Forum Blue

Forum sur les blue [lads]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un secret dans le sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Blue_butterfly

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 31
Localisation : ಌ Londres "appartement de Lee" ಌ
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Mer 1 Oct - 20:11

Chapitre 58

Quand Lee est sortit dans le couloir ses amis on voulu lui parler, mais il n'a pas pris la peine de s'arrêter pour les écouter, il était trop énervé, il est alors sortit de l'hôpital pour se rendre dans le parc à l'endroit où il allait à chaque fois que quelque chose n'allait pas. Au fond de lui il savait que sa mère et sa sœur avait raison, mais il se disait qu'elles n'auraient jamais du lui dire se qu'elles pensaient, ça l'avait vraiment mis hors de lui. Le jeune homme était à peine assis sur le banc que Michel est arrivé.
- Lee: Qu'est-ce-que tu fais là, tout le monde avait peur pour toi.
- Michel: Ils ne doivent pas se préoccuper de moi, la seule personne important c'est Sara.
- Lee: Je n'arrête pas de le répéter, mais personne ne m'écoute.
- Michel: Ils ne peuvent pas comprendre.
- Lee: Tu étais ou?
- Michel: J'étais partit faire un tour j'avais besoin d'être seul.
- Lee: Et Sandra?
- Michel: Oh merde je l'ai oublié.
- Lee: Quel mari tu fais.
- Michel: Je peux t'avoué quelque chose?
- Lee: Bien sur.
- Michel: Si j'ai épousé Sandra ce n'est pas parce que je l'aime, c'est pour combler le vide que Sara va laisser quand elle ne serra plus là, mais maintenant je me rends compte que Sandra ne comblera jamais se vide, ma fille est irremplaçable, quand elle mourra je mourais aussi, je ne supporterais jamais de vivre dans se monde sans elle.
- Lee: Il à encore beaucoup de monde qui ont besoin de toi, tu ne peux pas nous laisser.
- Michel: Vas-y cite moi une seule personne qui a besoin de moi !
- Lee: Moi !
L'homme à alors regardé Lee d'un ai perplexe.
- Lee: Je ne vois pas pourquoi tu es si étonné que ça, tu es la seule personne qui connaît Sara aussi bien que moi, quand elle ne serra plus là j'aurai besoin de parler d'elle et je sais que je pourrais le faire avec toi et puis Chloé à besoin de son grand-père.
- Michel: Sans ma fille je suis perdu, je ne peux vivre sans elle.
- Lee: Et moi tu ne croix pas que je serrais perdu sans elle, Sara est la plus belle chose qui me soit arrivé sur cette terre et dieu décide de me la prendre, mais je dois rester en vie pour notre fille, je sais que c'est se que Sara aimerait.
- Michel: Mais moi je n'ai personne à qui me raccrocher.
- Lee: Si ta petite fille, ta femme et toute la petite bande, personne ne te laissera tomber après ça.
- Michel: Merci.
Au même moment Dunc est arrivé en courant.
- Dunc: Lee, Michel, venez vite.
- Lee: Il se passe quelque chose avec Sara?
- Dunc: Oui, elle est réveillée.
Lee n'a pas répondu il à couru vers l'hôpital, Michel l'a alors suivit. Les deux hommes sont arrivés en même temps dans la chambre de Sara. Sheila et Stef étaient près de la jeune femme, quand elles ont vu Michel et Lee, elles sont sorties de la chambre pour les laisser. Lee s'est alors approché de sa femme et il l'a embrassé, puis il lui a pris la main et il ne l'a plus lâché.
- Lee: Ça va mon ange?
- Sara: Mieux depuis que tu es là.
- Michel: Tu nous as fait peur ma chérie.
- Sara: Je n'ai pas fait exprès.
- Lee: Personne ne t'en veut de toute façon.
- Michel: Ça fait du bien de te parler.
- Sara: J'ai quelque chose à vous demander.
- Lee: Vas-y tu peux nous demande tout ce que tu veux.
- Sara: J'aimerais vous voir tous chacun à votre tour.
- Michel: Pourquoi?
- Sara: Ne discute pas !
- Lee: Tu veux commencer par qui?
- Sara: Ta mère et ta sœur.
- Lee: D'accord, on vas sortir.
- Sara: Demande-leur de prendre notre fille.
- Lee: D'accord.
Avant de sortir pour appeler sa sœur et sa mère Lee à embrassé sa femme. Michel à suivit le jeune homme dehors de la chambre à contre cœur.
- Dunc: Comment va-t-elle?
- Lee: Ça va, mais elle veut tous nous voir.
- Sy: Pourquoi?
- Michel: C'est pourtant évident, elle veut nous dires au revoir, elle sait qu'il ne lui reste pas longtemps à vivre.
- Lee: Maman et Gemma, elle voudrait vous voir en premier et si vous voulez bien prendre Chloé, Sara voudrait la voir.
- Sheila: D'accord.
Les deux femmes sont entrées dans la chambre.
- Gemma: Coucou belle sœur, ça va?
- Sara: Je pourrais aller mieux.
Sheila qui avait pris Chloé dans ses bras a donné sa fille à Sara.
- Sara: Bonjour ma princesse, tu m'as manqué.
La petite fille à fait un énorme sourire à sa maman et elle c'est mise à gassouillé. La jeune femme c'est alors mise à pleurer.
- Sara: Tu vas terriblement me manqué ma chérie, je t'aime.
- Sheila: On s'occupera bien d'elle ne t'en fait pas.
- Sara: Je le sais, mais je voudrais que vous souteniez Lee quand je ne serais plus là, il va en avoir besoin et je ne veux pas qu'il laisse Chloé toute seule, elle aura besoin de lui comme lui aura besoin d'elle.
- Gemma: On te le promet, on veillera sur lui.
Les deux femmes se sont approchées de Sara et elles se sont serrées un long moment dans les bras.
- Sheila: Je veux que tu saches qu'on t'aime.
- Sara: Je le sais merci beaucoup, moi aussi je vous aime.
Les deux femmes sont sorties de la chambre et Sy, Holly, Dunc et Claire sont entrés à leurs tours.
- Sy: Comment vas-tu?
- Sara: Comme quelqu'un qui va mourir.
- Dunc: Ah non tu ne peux pas nous laisser comme ça.
- Sara: C'est pour ça que je tenais à vous voir, je veux vous dire à quel point j'ai été heureuse c'est dernière année, le fait de vous rencontrez a été la plus belle chose de toute ma vie, je croyais que les gens bien n'existait plus et je me suis trompée, vous êtes tous des gens très bien.
- Holly: Tu es bien meilleure que nous, tu as changé nos vies.
- Dunc: Oui, sans toi la vie n'a plus de sens, tu es notre soleil quand il fait gris.
- Claire: Tu es vraiment une femme formidable.
- Sy: Et tu mets de la couleur dans nos vies.
- Sara: Merci beaucoup, mais je ne fais rien de spécial.
Le petit groupe est resté un moment avec Sara, puis ils sont sortit pour laisser la place à Ant, Stef et Jonathan.
- Stef: Tu sais que tu nous à fait peur?
- Sara: Oui, tout le monde me l'a dit.
- Ant: Le principal c'est que tu sois sortie du coma.
- Sara: Pour combien de temps?
- Stef: Ne pense pas à ça.
Jonathan à alors voulu grimper sur le lit près de sa marraine. Ant l'a aidé et il l'a assis sur près de Sara.
- Sara: Coucou mon petit cœur, tu vas bien?
Le petit garçon à fait oui de la tête.
- Sara: Tu sais que tu vas me manquer? Mais ne t'en fais pas, je serrais toujours là pour toi, même si tu ne me vois pas je veillerais sur toi.
- Stef: Et moi alors tu m'oublies?
La jeune femme c'était mise à pleurer.
- Sara: Je ne pourrais jamais t'oublier tu es ma grande sœur, ma confidente, ma meilleure amie, tu as fait tellement de chose pour moi, je t'en serrais éternellement reconnaissante et je veillerais aussi sur toi de la haut.
Les deux jeunes femmes se sont prises dans les bras.
- Ant: Je voulais te remercier, grâce à toi j'ai rencontré mon âme sœur, j'ai eu un fils avec elle et je suis le plus heureux des hommes, j'aurai tellement voulu te remercier en te sauvant la vie mais malheureusement je ne peux pas le faire.
Pour la première fois depuis que Sara connaissait Ant, ce dernier c'était mi à pleurer.
- Sara: Ce que tu viens de me dire me touche énormément.
Stef c'est écartée de sa meilleure amie et Ant à pris sa place.
- Sara: Promettez-moi de veiller sur ma fille et mon mari quand je ne serrais plus là, ils vont avoir besoin de vous.
- Ant: C'est promis.
- Sara: Veille bien sur Stef et Jonathan, je ne veux pas qu'ils me rejoignent trop tôt.
- Ant: Je te le promets.
- Stef: Comment je vais faire pour vivre sans toi, si tu meurs je meurs.
- Sara: Tu ne peux pas mourir, tu as un fils et un mari qui t'aime.
- Stef: Oui, mais à qui je vais me confier quand tu ne serras plus là? Avec qui je vais avoir mes délires, avec qui je vais parler de ma première ride, avec qui je vais parler quand j'aurai un coup de blues si tu n'es plus là?
- Sara: Je ne suis pas indispensable.
- Stef: Bien sur que si, sans toi je ne serais pas là où j'en suis maintenant, j'aurais tout abandonné et je serrais morte depuis longtemps.
- Sara: Moi aussi je serrais morte si je ne t'avais pas rencontré, tu m'as aidé à sortir du gouffre dans lequel j'étais, grâce à ça j'ai vécu les 3 plus belles années de ma vie et je vais mourir entouré des gens que j'aime et des gens qui m'aime.
Stef à une nouvelle fois pris sa meilleure amie dans ses bras et elles ont pleuré un long moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encreblue.skyrock.com/
Blue_butterfly

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 31
Localisation : ಌ Londres "appartement de Lee" ಌ
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Mer 1 Oct - 20:12

Chapitre 59

Après avoir vu sa meilleure amie et son mari, Sara à voulu voir son père, ce dernier est entré dans la chambre avec une tête d'enterrement.
- Sara: Je ne veux pas que tu sois triste à cause de moi.
- Michel: C'est plus facile à dire qu'à faire !
- Sara: Oui, mais c'est mon seul souhait.
- Michel: Quand je pense qu'il à quelque temps de ça tu étais encore une petite fille, cette maladie t'a obligé à grandir trop vite.
- Sara: Tu dois savoir que je ne regrette rien, si je n'avais pas été contaminée, je n'aurais sans doute jamais rencontré Lee et je ne serrais pas où j'en suis maintenant.
- Michel: J'aurai préféré te savoir en bonne santé, sans mari et sans enfant que te voir malade.
- Sara: Ne dit pas ça j'ai vécu les 3 plus belles années de ma vie, je ne voudrais pas revenir en arrière.
- Michel: Moi oui.
- Sara: De toute façon personne ne peux rien faire, je suis condamné et tu le sais, d'ailleurs si je voulais te voir c'est parce que je sais qu'il ne me reste pas longtemps à vivre.
- Michel: Je ne suis pas d'accord de te laisser partir, tu es ma petite fille je ne veux pas t'enterrer, se n'est pas aux parents d'enterrer leur enfant.
- Sara: Tu croix vraiment que j'ai envie de mourir, là tu te trompe.
- Michel: Mais on dirait que tu t'en fous.
- Sara: Non pas du tout, tu veux quoi, que je crie partout comme une malade que j'ai peur de mourir et que je n'ai pas envie de partir loin des gens que j'aime?
Le père de la jeune femme c'est contenté de faire non de la tête.
- Sara: C'est bien se que je me disais.
Ils sont resté un moment sans rien dire, puis Sara à repris la parole.
- Sara: Je voulais te dire que j'ai fais un testament.
- Michel: Pourquoi, tout reviens à Lee de toute façon.
- Sara: Oui, mais je voulais te laisser le magasin, je sais qu'il n'aura pas le courage de s'en occuper et puis il n'aura pas le courage de le vendre.
- Michel: Et moi tu croix que je vais avoir le courage de le reprendre?
- Sara: Oui, nous avons vécu beaucoup de chose là bas et je ne veux pas qu'il revienne à quelqu'un qui ne s'en occupera pas aussi bien que toi.
- Michel: Si c'est ton souhait je le respecterais.
- Sara: Merci papa.
- Michel: Tu as encore d'autres souhaits?
- Sara: Prend soin de toi, je ne veux pas que tu me rejoignes trop tôt.
- Michel: Ça je ne peux pas te le promettre.
- Sara: Tu es vraiment ridicule.
- Michel: Tu trouves que c'est ridicule de vouloir tout laisser tombé après que la personne qui compte le plus pour toi soit morte?
- Sara: Oui, tu dois vivre pour que je sois fière de toi.
- Michel: Ça serra beaucoup trop dur.
- Sara: Promet moi de vivre.
- Michel: Bon d'accord j'essayerai vu que c'est ton souhait.
- Sara: Merci papa.
L'homme c'est alors approché de sa fille et de sa petite fille et il les à serré toutes les deux dans ses bras un long moment.
- Michel: Je t'aime ma princesse.
- Sara: Moi aussi je t'aime papa.
Michel c'est alors mi à pleurer.
- Sara: Ne pleure pas pour moi, c'est déjà assez dur comme ça.
- Michel: Je ne peux pas m'en empêcher.
Ils ont alors pleuré dans les bras l'un de l'autre pendant un très long moment, puis Michel est sortit de la chambre pour laisser la place à Lee. Quand le jeune homme est entré, il c'est directement diriger vers le lit près des deux personnes qui comptait le plus pour lui.
- Lee: Sa va mon ange?
- Sara: Je vais mourir, je le sens.
- Lee: Ne me quitte pas je ne pourrais pas y survivre.
- Sara: Tu serras bien obligé, même si se n'est pas pour toi, fait le pour notre petite princesse, elle aura besoin de toi.
- Lee: Je ne peux pas.
- Sara: Pourquoi?
- Lee: A chaque fois que je la regarde je te vois toi et c'est trop dur.
- Sara: Justement ça serra plus facile pour toi, vu que c'est comme si je serrais toujours là.
- Lee: Je ne sais pas.
- Sara: De toute façon tu me l'as déjà promis.
- Lee: Oui, mais pour moi je croyais que tu serrais toujours près de moi, je n'avais pas encore réalisé que tu allais me quitter pour toujours.
- Sara: Peut-être mais c'est trop tard.
- Lee: Nous avons tellement fait de choses ensemble, sans toi je suis perdu, je ne peux pas vivre, avec toi j'ai la vie en couleur, tu éclaires mes jours et mes nuits, tous les matins quand je me lève je remercie dieu pour t'avoir mis sur ma route.
- Sara: Avec toi j'ai vécu les 3 plus belles années de ma vie, je ne voudrais revenir en arrière pour rien au monde, tu es le seul que j'ai aimé et même si je ne suis plus près de toi je resterais toujours dans ton cœur et je t'attendrais au paradis.
- Lee: Qu'est-ce-que je vais faire avec Chloé, je ne pourrais jamais l'élever tout seul.
- Sara: Je suis sur que tu te débrouilleras très bien, j'ai confiance en toi.
- Lee: Et si je n'ai pas envie de m'en occuper?
- Sara: Ne dit jamais ça, Chloé va avoir besoin de toi, regarde là, elle est si petite.
- Lee: Tu ne peux pas me quitter je ne suis pas d'accord.
- Sara: Moi non plus je ne suis pas d'accord de partir, mais je ne peux rien y faire, je voudrais tellement être la pour les premiers pas, les premiers mots, la première journée d'école, le premier petit copain de notre fille, mais je ne peux pas. J'aimerais aussi connaître mes petits enfants, mais je ne verrais jamais tout ça.
- Lee: Je savais que ça allait être dur, mais c'est pire que ce que j'avais imaginé, je ne veux pas que tu partes loin de moi, sans toi je n'ai plus aucune raison de vivre.
- Sara: Bien sur que si, je te l'ai déjà dit, tu dois vivre pour notre fille.
La petite fille qui était toujours dans les bras de Sara c'était alors mise à sourire à Lee comme si elle avait compris qu'il parlait d'elle.
- Lee: Je suis un idiot, bien sur que j'ai envie de vivre pour Chloé, mais j'aurais tellement voulu vivre tout ça avec toi.
- Sara: Je le sais, moi aussi, mais je promets que je veillerais sur vous deux de là haut.
- Lee: La vie va me paraître bien grise sans toi, s'il te plait ne me laisse pas.
- Sara: Non arrête, c'est déjà assez dur comme ça.
Lee c'était mi à pleurer et il n'a plus su s'arrêter avant un long moment, du coup sa femme pleurait aussi.
- Sara: S'il te plait, survis, pour moi !
- Lee: Je tiendrais ma promesse, même si je sais que je vais avoir dur.
- Sara: C'est tout ce que je te demande.
- Lee: Je t'aime.
- Sara: Je vous aime plus que tout.
Lee c'est alors couché sur le lit près de sa femme et de sa fille et ils se sont tout les 3 endormit. Le jeune homme n'a pas bien dormis de la nuit il c'est réveillé plusieurs fois, il avait vraiment un mauvais pressentiment, mais vers 7h30 la jeune femme c'est réveillée, il à alors été légèrement soulagé.
- Lee: Tu as bien dormis mon ange?
- Sara: Non.
- Lee: Je t'ai dérangé?
- Sara: Non ce n'est pas de ta faute.
- Lee: Tu es sur?
- Sara: Oui.
- Lee: Je ne sais pas si c'est parce que tu n'as pas bien dormis, mais je trouve que tu as une petite mine.
- Sara: Oui, ça doit être ça.
- Lee: Tu veux manger quelque chose?
- Sara: Oui, mais prend Chloé avec toi, elle doit manger elle aussi.
- Lee: D'accord, je t'aime ma chérie.
- Sara: Je vous aime.
Lee a embrassé sa femme pendant un long moment, puis il à pris sa fille dans ses bras pour aller lui donner à manger et chercher quelque chose pour sa femme. Sara n'avait pas faim du tout, elle s'entait juste que son heure était arrivé et elle voulait éloigner les deux personnes qui comptait le plus pour elle, alors quand Lee lui avait demandé si elle voulait quelque chose elle lui avait dit oui, même si elle ne voulait rien à part avoir encore quelques années auprès d'eux. Elle s'entait qu'elle était en train de vivre ses derniers moment sur cette terre, elle c'est alors mise à pleurer, même si elle n'en parlait pas souvent la mort lui fessait vraiment peur, elle se demandait ce qui l'attendais de l'autre coter. La jeune femme c'est alors mise à penser aux trois dernières années, à la rencontre avec Lee, la façon dont il l'avait embrassé la toute première fois, la demande en mariage devant tous ces fans, la naissance de leur fille, la maison qu'il lui avait achetée, toutes ces petites choses qui avait fait son bonheur pendant trois ans.

Lee était en train de revenir de la cafétéria quand il à vu des infirmières et le docteur Smith sortir de la chambre de Sara. Il à tout de suite su ce qui se passait, il à alors lâché tout ce qu'il avait dans les mains et il resté dans le couloir à regarder dans le vide, il à alors sentis quelque chose de chaud mouillé sur ses joues, c'était des larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encreblue.skyrock.com/
Blue_butterfly

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 31
Localisation : ಌ Londres "appartement de Lee" ಌ
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Mer 1 Oct - 20:12

Chapitre 60

Le docteur Smith c'est alors approché du jeune homme, il n'a rien eu besoin de lui dire Lee savait parfaitement que sa femme était morte. A ce moment précis il n'avait qu'une seule envie, hurler et c'est se qu'il à fait, toutes les personnes présentes se sont alors retournées sur lui. Le jeune homme est alors tombé par terre et il s'est mis à pleurer toutes les larmes de son corps. Cholé à commencé elle aussi à hurler, Sy qui l'avait dans ses bras essayait de la consoler, mais il n'avait rien à faire. Michel qui était resté assis c'est alors approché de Lee, il s'est assis par terre aux cotés du jeune homme et il l'a pris dans ses bras.
- Michel: C'est maintenant que l'on va devoir être fort.
Lee qui n'avait aucunement envi d'entendre des paroles dans ce genre c'est levé et c'est dirigé dans la chambre où était le corps de sa femme. Quand il est entré, il est resté un long moment près de la porte à contempler le corps sans vie de sa femme, il n'osait pas l'approcher de peur qu'il découvre qu'elle était vraiment morte. Au final il c'est approché tout doucement du corps de Sara, la jeune femme avait un air tellement serein que Lee avait du mal à croire qu'elle était morte.
- Lee: Pourquoi tu m'as quitté, je t'avais dit que je n'étais pas prêt.
Comme si il attendait une réponse de sa femme, le jeune homme c'est arrêté de parler et à attendu un long moment.
- Lee: Tu le savais que tu allais partir c'est pour cela que tu m'as éloigné.
Le jeune homme avait toujours les larmes qui coulaient le long de ses joues, mais maintenant il se foutait de montrer à ses amis qu'il était triste la seule chose qui comptait c'était de pleurer et encore pleurer.
- Lee: Tu m'as laissé tomber, pourquoi? Je n'étais pas assez bien pour toi, tu n'étais pas assez heureuse? Répond moi s'il te plait !
- Tu sais très bien qu'elle ne peut plus le faire.
Cette voix, Lee l'a connaissait que trop bien, elle appartenait à Dunc un de ses meilleurs ami, celui sur qui il avait toujours put compter.
- Lee: Je ne veux pas qu'elle me laisse.
- Dunc: C'est trop tard, elle est partie !
- Lee: Ne dit pas ça, tu mens.
- Dunc: J'aimerais bien, mais tu sais que je dis la vérité.
- Lee: NON !
- Dunc: Lee tu dois te ressaisir s'il te plait !
- Lee: Je ne veux pas !
Dunc c'est alors approcher de son ami et Lee a commencé à le frapper.
- Dunc: Vas-y défoule toi, tu en as besoin.
- Lee: Pourquoi m'a-t-elle laissé?
- Dunc: Tu sais très bien qu'elle n'avait pas le choix.
Dunc qui c'était lui aussi mis à pleurer à alors attrapé Lee et l'a serré dans ses bras.
- Lee: Je ne vais pas pouvoir vivre sans elle, s'il te plait Dunc dit moi qu'elle respire toujours et qu'elle est en vie.
Dunc a alors regardé le corps de son amie un moment puis il à fait non de la tête. Lee c'est mit à pleurer de plus belle toujours dans les bras de Dunc.
- Dunc: Viens avec moi, tu dois sortir de cette chambre.
- Lee: Non je dois rester près d'elle je ne peux pas la laisser.
- Dunc: Ça ne sert à rien de rester là.
- Lee: Je ne veux pas partir.
- Dunc: Ce n'est pas bon pour toi de rester là.
- Lee: Qu'est-ce-que tu en sais et puis de toute façon c'est ma vie je fais se que je veux.
- Dunc: Je te dis de venir avec moi !
- Lee: NON !
Le jeune homme a donné un coup de point sur le visage de son meilleur ami qui est tombé sur le sol.
- Dunc: Si tu veux rester ici c'est ton choix.
Dunc est sortit de la chambre en laissant Lee près de sa femme. Dans le couloir l'atmosphère était morose, tout le monde pleurait même Chloé, personne n'avait réussi à la calmé. Stef était dans les bras d'Antony, Holly et Sy essayait de calmé la fille de Lee et Sara, Sheila était en larme assise sur une chaise, Gemma lui tenait la main et Michel avait disparu.
- Sheila: Comment va-t-il?
- Dunc: Pas bien du tout d'ailleurs je croix que j'ai le nez cassé.
- Gemma: Il t'a frappé?
- Dunc: Oui, j'ai voulu le faire sortir de la chambre mais il n'a pas voulu.
Tout d'un coup, Stef c'est levée d'un bond et elle est entrée dans la chambre. À l'entrée de Stef, Lee a sursauté.
- Stef: Pardon je n'ai pas voulu te faire peur.
- Lee: Ce n'est pas grave.
La jeune femme c'est approchée du jeune homme et du corps de sa femme.
- Stef: Mon dieu, elle est vraiment partie.
- Lee: Oui.
Stef c'est alors évanouie, Lee à tout juste eu le temps de l'attraper avant qu'elle ne tombe par terre. Il à alors décider de sortir de la chambre avec la jeune femme dans ses bras.
- Ant: Que lui arrive-t-il?
- Lee: Elle à eu un malaise en voyant… Sara.
Ant à pris sa femme des bras de son ami et il est partit en direction du bureau des infirmières.
- Sheila: Comment vas-tu?
- Lee: Quel question maman, vraiment met toi à ma place deux minutes.
Le docteur Smith est alors revenu près du petit groupe.
- Smith: Je vous présente mes sincères condoléance.
- Sheila: Merci.
- Smith: Je vais devoir vous demander de partir, vous n'avez plus rien à faire ici, je vais m'occuper de toute la paperasse.
- Lee: Je ne parts pas, ma femme à besoin de moi.
Sur ses paroles le jeune homme est retourné dans la chambre.
- Smith: Sa réaction est normale, beaucoup de personne réagisse comme lui.
- Gemma: Je n'ose imaginer la douleur qu'il doit ressentir, si je devais perdre Jack je croix que j'en mourais.
- Sheila: Je vais aller le voir.
- Dunc: Fait attention à toi, il est dangereux.
- Smith: Qu'est-t-il arrivé à votre nez?
- Dunc: Demandez-le à Lee.
- Smith: Vous devriez aller voir un docteur.
- Dunc: Non, je ne sens rien du tout.
- Smith: Comme vous voulez.
Chloé qui c'était un peu calmé a recommencé à pleurer.
- Sy: Calme toi ma petite chérie.
- Holly: La pauvre, sa maman lui manque.
- Sy: Elle ne veut pas se calmer.
- Claire: Mais en fait, où est Michel?
- Dunc: Je ne sais pas, il à disparu.
- Sheila: J'espère qu'il n'a pas fait une connerie.
- Smith: Non, il était avec moi jusqu' il y a 5 minutes.
- Sheila: Je vais essayer de résonner mon fils, vous pouvez y aller si vous en avez envie.
- Sy: On prend Chloé chez nous.
- Sheila: D'accord.
- Gemma: Et moi je reste avec Jonathan tant que Stef ne se soit pas réveillée.
La mère de Lee est entrée dans la chambre près de son fils, ce dernier était assis sur le lit où il pleurait.
- Sheila: Mon chéri, tu vas devoir venir avec moi.
- Lee: Non.
- Sheila: Je sais que tu ne veux pas la laisser, mais tu ne peux pas rester là, elle est morte.
- Lee: …
- Sheila: Tu sais bien qu'elle n'aurait jamais voulu te voir dans cet état là.
- Lee: OUI JE LE SAIS MAMAN !
- Sheila: Tu ne peux plus rien faire ici, tu dois avancer maintenant.
- Lee: Je n'en ai pas envie et puis je n'en vois pas l'intérêt.
- Sheila: Tu veux que je te montre l'intérêt?
La femme est sortie de la chambre et elle est revenue presque instantanément avec sa petite fille qui hurlait toujours.
- Sheila: Voilà la seule chose pour laquelle tu dois vivre.
Elle à alors mis Chloé dans les bras de son père, la petite fille à alors arrêtée de pleurer et elle c'est mise à sourire à Lee.
- Lee: Pardonne moi ma chérie, mais je ne peux pas m'occuper de toi, je n'aurais jamais le courage. Tu veux bien la reprendre?
Pour toute réponse Sheila est sortie de la chambre. Elle avait décidé de laisser Chloé près de son fils, elle se disait qu'avec ça il serrait obliger de se reprendre en main, même si il avait de la peine à en mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encreblue.skyrock.com/
Blue_butterfly

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 31
Localisation : ಌ Londres "appartement de Lee" ಌ
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Mer 1 Oct - 20:15

Et voila le dernier chap de ma fic, je tien à remercier toutes les personnes qui l'on lue et j'espere qu'elle vous a plue.
Je vais aller lire la suite de ta fic alors ^^

Chapitre 61

Les jours suivant ont été très dur pour tout le monde, Stef c'était enfermé chez elle avec son fils, Michel avait disparu de la circulation, Sheila avait interdit à tout le monde d'aller chez Lee, elle avait prétexté qu'il devait se prendre en main. La femme était sur qu'il s'occupait très bien de Chloé, même si il était triste pour la mort de sa femme.
Le jour de l'enterrement une pluie drue c'était abattue sur Londres, Dunc avait été choisis par Sheila pour aller chercher Lee et Chloé chez eux, elle ne voulait pas que son fils roule en voiture dans l'état où il était. Quand Dunc est arrivé chez Lee, le jeune homme était déjà habiller, il avait revêtu un costume noir et une chemise de la même couleur, il avait habillé sa fille avec la robe qu'il lui avait rapportée lors de la tournée mondiale qu'il avait faite avec le groupe.
- Dunc: Comment vas-tu?
- Lee: Très bien merci et toi, et ton nez?
Le jeune homme n'a pas su répondre il était choquer par la façon joyeuse qu'avait eu Lee de lui répondre.
- Lee: Je suis prêt on peu y aller.
- Dunc: Tu es sur que ça va?
Comme si il n'avait pas entendu la question de Dunc il lui à dit.
- Lee: Tu trouves que ma tenue et celle de ma fille sont appropriées pour se genre de chose?
- Dunc: Euh… oui.
- Lee: Oh attend moi ici, je dois aller chercher l'habillage de pluie pour la poussette de Chloé, il fessait tellement beau hier, je ne pensais pas qu'il allait pleuvoir aujourd'hui.
Dunc à regarder son meilleur ami monté les escaliers avec un air hébété. Au bout d'un moment vue que Lee ne redescendait pas, Dunc à décider d'aller voir se qu'il fessait. Il a retrouvé son ami assis sur le lit avec une robe de sa femme entre les mains.
- Dunc: Lee !
- Lee: J'ai essayé tu sais.
- Dunc: Essayer quoi?
- Lee: De faire comme si je ne ressentais rien, faire comme si Sara était toujours là, mais je n'y arrive pas, le Lee qui est venu t'ouvrir la porte ce n'étais pas moi, j'essayais juste de me convaincre que je pouvais vivre normalement, mais je me rends compte que je ne peux pas.
Chloé qui était restée en bas c'est alors mise à hurlé et Lee à couru auprès d'elle.
- Lee: Chut mon ange, je suis là, ne t'en fais pas.
Le jeune homme avait prit sa fille dans ses bras et il la berçait tendrement. Dunc qui avait suivit son ami est resté près d'eux sans rien dire.
- Lee: Toi aussi tu es triste ma chérie, elle te manque ta maman, mais tu sais elle manque à tout le monde.
- Dunc: Tu es prêt, on peut y aller?
- Lee: Je ne serrais jamais prêt pour ça.
- Dunc: Personne n'est jamais prêt pour ce genre de chose.
- Lee: Tu es sur que ma tenue ça va?
- Dunc: Oui, pourquoi n'arrêtes-tu pas de me le demandé?
- Lee: Je ne sais pas. Je vais aller me changer !
Le jeune homme était déjà en train de monter les escaliers quand Dunc l'a appelé.
- Dunc: Lee.
- Lee: Quoi?
- Dunc: Pourquoi fais-tu tout ça?
- Lee: Faire quoi?
- Dunc: Qu'est-ce-que sa peu bien faire la tenue que tu portes, elle ne te voit quand même plus.
Lee est alors redescendu les marches qu'il avait monté à une vitesse spectaculaire pour se planté devant Dunc.
- Lee: Ne me redit jamais ça, tu as compris, autrement je te ferais autre chose que de te casser le nez.
- Dunc: Pardon !
- Lee: Attend moi ici je vais me changer.
Le jeune homme n'a pas bronché, il avait eu vraiment peur de son ami, il ne l'avait jamais vu comme ça. Lee est revenu 10 minutes plus tard habiller d'un jeans, d'une chemise blanche et d'une veste blanche également.
- Dunc: Tu y vas comme ça?
- Lee: Oui, c'était la tenue préférée de Sara !
- Dunc: Comme tu voudras.
Les deux jeunes hommes sont sortit de la maison sans dire un mot, Lee à installé sa fille à l'arrière de la voiture, puis il c'est assis sur le siège passager et Dunc à mi le moteur en route. Tout le trajet c'est fait en silence, Lee n'avait rien à dire et Dunc avait trop peur de dire quelque chose que Lee n'appréciait pas. Quand ils sont arrivé à l'église Dunc à été impressionner par le monde déjà présent, il avait pourtant l'habitude de la foule, mais là il était impressionner qu'autant de monde se soit déplacer pour Sara.
Le jeune homme à trouver une place et il s'y est garé, Lee est alors descendu de la voiture, il à pris sa fille dans ses bras et il l'a mi dans sa poussette. Dunc s'attendait à devoir intervenir au cas où les fans auraient une soudaine envie de s'approcher de Lee, mais à son grand étonnement personne n'à bouger. Ils se sont alors avancer vers l'église où les attendait toute la petite bande.
- Sheila: Tu tiens le coup mon chéri?
Le jeune homme n'a pas répondu.
Apparemment tout le monde avait pleuré, car ils avaient les yeux rouges, Stef pleurait toujours d'ailleurs, elle avait du mal à tenir debout, Ant devait la soutenir.
- Dunc: Il à beaucoup de monde.
- Sheila: Oui, je suis étonnée.
- Lee: J'ai toujours dit que Sara était aimée partout dans le monde, mais vous m'avez toujours pris pour un fou.
Au moment où Lee allait entrer dans l'église, Michel est arrivé en titubant.
- Michel: Et toi, Lee !
Le jeune homme c'est retourné et il a tout de suite reconnu son beau père.
- Lee: Quoi?
- Michel: Tu sais que ma fille est morte à cause de toi !
Lee avait bien conscience que toutes les personnes présentent c'était retourner vers lui, mais il n'a rien répondu.
- Michel: Je te hais !
- Sheila: Laisse mon fils en dehors de ça, tu sais très bien qu'il n'est pas en faute !
Apparemment Michel avait bu, il c'est d'ailleurs effondré sur le sol mouillé.
- Gemma: Il faut appeler une ambulance !
- Sheila: Non, il à juste besoin de dessaouler, laissons le là.
- Sy: On ne va quand même pas le laissé par terre au milieu du chemin et dans la pluie en plus.
- Dunc: Tu m'aides, on va le mettre dans ma voiture?
Les deux jeunes hommes on prit le père de Sara et ils l'ont conduit jusqu' à la voiture.
Pendant se temps là, les autres son entrer dans l'église, où les attendait un curé. Lee c'est assis au premier rang et il à sortit sa fille de la poussette. Quand toute l'église à enfin été remplie, le curé à alors commencer son discourt, des sanglots s'élevait de partout et quand Lee à été inviter à prendre la parole et qu'il c'est levé avec Chloé dans ses bras ça à encore été pire.
- Lee: J'avais préparé un long discourt, mais maintenant je me dis qu'il sonne faux, je me souviens de la première fois que j'ai croisé Sara, c'était dans la rue, elle avait renversé son café sur moi, j'étais énervé, mais quand elle à lever les yeux vers moi et qu'elle ma souris je suis tombé immédiatement sous son charme, après ça j'ai absolument voulu la revoir, je n'arrêtais pas de penser à elle, puis elle est enfin sortie de sa coquille et j'ai vécu les plus belles années de toute ma vie, elle m'a donné notre fille et la j'ai vraiment été le plus heureux des hommes, maintenant elle n'est plus là et je suis perdu, j'ai essayé de faire comme si ça ne me fessait rien, mais c'est me mentir, je ne sais pas du tout ce que je vais faire sans elle, mais je lui ai promis de resté en vie pour note petite Chloé et c'est se que je vais faire. Sara était une femme vraiment très courageuse, avec le cœur sur la main, elle répétait sans cesse qu'elle ne voulait pas nous voir pleurer car elle n'aimait pas que les gens pleurent à cause d'elle. Sur ces paroles le jeune homme c'est mit à pleurer, il avait essayé de rester fort depuis se matin là, mais il était en train de craquer. Il n'a pas pu terminer ce qu'il avait à dire son chagrin était trop fort, sa mère l'a alors aidé à se rasoir. Ce fut alors aux tours de Sy, Ant et Dunc de faire un discours, les garçons avaient absolument voulu dire un petit mot pour leur amie qui était partie beaucoup trop tôt. Stef avait été invitée à faire un discours elle aussi, mais elle n'en a pas eu le courage, elle tenait à peine sur ses jambes. Le curé à alors terminer la messe et tout le monde est sortit de l'église pour se rendre au cimetière qui était juste à coté. Chacun à été invité à passer près du cercueil et à y déposé une rose blanche pour rendre un dernier hommage à la jeune femme, au moment où Lee c'est approcher du cercueil il est tombé à genoux et il s'est mit à hurler de chagrin, toutes les personnes présentent se sont alors figées et de nouveau sanglot on reprit. Ant qui était le plus proche à voulu prendre Chloé des bras de Lee, mais se dernier à refuser de lui donner sa fille. Le jeune homme est resté pendant de longues minutes à genoux personne n'osait plus bouger. Puis sa mère s'est agenouillée près de lui.
- Sheila: Lee mon chéri.
- Lee: Laisse-moi maman !
Peu à peu toutes les personnes présentes se sont approchée, pour rendre un dernier hommage à la jeune femme et présenter leur sincère condoléances aux gens homme, se dernier est resté pendant tout se temps à genoux, il berçait doucement sa fille les yeux remplis de larmes. Chloé quand à elle souriait à tout le monde, se qui rendait la tache encore plus dur à supporter. Au bout de plus d'une heure toutes les personnes étaient passées devant le cercueil de la jeune femme et le cimetière c'était vidé, Lee était toujours agenouillé, il n'avait pas bougé et il ne comptait pas le faire. Le cercueil à alors été mis en terre et Lee l'a regardé descendre les yeux dans le vide, puis il à dit tout bas.
- Lee: Je t'aime mon ange, tu vas me manqué, mais je t'ai promis d'être fort pour notre fille et je tiendrais ma promesse, elle aura une belle vie et je la protégerai comme j'aurais voulu te protéger et cela au dépend de ma vie, tout se que je vais faire à partir de maintenant ça serra pour toi, pour que de la haut tu sois fière de moi.
Le jeune homme c'est alors levé, sa mère, sa sœur et ses amis étaient toujours là, ils avaient tous les yeux rougis par la tristesse, Stef avait des convulsions tellement elle pleurait, Ant n'arrivait pas à la calmé, Lee c'est alors approché de la jeune femme et il à donné Chloé à Ant.
- Lee: Stef écoute moi s'il te plait.
Elle ne répondit rien, Lee à alors pris son visage entre ses mains.
- Lee: Sara ne voudrait pas te voir dans cet état, reprend toi s'il te plait, si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour ton fils et ton mari, ils t'aiment tout les deux.
- Stef: C'est trop dur, qu'est-ce-que je vais faire sans elle, nous avons toujours été comme des sœurs depuis que je la connais, dès que j'avais un petit souci je courais la voir et elle avait toujours une solution pour moi, maintenant vers qui vais-je me tourner je n'ai plus personne.
- Lee: Tu te trompes, nous serrons toujours tous la pour toi, personne ne te laissera tombé, si tu veux parler je serrais la.
- Stef: Je lui ai promis d'être forte, mais je n'y arrive pas, j'ai tellement mal, je voudrais mourir.
- Lee: Je ressens la même chose que toi, mais l'envie de survivre pour ma fille est plus forte que l'envie de mourir tu comprends?
La jeune femme à alors fait oui de la tête, Lee l'a prit dans ses bras et ils on pleuré un long moment tout les deux. La vie n'allait plus jamais être la même pour eux, Sara avait réussi à changé leur vie et elle allait vraiment leur manqué, mais ils se devaient d'être fort pour les gens qu'ils aimaient. Grace à Lee la jeune femme avait vécu les plus belles années de sa vie, quand elle avait découvert sa maladie elle c'était refermée sur elle-même de peur de s'attacher à quelqu'un et de le faire souffrir par après, mais Lee avait réussi à la faire changer d'avis et elle avait essayai de le rendre le plus heureux des hommes, se qui avait réussi. La jeune femme était devenu un espoir pour toute les personnes séropositive, elle avait réussi malgré elle à redonné confiance en certaines personnes malade. Elle était donc devenue très populaire, déjà avant sa mort mais encore plus après, ce qui rendait Lee très fière de sa femme, même si il était triste que les gens c'étaient rendu compte beaucoup trop tard que sa femme était vraiment quelqu'un d'exceptionnel. Un peu après sa mort il a décidé de créer une association au nom de sa femme pour aidé les personnes séropositives, pas seulement financièrement, mais coté cœur aussi, il savait qu'être seul dans une situation comme ça leur était pénible et il voulait faire quelque chose de bien pour eux, bien sur il avait engagé Stef qui se donnait à fond dans son nouveau job, elle se disait que si Sara pouvait la voir de la haut elle serrait très fière d'elle et elle ne voulait pas la décevoir. Le groupe c'était séparer un peu après la mort de Sara, Lee avait fait un album solo et tout les fonds récolté avait été donné pour l'association Sara Lewis. Il n'avait pas pu sauver sa femme, mais il voulait absolument faire avancé la recherche pour qu'un jour plus personne ne souffre de cet horrible maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encreblue.skyrock.com/
celine03

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 29
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Jeu 2 Oct - 2:24

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you :heart
rah je sais pas quoi dire, elles été vraimen génial ta fiction,j'ai adorer,par moment c'été vraimen triste j'ai adorer je te félicite vraimen bravo lol^^
en tous cas j'espere que tu en fera une nouvelle sa serai génial.... encore derien et merci a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue_butterfly

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 31
Localisation : ಌ Londres "appartement de Lee" ಌ
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Jeu 15 Jan - 0:52

Voic l'épilogue de ma fic je ne sais pas si ça interesse qq

Epilogue un secret dans le sang

Les années qui ont suivit la morte de Sara ont été très dur pour toutes les personnes qui l'a connaissait. En partant elle avait laissé un grand vide dans le cœur de tout le monde. Au départ la peine était tellement forte pour Lee qu'il est resté plus de 6 mois enfermé chez lui avec Chloé. Au bout des 6 mois il a sortit un album qu'il avait entièrement réalisé seul en s'inspirant de sa vie, de Sara et de Chloé aussi. Tout les fonds récolté ont été à l'association Sara Lewis. Petit à petit il refaisait surface, même si la peine était toujours là à le détruire de l'intérieur, il essayait de s'en sortir pour Chloé. La petite fille grandissait et ressemblait de plus en plus à sa mère ce qui rendait la chose encore plus dure pour Lee. Car depuis la mort de sa femme il n'en parlait plus, il se disait que comme ça au moins il n'en penserait pas à elle et il ne souffrirait pas. Bien entendu il n'y est jamais arrivé. Un an jour pour jour après sa mort, Lee a retrouvé Michel pendu dans sa salle de bain, il avait eu tellement de chagrin après la mort de sa fille qu'il avait décidé d'aller la rejoindre, il avait laissé une lettre à sa femme qui expliquait qu'il ne pouvait pas vivre sans Sara. Stef de son coté avait réussis tant bien que mal à surmonter tout ça grâce à Antony et Jonathan. Elle tenait debout pour eux, ils étaient devenu toute sa vie comme elle était toute leur vie. Elle c'était investie à fond dans l'association que Lee avait crée, en plus de tenir un magasin de déco et de s'occuper de son association à elle. Quand Chloé a eu 4 ans, Lee l'a emmené sur la tombe de sa mère, la petite fille demandait souvent où elle était mais Lee n'avait encore jamais eu le courage de lui expliquer.
- Lee: Voilà ou repose ta maman mon cœur.
La petite fille c'est agenouillé devant la tombe de sa mère et y a déposé un dessin qu'elle avait fait le matin même.
- Chloé: Espère qu'ils s'occupent bien de toi là haut. Autrement auront affaire à moi !
Lee c'est agenouillé près de sa fille et a déposé un bouquet de rose blanche à coté du dessin.
- Lee: Bonjour mon ange, je sais que je ne suis pas venu souvent, j'espère que tu ne m'en veux pas mais je souffre tellement de ton absence que je préfère ne pas venir pour ne pas y penser. Tu as vu notre fille comme elle est belle? Elle te ressemble de plus en plus chaque jour. La vie est tellement morose depuis que tu es partie, le soleil ne brille plus dans mon cœur, j'ai très dur, j'aurais tellement voulu te rejoindre mais je sais que je dois rester en vie pour notre fille, elle n'a pas le droit de souffrir, elle est trop petite pour ça.
Le jeune homme c'est mit à pleurer et sa fille l'a prit dans ses bras.
- Chloé: T'en fais pas papa, serrais toujours là pour toi.
Plus la petite fille grandissait, plus Lee était protecteur avec elle. Il l'obligeait à le suivre partout où il allait alors que Gemma et Sheila avaient proposé à plusieurs reprise de l'élever. Mais le jeune homme avait tellement peur de perdre sa fille qu'il n'avait pas acceptée. Bien entendu Chloé n'était pas vraiment heureuse, elle n'avait pas d'ami vu qu'elle avait un professeur particulier et puis même si elle accompagnait sont père elle ne le voyait pas tant que ça et elle ne pouvait que très rarement lui parler. Quand elle a eu 13 ans, l'ambiance était de pire en pire. Chloé voulait avoir des réponses sur sa mère, sur la vie et Lee était complètement largué, du coup ils se disputaient quasiment à longueur de journée. Un jour la jeune fille c'est enfui de la maison pour retrouver Stef, elle voulait discuter avec une femme et Stef était une des seules personnes avec qui Chloé aimait être.
- Stef: Que fais-tu ici ma chérie? Je ne t'attendais pas.
- Chloé: Je le sais bien, mais j'avais besoin de te parler.
- Stef: Tu t'es enfuie c'est ça?
- Chloé: Non pas du tout !
- Stef: Ne me ment pas, je te connais trop bien.
- Chloé: Bon d'accord, papa m'a encore énervé et j'avais besoin de parler à quelqu'un.
- Stef: Je m'en doutais et quel était le sujet de votre dispute cette fois-ci?
- Chloé: Tu me le demande encore?
- Stef: C'est ta mère, je m'en doutais.
- Chloé: Généralement c'est pour ça qu'on se dispute.
- Stef: Il a aussi l'école.
- Chloé: Oui, mais maman est plus importante.
- Stef: Tu sais tu ne dois pas en vouloir à ton père, je sais que pour toi ça doit être dur de ne pas avoir connu ta mère, mais pour lui c'est encore pire car justement il l'a connu et sa mort l'a tellement fait souffrir qu'il préfère ne pas en parler car il a peur d'avoir mal.
- Chloé: Oui ça je le sais très bien, mais dès que je prononce maman il s'énerve et me crie dessus, je voudrais juste savoir à quoi elle ressemblait et connaître quelque anecdote à son sujet.
- Stef: Tu n'es jamais rentrée dans la chambre de ton père?
- Chloé: Si pourquoi?
- Stef: Il a un portrait grandeur nature de tes parents accroché au mur.
- Chloé: Ça doit être ça derrière le grand drap blanc au mur en face du lit.
- Stef: Je ne savais pas que ton père l'avait recouvert. En fait ça avait été un cadeau de mariage, j'avais pris la plus belle photo d'eux deux et je l'avais fait agrandir. Mais attend j'arrive je dois encore avoir l'original.
Elle est sortie de la pièce et quand elle est revenue elle tenait à la main un album photo.
Toute l'après midi la jeune fille a regardé l'album en compagnie de Stef qui lui commentait les photos. Dans la soirée Ant est rentré du boulot en compagnie de Jonathan.
- Ant: Chloé que fais-tu ici? Ton père te cherche partout !
- Chloé: Bonjour tonton Ant, je vais bien merci et toi?
- Ant: Beaucoup mieux depuis que je sais où est-ce-que tu es.
- Jonathan: Papa tu es beaucoup trop protecteur laisse là un peu.
- Chloé: Merci Jon.
- Jonathan: C'était avec plaisir.
- Ant: Je vais téléphoner à ton père.
- Chloé: Il le faut vraiment?
- Stef: Je croix que oui ma chérie, ton père c'est assez fait de soucis pour aujourd'hui.
- Chloé: Je veux continuer notre discutions sur maman.
Ant a regardé sa femme un moment puis il a prit la parole.
- Ant: Tu lui a parlé de Sara?
- Stef: Oui.
- Ant: Pourquoi?
- Stef: Parce qu'elle est assez grande pour savoir ce qui c'est passé.
- Ant: Ce n'était pas à toi d'en décider.
- Stef: Oui je le sais, mais Lee ne lui dit rien tu le connais et je ne pouvais pas laisser Chloé dans le désespoir total, juste parce que rien que prononcer le prénom de Sara fait du mal à Lee.
- Ant: Mais quand même.
- Jon: Papa, arrête s'il te plait, maman a raison, Chloé a le droit de savoir.
Quand Lee est arrivé un peu plus tard, il c'est excusé et bien entendu Chloé a accepté ses excuses qui étaient très maladroite mais sincère. Il lui a aussi promis de lui dévoiler chaque jour une nouvelle chose sur sa mère. Et il l'a inscrit à la même école que Jonathan. Quand la jeune fille a appris que son père avait crée une association du même nom que sa mère elle a absolument voulu aider les gens qui s'en occupait, ce qui fait que tous les week-ends ou presque elle était sur place, avec Stef et Jonathan. Le docteur Smith qui c'était occupé de Sara allait souvent aider quand il n'avait rien à faire et la première fois qu'il avait vu Chloé il avait cru voir un fantôme tellement elle ressemblait à Sara. Quand Chloé a eu 16 ans, elle a eu son premier petit copain, bien entendu Lee le voyait d'un très mauvais œil mais en même temps il n'osait rien dire vue que c'était Jonathan dont Chloé était tombée amoureuse. Ces deux là avaient quasiment été élevés ensemble et ils c'étaient toujours bien entendu donc ça n'avait étonné personne. Ils ont fini par se marier à l'aube des 23 ans de la jeune femme. Quelques années plus tard Chloé a donné naissance à une très jolie petite fille qu'ils ont prénommé Sara en l'honneur de la mère de la jeune femme. Jonathan était devenu architecte tandis que Chloé avait repris le magasin de son grand-père et quand les amoureux n'avaient rien à faire il allait à l'association. Lee était très fière de sa fille et il savait que Sara aurait été aussi fière que lui. Il vivait maintenant seul dans cette grande maison qu'il avait acheté il a déjà des années pour la femme qu'il aimait. La plaie béante qu'avait laissé Sara en s'en allant ne c'était jamais refermée, au fil du temps il avait renoncé à l'amour pour lui plus rien n'avait d'importance que le bonheur de sa fille. Mais ce matin de décembre, il s'apprêtait à faire une chose qui allait la rendre malheureuse. Il savait qu'elle était heureuse et il savait aussi qu'il avait fait assez de chose pour elle. Il c'est assis sur le lit pour contempler une dernière fois l'immense photo de Sara et lui.
- Lee: Je viens te rejoindre mon ange.
Il a sortit de sa poche un révolver qu'il avait déjà chargé depuis quelque temps et sans hésité il c'est tiré une balle dans la tête.
Ce dimanche la comme presque tous les dimanches quand Chloé et Jonathan son arrivé pour diner chez Lee, ils ont été très étonné de ne voir aucune lumière. Pendant que la jeune femme cherchait son père en bas, Jonathan est monté à l'étage. Au bout d'un moment il en est redescendu blanc comme un linge.
- Chloé: Jon ça va?
- Jon: On doit sortir d'ici !
- Chloé: Pourquoi?
- Jon: Suis moi c'est tout !
- Chloé: Non tu me caches quoi?
- Jon: Rien.
- Chloé: Tu mens très mal.
La jeune fille est passé à coté de son mari, elle est monté les marches quatre à quatre pour ce rendre dans la chambre de son père. Elle a poussé doucement la porte tout en appelant son père et quand elle est entrée elle a poussé un hurlement de douleur. Elle c'est effondré sur le sol et Jon qui l'avait suivit l'a prit dans ses bras. De Lee et Sara ne restait plus que l'immense photo qui recouvrait la chambre que les deux amants avaient occupée pendant quelques années de pur bonheur qu'ils avaient passé ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encreblue.skyrock.com/
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Jeu 15 Jan - 13:56

Si ça m'a intéressé moi .
Quelle fin tragique Sniif . Mais ta fic était tellement 'belle' . Un beau message y est passé . Bravo (=

&& A qd la prochaine ? * siffle .

Biisous xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue_butterfly

avatar

Nombre de messages : 483
Age : 31
Localisation : ಌ Londres "appartement de Lee" ಌ
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   Jeu 15 Jan - 20:36

Merci bcp
Ben la prochaine en en cours d'ecriture en fait je la fais avec une amie donc ça prend un peu plus de temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://encreblue.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un secret dans le sang   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un secret dans le sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» New-York de Senghor.
» Le Rock dans le sang - Journal de la démesure
» Le meurtre dans le sang (Natural Born Killers)
» [livre] Johnny, le rock dans le sang, journal de la démesure
» [SECRET] Les chaussures dans Smooth Criminal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Blue :: ~¤~ Général ~¤~ :: Fan'fic-
Sauter vers: