une expérience... unique, crois-moi.

— J’imagine...

— Non, tu ne peux pas imaginer ! rétorqua Christina.

— D’accord, j’ai du mal à me représenter la scène, admit Marta en croisant les bras sur son bureau. Mais que s’est-il passé ensuite ?

Christina lui raconta la suite de l’histoire et sa deuxième nuit avec Lee.

— Lee va rentrer à Londres dans quelques jours. Je pense qu’il va essayer de me contacter. Mais je ferai de mon mieux pour l’éviter.

— Pourquoi ?

— Parce que je suis mortifiée d’avoir vécu une chose pareille ! Et le fait d’être enceinte de lui ne change rien à mes sentiments !

— Et quels sont tes sentiments à son égard, Christina ? interrogea doucement Marta. En as-tu une idée ?

La jeune femme haussa les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morgie

avatar

Nombre de messages : 94
Localisation : In Lee's mind!! lol
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 25 Juin - 19:51

Alors la jador.... ce chapitre est vraimen tro tro bienn!!! I love you Very Happy
Enceinte?? et bien les ennuis sont pas terminé!! lol!
Et Martha tro drole c klr ke kan on appren ke l'une de ses amies a couché avec un inconnu pendan sa lune de miel bah ca fait mall!!! Laughing

Et puis jsui sur ke christiana aime Lee... c'est obligé!!! tongue
Elle se sen mieu avec LUI!!
Dc jesper ke dan le prochain chapitre il y aura une discussion entre elle et Lee!!
Pleasseee!!
Une longue longue suite!!


TU CARTONNES!!! afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-->i-am-guilty<--

avatar

Nombre de messages : 607
Age : 25
Localisation : 38
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: lol   Dim 25 Juin - 19:55

LOLLL JADORE TROP LA SUITE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liliblue

avatar

Nombre de messages : 211
Age : 28
Localisation : eure et loir...... .campagne perdu.....
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 25 Juin - 20:11

J'adore toujours autant ...
Vite la suite!!!!!!la suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liliblue03.skyblog.com
mague

avatar

Nombre de messages : 266
Age : 33
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 25 Juin - 21:29

De mieux en mieux!! Alors là ce chapitre est encore plus génial!!!!! J'adoooore Non mais là elle ne voulait plus voir Lee et l'oublier, ça devient de plus en plus difficile, je pense qu'on peut parler de destin. En ts cas, je suis bien contente qu'elle se soit confiée à une amie, j'espere qu'elle va lui prouver et lui faire prendre conscience qu'elle est amoureuse de Lee!!

Vivement la suite, elle m'a l'air trop trop bien!!!

Ps: Je penserai a toi pr le portugal afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
popi

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 28
Localisation : paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Dim 25 Juin - 23:11

Cet enfant va peut être compliqué les choses pr Christina, ms au moins, cela lui donnera une motivation de plus pr voir, du moins revoir son amant Laughing
Faites qu'elle ne pense pas à l'avortement, ni qu'elle mente à Dan en lui faisant croire que cet enfant est le sien... car sinon elle serait encore plus rongée par les remords No

enfin bon, c'était une super suite Wink , mtn il en faut une autre héhé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°°LyA°°

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : France
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 26 Juin - 15:24

ta fic' est toujours trop bien!!!!
une suite!!!!!
VITE!!
bisouxxx Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamthebest10.skyblog.com
*Joey*

avatar

Nombre de messages : 486
Localisation : In bed with ...
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 26 Juin - 16:19

j'ai rattrapé mon léger retard et wahouuuuu mon dieu enceinte! mais est elle sur de l'identité de son enfant!! hein bon ok ca laisse du suspens à l'histoire mdr mais comment peut elle en etre certaine! à moins qu'elle n'est ps recouché avec son 'mari' a ce moment la je comprends sa certitude lol
vous ne pouvez pas nous laisser comme ca les filles!!
il me faut une suite et longue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galinette

avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 26 Juin - 18:02

j'adore ta fic!! ce chapitre est trop bien! vivement le suivant
je veux savoir si christina va revoir lee !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gigi

avatar

Nombre de messages : 290
Age : 26
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Lun 26 Juin - 19:26

Je viens de rattrapé les chapitres que j'avais pas lu et je regrette pas,
parce que c'est toujours aussi genial,
toujours aussi agreable a lire enfin tout quoi!

L'histoire waa, je penssais pas quelle tournerais, comme sa du tout.
Mais j'éspére qu'elle reprendra contact avec Lee,
mais seul vous deux nous le dirons ( hey c'est une version remixé de seul l'avenir nous le dira mdr desolé Completement Hs )

Bref tout ca pour dire que cette fic est superbe!
Donc une suite n'est pas de reffut Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://futur-l0ve.skyblog.com
°William°

avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Mer 28 Juin - 18:01

Merci pour vos com's...

Ch 14 - 2ème partie

— Comment le saurais-je ? Nous avons eu deux ou trois conversations, ce n’est pas suffisant pour connaître quelqu’un.

— En effet. Mais si tu portes son enfant, tu ne peux pas te contenter d’une attitude aussi froide et indifférente. C’est un peu... bizarre.

Les mots de Marta firent réfléchir Christina. Elle s’imagina rencontrant Lee, allant prendre un café avec lui et lui annonçant sur le ton de la conversation : « Au fait, nous allons avoir un enfant. »

Non, ce scénario lui paraissait tout à fait improbable.

Elle n’était pas certaine de la façon dont Lee réagirait, mais elle préférait ne pas lui faire ce genre de confidence. Il était si persuadé que le destin les avait poussés l’un vers l’autre, qu’elle devait lui appartenir... Christina imaginait déjà son petit sourire satisfait, la façon dont il la prendrait dans ses bras, la serrerait contre son cœur. Elle frissonna d’appréhension. Non, le seul moyen de garder le contrôle de la situation, c’était de se taire.

Christina soupira lourdement en songeant aux conséquences de cette grossesse inattendue. Tout d’abord, naturellement, il y avait la naissance d’un bébé. Et ceci ne serait pas un simple problème passager... quand un bébé arrivait, eh bien il remplissait votre vie !

— Alors, c’est sûr, je vais avoir un enfant ? dit-elle, l’air morose.

— Tu n’es pas obligée de l’avoir si tu ne le désires pas, rétorqua Marta en hochant la tête. Tu peux aussi l’avoir et le faire adopter.


— Pas question ! Je ne donnerai jamais mon enfant. Je n’ai pas seize ans, je suis une adulte responsable !

Christina avait répondu sans l’ombre d’une hésitation. Pourquoi ? se demanda-t-elle, étonnée par sa propre réaction. Elle ignorait que l’instinct maternel pouvait être aussi fort...

— Je ne suggère rien, précisa Marta. Je t’expose simplement toutes les possibilités.

— Je n’arrive pas à croire que c’est moi qui suis là, en train d’avoir cette conversation avec toi, remarqua Christina, en proie à un total désarroi. Je pensais que ces choses-là n’arrivaient qu’à des adolescentes imprudentes ou mal informées.

— Mais tu es une femme mûre et tu dois prendre une décision réfléchie. Prends un peu de temps pour penser à la situation.

— Je refuse absolument d’avoir recours à un avortement. Les femmes ont le droit de choisir cette solution, mais moi je n’en veux pas. Et je ne saurais même pas expliquer pourquoi...

— Eh bien puisque ceci est clair, il va falloir organiser ta vie, maintenant. Car celle-ci va subir de grands changements.

Organiser sa vie. C’était effectivement une démarche logique et raisonnable. Après tout, on passait son temps à faire des choix : à propos de ses études, de sa carrière, de l’homme avec lequel on allait vivre. Mais pour la première fois de sa vie, Christina éprouva une véritable panique. Comment allait-elle vivre les neuf prochains mois seule, dans l’attente de ce bébé ?

A cet instant, elle ressentit plus douloureusement que jamais l’absence de sa mère. Celle-ci aurait su l’écouter, la rassurer, la comprendre. Il était hors de question de se confier à son père. Par chance, elle avait Marta, et Linda Klein. Linda, sa meilleure amie, sa grande sœur, en quelque sorte. Mais en fait, elle savait qu’elle allait vivre cette épreuve seule. Car c’était elle qui aurait ce bébé, et personne d’autre.

Christina se surprit à faire tourner sur son annulaire la bague de fiançailles de Daniel. Et Dan ? Elle l’avait complètement écarté de ses pensées.


— Mon Dieu..., murmura-t-elle atterrée. Je vais être obligée de le dire à Daniel, n’est-ce pas ?

Marta eut un petit sourire.

— Même si tu ne lui dis rien, il finira par s’en apercevoir.

Christina ne put réprimer un rire nerveux, qui fit surgir de nouvelles larmes.

— Comment puis-je rire d’une chose pareille ? balbutia-t-elle entre deux sanglots.

— L’humour sauve bien des situations.

— Je suppose. Pauvre Daniel... j’ai idée qu’il ne va plus trouver ce voyage à Hawaii si amusant, finalement. « Un voyage de noces en enfer » ! Voilà ce que nous avons vécu.

Songeuse, elle évoqua le visage perpétuellement souriant de Daniel. Mais celui-ci fut presque aussitôt remplacé par Lee Ryan. Elle le vit quittant son hamac et marchant vers elle. Elle vit ses traits dans la clarté pâle de la lune. Il l’avait prise dans ses bras et emmenée dans le bungalow.

Et le résultat de tout ça, c’était qu’elle, Christina, était enceinte d’un homme nommé Lee Ryan. Que savait-elle de lui ? Qu’il était chanteur. C’était tout. Autant dire qu’elle ne savait rien.

Et pourtant, certains couples mariés depuis cinquante ans ne se connaissaient pas aussi bien qu’eux. En quelques heures, ils avaient atteint un degré d’intimité qu’elle n’avait jamais éprouvé avec qui que ce soit. Sexuellement, un seul homme existait pour elle : Lee Ryan.

Machinalement, elle posa une main sur son ventre. Une vie avait pris naissance là, songea-t-elle les larmes aux yeux. Comment un tel miracle était-il possible ? Que se passait-il donc en ce moment, au plus secret de son corps ?

Comme elle regardait Marta à travers ses larmes, celle-ci parut deviner ses pensées.


— Pour l’instant, il ne mesure pas plus de trois millimètres, dit-elle en tendant à son amie une boîte de mouchoirs en papier.

Christina essuya ses larmes et se moucha.

— Je vais retourner au bureau et essayer de faire comme si rien ne s’était passé. Et ce soir, au dîner, j’expliquerai tout ça à Daniel.

— Tu t’en sortiras, Chris. Nous avons tous plus de force que nous ne le croyons. Et si tu ressens le besoin de parler, n’hésite pas à m’appeler. Quelle que soit l’heure.

— Je suppose que... je vais devoir m’informer sur ce qui m’attend ?

— Je te donnerai une liste de livres à lire et de choses à préparer. Tu verras, c’est merveilleux d’avoir un bébé... même si les circonstances ne sont pas idéales.

— Idéales ? Elles sont loin de l’être !

— Je serai à tes côtés tout le temps, chaque fois que tu auras besoin de moi.

— Pour l’accouchement aussi ?

— Naturellement, si tu le souhaites.

Christina se sentit vaciller. La réalité de la situation lui apparaissait avec de plus en plus de clarté.

— Quand devrai-je m’inquiéter du trousseau ?

— Il est encore trop tôt. Laisse passer quelques semaines.

— Marta... je ne rêve pas, n’est-ce pas ?

— Non, tu es bien éveillée. Tout ira bien, Chris. Tu es forte.

Christina prit un mouchoir, se moucha de nouveau.

— Si dans un mois tu m’annonces que par-dessus le marché j’attends des jumeaux, je tuerai cet homme de mes propres mains !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°°LyA°°

avatar

Nombre de messages : 102
Age : 26
Localisation : France
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   Mer 28 Juin - 18:16

alalala j'adore toujours!!!!
la suitee!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamthebest10.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA BRULURE DE DESIR >>> ch15 - 2ème partie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» noir desir [ RIP ]
» Noir Desir plagie Bob Dylan
» Zone libre (noir désir + hamé + casey)
» 'Le désir peut-il se satisfaire de la réalité'
» Melissmell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Blue :: ~¤~ Général ~¤~ :: Fan'fic-
Sauter vers: