Forum Blue

Forum sur les blue [lads]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je t'épouserai même en prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 5 Juin - 20:43

Des obsédés tous les deux. Ils ne pensent qu'au sex xD
Mais bon ...
Et alors, le coup de fil de Célio ? C'était qui ... ?

Tu ne peux pas te permettre de couper ainsi !!!
Viite une suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 5 Juin - 23:54

voila une tite suite

Naomie : Plus que prête !!!!

Lee se mit entre les jambes de Naomie, il caressait ses cuisses, avant de plonger sa tête entre ses membres, voulant monter la température, Lee lécha le clitoris de Naomie, faisant naître en elle, une énorme décharge éléctrique. Naomie gémissait, elle bouga ses jambes comme pour se délivrer, mais les noeuds étant serrés, Naomie du se soumettre à cette torture, qui malgré le fait que cela lui procurait beaucoup de plaisir, voulait enlever le visage de Lee.

Ensuite, Lee releva la tête, pour regarder Naomie. Ne prévenant pas la jeune femme, qui avait les yeux fermés, Lee lécha deux doigts des doigts de sa main gauche et les inséra dans le vagin de sa partenaire. Naomie poussa un cri rauque, qui résonna dans toute la pièce. Voir sa fiancée se cambrait devant l'extase, excité beaucoup le jeune homme. Lee ballada pendant quelques minutes les doigts dans son intimité, provoquant un premier orgasme chez Naomie, qui éjacula quelques secondes après, marquant ainsi la fin de l'acte, sur les draps.

Naomie : Je peux goûter ? (regardant le pénis en éréction de Lee)

Lee souria, il s'approcha de Naomie, mettant ainsi son pénis, au dessus du visage de son amante.
Il prit la crème chantilly, qu'il avait amené, et en versa sur son sexe.
Naomie souria, avant que le pénis s'insère dans sa bouche, elle lécha toute la chantilly, avant de s'attaquer au sexe. La féllation dura quelques minutes. Puis, par respect, Lee ne voulut éjaculer dans la bouche de la jeune femme. Il descendit, se remettant dans sa position initiale. Ce fut ensuite, le moment où Lee « enfourcha » Naomie. Commençant ainsi, une danse du bas ventre, plus qu'érotique, Naomie étouffant de plaisir, suppliait à son ami de continuer, encore et toujours plus fort.

Lee : Ca te...dit...un troisième...invité ? (essouflé)

Naomie : Je suis...ahhhh...ouverte à....hum...toute proposition (bougeant sur le lit)

Lee se retira quelques secondes de Naomie, attrapa le gode dans la table de chevet. Il chevaucha à nouveau Naomie, reprit sa pénétration ainsi que sa danse du ventre, puis dans les minutes qui suivirent, Lee pénétra le gode dans l'anus de sa compagne.

Naomie : Ahhhhhhhhh !!!!! Vas y

Lee joua avec son pénis dans le vagin de Naomie, et avec le gode, en le faisant ballader dans l'anus de la jeune femme.

Naomie : Dé...taches...ahhh, hummm !!!!...moi

Lee : C'est...trop...bon, je peux pas m'arrêter

Leur jeu érotique dura plusieurs minutes, avant que Naomie attègne un deuxième orgasme, en même temps que Lee.

Essouflé, Lee se retira, détacha Naomie et se posa à côté d'elle, sa main dans la sienne.

Naomie : C'était...l'extase !!!

Lee : On peut pas dire mieux

Naomie : J'ai encore les jambes qui tremblent

Lee : Je ne t'ai pas fait trop mal ?

Naomie : Non, que du plaisir

Lee : Je dois passer aller voir ma mère, je peux te laisser seule ?

Naomie : Vas y...de toute façon, je dois sortir aussi

Lee : Où tu vas ?

Naomie : Faire quelques emplettes, Noël approche, j'ai des tas de choses à acheter

Lee : Je vais prendre une douche...je t'aime ma belle

Naomie : Je t'aime aussi, et encore plus après ce que tu m'a mis

Lee sortit quelques heures plus tard. Naomie s'était endormi, elle se réveilla deux heures plus tard. Elle prit une douche, s'habilla et rejoigna Célio qui était devant la grande baie vitrée, dans la cuisine.

Naomie : Coucou

Célio : Salut

Naomie : Des mauvaises nouvelles ?

Célio : Tu as tué ta mère ?

Naomie : Pardon ?

Célio : Réponds à ma question, TU AS TUE TA MERE ?!!!!!

Naomie : Qui te l'a dit ?

Célio : Donc, tu ne nies pas !! Pourquoi ? Pourquoi t'avoir mit dans cette merde ?

Naomie : Elle le méritais...et puis, personne ne le sait

Célio : Moi, je le sais, ton père le sait....ta putain de mère est citoyenne américaine, si on retrouve son corps, tu vas prendre la peine capitale...putain, mais, tu es inconsciente !!!!!

Naomie : J'ai brûlé le corps !!! personne ne peut prouver sa mort !!!

Célio : Ce que tu as oublé de dire, c'est que ton Sergio d'amour, était là...il a tout filmé, ta présence sur les lieux, Gianni en train de mettre le feu

Naomie : Quoi ??? Mais c'est pas possible !!!!

Célio : Si, j'ai envie de te tuer là !!!!! tu fais tout pour avancer, mais tu recules là !!!! je te croyais intelligente, mais tu ne l'es pas si bien que ça !!!!!!!!!!

Naomie : J'avais besoin de la voir mourir, entre mes doigts, lui montrer combien j'avais réussi ma vie, que j'étais heureuse

Célio : J'en ai marre !!! J'en ai marre, si je n'étais pas le meilleur ami de Lucas, j'aurais démissionner depuis longtemps

Naomie : Tu sais quoi ? Dégages, moi aussi, j'en ai marre...j'en peux plus de tout ça, je ne regrette pas d'avoir torturer cette poufiasse !!! et je ferais pareille avec mon salaud de géniteur...donnes moi mon portable

Célio : Non, il va rappeler

Naomie : Célio, donnes moi mon portable !!!!

Célio : Tiens !! (lui donnant son portable)

Naomie : Le numéro de téléphone qui a appelé, il y a 3jours !

Célio lui donna le bout de papier, où était inscrit le numéro de son père.

Naomie composa le numéro, elle tomba sur le répondeur.

Naomie : Salut connard, c'est ta fille, non, disons ta procréation...rendez vous ce soir, à 21heures, sur la Tamise, alors je te conseille d'amener ton cul, avec mon chéri d'amour, Sergio....comme, je suppose que tu me surveilles, tu constateras que je viendrais seule

Naomie raccrocha, sous le regard tueur de son garde du corps.

Naomie : Ce soir, tout ça sera régler...ce soir, je serais soit morte, soit libre

Célio : Tu as pensé à Lee, tes amis, Lucas ??

Naomie : Non, tu sais bien, je ne pense qu'à moi

Célio : Je ne pense pas ça de toi...je veux pas qu'il t'arrive quelque chose

Naomie : Tu parles en tant que garde du corps, ou en tant qu'ami et ex petit ami ?

Célio : Les deux, alors va pas faire une bêtise
Revenir en haut Aller en bas
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 0:09

Merde merde merde (dsl)
Elle va droit dans la gueule du loup !
C'est pas bon ça ....
Comme le lui rappelle le garde du corps : n'a-t-elle pas pensé à ses amis, à Lee ?
Oh my Dog ... Cmt tout ça va se terminer xD

C'est EXCELLENT. ___ Dc , LA SUiiTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 14:34

A 20heures, la nuit était tombée. Naomie était à son appartement, s'habillant.
Elle mit un gros manteau, pour couvrir le révolver qui était sous soutien gorge, ainsi que celui qui était dans son dos, et celui sous sa robe.

A 21heures, Naomie était sur la Tamise, dans sa voiture. Gianni était dans le coffre, quand à Noah, lui était caché sous la voiture. Les gardes du corps de Naomie et de Lucas, avaient fait un long service millitaire, leur permettant de se préparer à toutes formes de situation.

A 21heures 30, une voiture, BMW arriva et se gara devant la voiture de Naomie. C'est Sergio, qui sortit le premier, Naomie fit de même.

Naomie : Salut chéri, alors on se ligue avec mon géniteur

Sergio : Faut bien gagner sa vie

Naomie : Je te connaissais déjà peu courageux, mais en plus de ça, connard, ça m'étonne...surtout avec un père qui a commis un inceste

Sergio : Ta mère lui suffisait pas, il avait besoin de réconfort

Naomie fut choquée par cette remarque, les larmes qui, en temps normal, lui auraient envahi les yeux, elle se retena, ne voulant pas montrer sa faiblesse. Noah qui entendait la conversation, était lui à bout de nerf, agressé verbalement ou physiquement sa petite protégée, était pour lui insupportable.
Quelques parts, il aimait toujours cette jeune femme, qu'il cotoyait depuis son plus jeune âge.

Naomie : Où est mon géniteur ?

Sergio : Dans la voiture, montes

Naomie : Hein, hein !!! Je fixe les règles !!!

Naomie se dirigea vers la portière arrière et l'ouvra.

Naomie : Ne fais pas ton timide papa ! Descends !!

Son père descendit de la voiture, ils décidèrent d'entrer dans le parc qui était juste derrière.

Père : Tu comptes me buter dans cet endroit si sombre ?

Naomie : Non, c'est trop propre pour acceuillir ton corps immonde

Père : J'ai la queue en érection, t'es toujours aussi sublime !

Naomie : Toujours aussi vulgaire

Père : Disons les choses comme elles sont...dis moi, tu n'as pas trop fait souffrir ta mère ?

Naomie : Une légère sodomie au couteau, un doigt et une oreille en moins, rien de bien grave, ajoutes y un barbecue pour cuisiner tout ça, et tu as une salope en moins sur cette terre

Père : Ton caractère fort m'excite encore plus...au fait, ton fiancé, il arrive à te faire crier plus fort que moi ?

Naomie : Tu peux pas imaginer, j'en ai encore la culotte mouillé, rien qu'à y penser

Dans un moment d'inattention, où son père regardait les alentours, Naomie sortit le révolver qu'elle avait dans la poitrine et celui qui était dans le dos. Quand son père posa le regard sur sa fille, Naomie avait pointé les deux révolvers sur son père.

Père : Mademoiselle se la joue Lara Croft

Naomie : Oui, mais là, on est dans la réalité...agenouilles toi

Son père executa sans broncher.

Naomie : Qu'est ce que ça fait de s'incliner devant sa fille ?

Père : Tu aurais des couilles, je t'aurais suçer

Naomie lui donna un coup violent sur la tempe, ce qui assoma quelques peu son père.

Naomie : Une dernière parole avant de mourir ?

Père : Si je meurs, tu vas payer très cher cet acte

Naomie : Bye papa !

Père : On se retrouve en enfer, pétasse

Naomie tira avec le silencieux, entre les deux yeux de son paternel, qui tomba, tête la première sur le sol. Les 10 gardes du corps de Naomie, executèrent les 5 hommes de Francessco Minnelli, le père de Naomie, ainsi que Sergio. Célio rejoigna très vite Naomie, lui enlevant les révolvers des mains.

Célio : C'est fini bébé

Naomie : Je sais

Et dans l'euphorie des choses, Naomie embrassa à pleine bouche, Célio, qui ne repoussa pas la jeune femme, mais aussi, son ex petite amie. Ce baiser, leur rappelait à eux deux, les 2 années, pendant lesquelles ils s'étaient cotoyés. Leur amour comme celui de Naomie et Lee, était passionnel, ils avaient vécus dans la cachoterie, voulant éviter de s'attirer les foudres de Lucas.
Se rendant compte de son geste, Naomie se retira, reculant violement, son regard toujours plongé dans celui de son garde du corps.

Naomie : Je suis désolée, c'est la joie d'être enfin libre (timidement)

Célio : Je t'ai pas repoussé, j'y suis pour quelque chose aussi...je vais aider les gars, à faire le nettoyage

Naomie : Je suis dans la voiture (souriante)

Célio : Je te rejoins

Naomie rentra à sa voiture. Ne savant pas pourquoi, et ne cherchant pas à comprendre, Naomie pleura, lâchant toutes les larmes de son corps. Cette année avait été éprouvante pour la jeune femme.

Son téléphone portable, la fit sortir de ses pensées, sans regarder le numéro, elle répondit.

Naomie : Naomie Minnelli, à votre écoute (séchant ses larmes)

----- : Bébé, c'est Lee

Naomie : Coucou, ça va ?

Lee : Tu pleures ?

Naomie : Non, je suis juste enrhumée, ça m'apprendra à sortir après une douche

Lee : Tu es où ?

Naomie : J'avais besoin d'air, alors je suis sortie

Lee : Tu devrais faire attention, avec ton père qui traîne dans les barrages

Naomie : Y a plus de risques...les gars de mon frère l'ont trouvé et en ont fini avec lui

Lee : J'imagine que tu as besoin d'être seule

Naomie : En réalité, je suis assez restée seule pendant ces 15 ans, ce dont j'ai besoin, c'est des bras de mon homme qui me serre et qui me dit que la vie sera meilleure maintenant

Lee : Alors rejoins moi à l'appart, les bras de ton mec t'accueilleront avec le sourire

Naomie : Je dois aller voir quelqu'un avant

Lee : Je t'aime ma belle, de plus en plus chaque jour

Naomie : Pas aussi fort que moi...je te laisse

Elle raccrocha, quand Célio monta dans la voiture, à l'arrière avec elle.

Célio : Je suis désolé, pour ce que je t'ai dit ce matin...je le pensais pas du tout, j'ai été ravis de te protéger

Naomie : On dit beaucoup de choses sous la colère...tu vas partir ?

Célio : La cible est hors d'état de nuire, il n'y aura plus aucune trace de cette nuit, toutes les vidéos et photos de toi ont été brûlé...on se verra pour Noël, à la villa

Naomie : Je t'aime Célio

Célio : Je t'aime aussi princesse

Même si il ne partait pas ce soir, ils s'embrassèrent, se disant un avant au revoir. Dans ce baiser, Naomie y mêla ses pleurs, triste de voir partir l'homme qui l'avait protégé avec beaucoup de délicatesse, et en allant parfois au delà de ses fonctions.

Célio : Pleures pas, tu es libre maintenant

Naomie : Tu me promets que tu prendras soin de toi ?

Célio : Si tu me fais la promesse, de prendre soin de toi aussi

Naomie : Promis

Célio : Je te le promets aussi

Naomie : Chauffeur, Manchester, s'il vous plait

Célio : Alyssa, je suppose

Naomie : Elle est ma soeur de coeur, elle a vécu 6 ans en prison à cause de ce connard, seule elle, peut vraiment ressentir ce que je ressens à ce moment même

A 2h35, Naomie était sur le canapé, dans le salon d'Alyssa.

Alyssa : Ca t'a fait quoi ?

Naomie : C'est comme quand tu fais l'amour, et que l'orgasme arrive, tu vois, en même temps, tu es contente qu'il arrive, mais en même temps, t'aimerais que ton amant continues toujours la danse

Alyssa : Belle métaphore

Naomie : Merci...à nous les plus belles années

Alyssa : A nous (trinquant au champagne)

Naomie : Je me suis dis qu'on pourrait fêter ça, avec tout le groupe

Alyssa : Quoi ? Tu vas arriver en disant que tu es heureuse d'avoir tuer ton père et ta mère...même si moi, et Célio sommes content, mais les autres, je suis pas sûre

Naomie : Non, je dirais que j'ai envie de fêter la vie, et puis, je voudrais faire une fête pour le départ de Célio

Célio : Tu es si contente de me voir partir ?

Naomie : Oui, tu me feras plus chier à me suivre partout

Alyssa : Ca va surement te faire bizarre de ne plus être suivie par ton gros ours

Naomie : Oui, mais on se verra

Alyssa : Je te propose de dormir ici, ce soir, la pluie est trop forte pour que tu prenne la route, et l'orage se fait sentir

Célio : Elle a raison

Naomie : Non, je préfère rentrer, Lee va s'inquiéter

Alyssa : Tu as une idée pour la fête ?

Naomie : Je trouve qu'on se connait pas assez avec les anciens membres du groupe de Lee, et tu ne connais pas Sarah, et Emma

Alyssa : Ouais, c'est vrai

Naomie : J'organise ça pour le week end, je te préviendrais

Alyssa : Ok, fais attention sur la route

Naomie : T'inquiètes pas

Naomie rentra deux heures plus tard. N'ayant pas la clé de l'appartement de son amant, elle du se résigner à le réveiller pour qu'il ouvre la porte. Lee lui ouvra, les yeux à moitié fermés. Naomie entra.

Naomie : Désolée, je savais pas si, je devais rentrer chez moi et attendre demain, pour venir te voir, ou, prendre le risque de te réveiller, en sachant que tu détestes ça, mais, je voulais qu'on dorme ensemble

Voyant que Naomie parlait un peu trop, Lee prit la main de Naomie, et l'emmena dans sa chambre. Ils s'endormirent quelques minutes après.

2 jours plus tard, Naomie était à l'aéroport avec Célio.

Célio : Je préferais rester, histoire d'être sûr que tout est réglé

Naomie : Non, non, non ! Lee et moi, on a besoin d'intimité, et puis, il y a Gianni...surtout dis à mon frère que cette année, il y a aura des invités

Célio : Combien ?

Naomie : Alyssa, Lee, Duncan, Anthony, Sarah, pour Symon, je ne suis pas sûre

Célio : On se retrouvera alors

Naomie : J'ai hâte, tu me manqueras

Célio : Pas à moi

Naomie : Embrasses moi, vieil ours

Célio : Y a des paparazzis derrière les murs, ils se feront des idées

Naomie : J'en ai rien à foutre

Naomie attrapa le col du tee shirt de Célio, et l'embrassa à pleine bouche, lui transmettant un dernier au revoir, ce qui attisa la surprise des paparazzis.

Naomie : Fais bon voyage

Célio : Ne changes surtout pas

Naomie : Aucun risque

Dans l'après midi, Naomie était chez elle, dans son canapé, allongée dans les bras de Lee, consultant son portable.

Lee : Tu fais quoi ?

Naomie : J'organise une soirée

Lee : En quel honneur ?

Naomie : Un nouveau départ, je suis libre et je veux en profiter

Lee : Je suis invité ?

Naomie : Oui, mais on passera pas la soirée ensemble

Lee : Je suis invité, mais on passe pas la soirée ensemble, je ne comprends pas ?

Naomie : Je trouve qu'on ne connait pas avec les anciens membre de ton groupe, et puis, vous les gars, vous ne connaissez pas vraiment, Sarah et Alyssa

Lee : Et ?

Naomie : Je me suis dis, qu'on pourrait former des duos, et on apprendraient à se connaître, le temps d'une soirée

Lee : Une soirée sans boire, tu es sûre que tu arriveras à tenir le coup ?

Naomie : Pourquoi tu dis ça ? (froidement)

Lee : Quand on est ensemble, on passe nos soirées à boire, toutes sortes d'alcools, c'est la même chose, quand tu es accompagnée

Naomie : Tu penses que je suis une alcoolique ? (se dégageant des bras de Lee)

Lee : Qu'est ce qui t'arrive ?
Naomie : Tu insinues que je bois sans modération, tu veux que je le prenne comment ?

Lee : Je disais ça, avec humour...je n'ai jamais dit que je pensais que tu étais une alcoolique

Naomie : Sors de chez moi !!

Lee : Naomie, tu es sûre que ça va ?

Naomie : Laisses moi, je préfère dormir seule ce soir

Lee : Ok, tu me préviendras pour la soirée

Naomie : Tu la passeras avec Alyssa, tu es content, tu ne passeras pas la soirée avec ton alcoolique de copine !!!!

Lee : Je vois que tu es en rage, je ne voulais pas t'agresser

Lee voulut embrasser Naomie, mais elle fit deux pas en arrière. Lee s'en alla, dans l'incompréhension du comportement de sa fiancée.

Même si les paroles de Lee, étaient sans arirère pensées, Naomie se sentait offusquer. Après ces années, enfermée en maison correctionnel, Naomie vivait chez son frère, qui essayer de l'aider à faire face au monde extérieur. Naomie étant devenue agressive, et renfermée, noyer sa peine et sa colère dans l'alcool, passant ses journées dans sa penderie, à boire des dizaines de bouteilles d'alcools différents, jusqu'à faire un coma ethylique, au bout d'un an alcoolisme. Après ça, Lucas avait forcé sa soeur à faire des dizaines de cures de désintox, entre temps, Naomie avait fait 2 ans de prison, pour revente et consommation de drogues.

Pendant ces années de souffrance, et de descente aux enfers, Naomie voulait tout simplement mourir, mourir pour ne plus souffrir, partir dans les cieux, se dégageant de cette vie, qui l'avait fait tant souffrir, se libérer de ce poids, et se sentir légère.

Aujourd'hui, elle avait réussit à s'en sortir, grâce à son entourage. Mais ce poids, cette ancienne qui l'avait marqué à vie, jamais elle ne pourrait s'en détacher, Naomie vivait avec ça, y pensant chaque soir, avant de se dormir, chaque matin, avant de se lever.

Le lendemain, une journée rude attendait Naomie, sans qu'elle le sache.
Son baiser avec Célio, était en première page du « The Sun ». Naomie avait organisé sa soirée, et avait appelé ses amis.

20h00 : Naomie avait réuni le groupe chez elle, pour discuter de la soirée. Lee et elle, ne s'étaient pas parlé de la journée, et ce soir, l'ambiance semblait très tendu entre les amants, ce que tout le groupe remarqua, mais ne releva pas, pour attiser les foudres de Naomie.

Naomie : Je me suis dit, qu'on se connaissaient pas assez, en venant à Londres, j'ai trouvé 3 garçons formidables, je parle de vous, Symon, Duncan, et même toi, Anthony...alors, je me disais qu'une soirée en duo, nous ferait le plus grand bien...vous avez chacun un appareil photo, vous aurez chacun une enveloppe, contenant un défi que vous devrez relevez, le duo qui aura gagné le plus de défis, aura gagné un week end sur la belle île, de Tahiti

Duncan : Tu rigoles ?

Naomie : Non, je suis sérieuse

Anthony : Cool !!!

Sarah : Je suppose que je suis déjà avec mon Duncan chéri

Duncan : On va le gagner ce week end

Naomie : Erreur mes amis, quel intêret alors ? Aucun...voilà les groupes, Alyssa, tu seras avec Lee, Anthony avec Sarah, Emma avec Duncan, et Symon avec moi...tout le monde est d'accord ?

Lee : Pas moi

Naomie : Bien, prenez vos appareils photos, et vous pouvez quitter l'appart...on se voit à 00h00, pour les vainqueurs

Chaque duo quitta l'appartement, marchant dans les rues.

Lee : Je la comprend pas

Alyssa : Qu'est ce qui s'est passé entre vous deux ?

Lee : C'est hier, elle était en train d'organiser la soirée, et je lui ai dit juste, que ce serait dur une soirée sans alcool pour elle

Alyssa : Tu as osé dire ça !!! Je comprends qu'elle soit en rage

Lee : Moi, je comprends pas... Et puis, il y a cette photo où elle embrasse Célio, elle me trompe et pourtant, j'arrive pas à lui en vouloir

Alyssa : Pourquoi ?

Lee : J'ai peur de la perdre, de ne plus pouvoir la voir et la regarder...elle est tellement précieuse à mes yeux

Alyssa : Je sais qu'elle m'en voudra de t'avoir dit ce que je vais te dire, mais, je pense que tu dois le savoir, rien que pour le fait que tu ne crois plus, ce que tu crois en ce moment

Lee : Je t'écoute
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 18:56

c est tres bien tes suites la j ai du temps pour mettre ton com je te dit j aime trop et continue comme sa bise et une suite stp lait d urgence si tu as le temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 19:30

Ah ! J'adore.
La suiite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 19:56

merci pr vos com, contente ke sa vs plez tjs otan
voila une otre suite, pour vs remercier

Lee : Je t'écoute

Alyssa : Après sa sortie de maison correctionnel, Lucas a prit en charge sa petite soeur, pour mieux la protéger du dehors, comme elle disait...mais Naomie, elle n'oubliera jamais ce qu'elle a vécu, son père, les années de torture à la maison...alors, elle se noyait dans l'alcool, buvant des litres chaque jour, un soir, Lucas l'a transporté à l'hôpital, pour un coma éthylique

Lee : C'est grave

Alyssa : Elle a failli mourir, après ça, elle a passé 6mois dans diverses cures de désintox

Lee : Vous vous êtes connues comment toutes les deux ?

Alyssa : J'étais en prison depuis 5ans, à cause de son père, je revendais de la drogue...et, Naomie est arrivé, elle était là pour la même chose et consomation de stupéfiants...grâce à son passé, et son jeune âge, elle n'a prit que 2 ans

Lee : Je comprends mieux sa réaction...tu vois, c'est pour ça que je ne veux pas la quitter, j'ai peur qu'un homme ne prenne autant soin d'elle, comme je le fais, qu'il ne cède pas à tout ses caprices

Alyssa : Elle en avait besoin...en ce qui concerne Célio, c'est son premier amour, ils sont sortis ensemble pendant 2 ans...tu sais bien qu'on ne peut oublier un premier amour, surtout quand celui çi nous a aider à être plus forte face au monde extérieur...mais, elle ne t'a jamais trompé, Naomie a beaucoup de défauts, mais la trahison, c'est pas son truc, on lui a fait trop de mal pour qu'elle en fasse aux autres, surtout à l'homme qu'elle aime

Lee : Ouais, tu as raison

Alyssa : Changeons de sujet, après tout, on doit apprendre à se connaître

A 01h00 du matin, chaque membre du groupe était rentré chez lui, content de la soirée. Le duo gagnant était Anthony-Sarah, qui étaient heureux de pouvoir partir pendant 2 jours, sur île paradisiaque, une nouvelle qui provoqua la jalousie de Duncan, qui ne voyait pas d'un bon oeil, ce week end, malgré la confiance qui l'avait envers sa fiancée.

Naomie avait tenu à rester encore quelques heures dehors. La rue était la plus grande amie de Naomie, toutes les deux se connaissaient parfaitement, sans mensonges. La rue avait été la mère berceuse de Naomie, un refuge pour la jeune femme, un autre monde pour elle.

Lee qui s'en était voulu par les paroles qu'il avait lancé au visage de son amante, voulu s'en excuser. Il resta sur les marches de l'escalier, devant l'appartement de Naomie, avant que la jeune femme ne décide enfin à rentrer chez elle.

Naomie : Qu'est ce que tu fais là ?

Lee : Je t'attendais, je voulais qu'on parle

Naomie : Une alcoolique ne parle pas, elle braye, tu n'as pas peur que les voisins ne disent à la presse, combien la fiancée du célèbre Lee Ryan, était une pétasse de première, mais en plus de ça, une femme qui voit son plaisir que dans l'alcool !!!

Lee : Naomie, s'il te plait

Naomie ouvra sa porte, laissant Lee, entrer. Elle se déshabilla, pour enfiler un tee shirt XXL.

Naomie : Tu veux boire quelque chose ?

Lee : Non, je veux juste te parler

Naomie : Je t'écoute
Revenir en haut Aller en bas
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 19:59

Hop hop hop continues sur cette lancée et postes ns encore une suiite =)

Je keaf ta fiic (comme l'autre d'ailleurs lol)

xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 20:07

Lee : Je suis extrêment désolé, de t'avoir dit que tu ne pouvais pas te passer d'alcool...Alyssa m'a dit ce que tu avais vécu après ta sortie de maison correctionnel

Naomie : Je ne la savais pas comère

Lee : Ne lui en veut pas ! J'avais besoin de savoir

Naomie : Alors ? Je suis mauvaise, hein !!! Je suis pas si parfaite que tu le crois

Lee : J'ai l'impression que tu fais tout, pour que je te déteste

Naomie : Non, je veux juste te faire montrer la femme, la vraie que tu as en face des yeux, celle avec qui tu couches

Lee : Personne n'est pas parfait, et je ne veux pas d'une femme sainte, ni touche...je t'aime parce que tu es provocatrice, sexy, capricieuses, sans scrupules, pleine de vie et d'humour...quand vas tu comprendre que je t'aime pour ce que tu es, ton passé de prisonnière, d'alcoolique, de droguée, je m'en fous...je veux juste prendre soin de toi, céder à tout tes caprices ne me dérangent pas, au contraire te voir triompher, à chaque fois que je cède, me fait sourire...alors vas pas gâcher cette étincelle, qu'il y a entre nous

Naomie : Tu as raison

Lee : Je penses que tu devrais faire une thérapie...rien que pour le fait d'apprendre à te respecter

Naomie : J'ai fait des milliers de thérapies, jamais elles n'ont fonctionné

Lee : Cette fois, je serais là

Naomie : Lee

Lee : Oui, bébé

Naomie : Je suis enceinte

Lee : Quoi ?

Naomie : Je suis enceinte, de 3semaines

Lee : C'est magnifique !! (embrassant Naomie)

Naomie : Je ne suis pas prête

Lee : Prête à quoi ?

Naomie : Porter la vie, élever un enfant, être une mère

Lee : Tu veux avorter ? (surprit)

Naomie : Oui

Lee : Je ne suis pas d'accord, tu es aussi enceinte, grâce à moi

Naomie : Non, à cause de toi, nuence !!! et d'ailleurs, tu ne me touches plus

Exténué par la journée, et les paroles de Naomie, Lee prend la main de sa fiancée et l'emmene dans la chambre.

Naomie : Tu fais quoi là ?

Lee : J'ai besoin d'être assis, je suis fatigué...je veux qu'on discute calmement, parce que je pense que la nuit va mal se finir

Lee se déshabilla, Naomie fit de même. Ils s'enfougrèrent sous les couvertures, Naomie posa sa tête sur les cuisses de Lee, qui lui caresser les cheveux.

Naomie : Tu te souviens, tout au début de notre relation, on n'avait abordé les sujets dont on étaient sûrs qu'ils n'arriveraient pas, comme le mariage, et !!! il y avait les enfants...nous étions d'accord pour ne pas en avoir, tu es en tournée la moitié de l'année, je dois gérer 2 boites, qui sont à 15000km à l'une de l'autre, et je suis mannequin...un enfant serait malheureux avec nous, même si je suis heureuse maintenant, je veux pas que notre enfant connaisse ce que j'ai connu

Lee : C'est à cause de ça alors...tu crois que tu ne vas pas l'aimer, que tu ne sauras pas t'occuper de lui

Naomie : Une thérapeute m'a dit un jour, 60% des enfants reproduisent le schéma familliale dans lequel ils ont grandi

Lee : Et si nous étions dans les 40%, qui sauront prendre soin de leur enfant, qui l'aimeront

Naomie : Je ne suis pas sûre

Lee : Mon père, nous a laissé tomber, moi, ma mère et Gemma, je l'ai détesté, même si maintenant, nous sommes proche...mais, cette séparation m'a servi, m'a donné une leçon...je sais, que je ne quitterais jamais ma famille, que malgré les nombreux obstacles qu'il y aura sur notre chemin, on sera lié par la force, et l'amour que des membres de notre famille qu'ils ne nous aurons pas donné

Naomie : Je ne te dis pas que je garderais cet enfant, mais je vais y réfléchir, parce que j'en ai besoin, tu comprends ?

Lee : Oui, mais promets moi une seule chose...quelque soit la décision que tu auras prise, tiens moi au courant, je veux être là, même si au final, c'est pas ce que je voulais

Naomie : Promis

Ils s'endormèrent quelques minutes plus tard.

3jours plus tard. Naomie et Lee, avaient décidé de prendre rendez vous chez un psychologue.

Psychologue : Melle Naomie Minnelli, je suppose

Naomie : Oui, et voici Lee Ryan, mon fiancé

Pyschologue : Entrez

Lee : Je peux venir ?

Psychologue : Qu'en pensez vous Naomie ?

Naomie : Oui, je préfère

Psychologue : Bien, suivez nous alors, Mr Ryan

Tous les deux, entrèrent dans la salle de consultation, et prirent place sur le canapé qui était en face de celui de la psychologue.

Psychologue : Avant tout, j'aimerai savoir qui a prit la décision de me voir ?

Naomie : C'est lui

Psychologue : Pourquoi l'avoir suivi ?

Naomie : Je l'aime, et je pense que c'est une bonne idée

Pyschologue : Bien, quel but fixez vous à la fin de nos plusieurs entretiens que nous aurions eu ?

Lee : Naomie est enceinte

Naomie : On est pas sûr de le garder

Psychologue : Pourquoi ?

Lee : Naomie a eu une enfance difficile

Psychologue : Racontez moi

Naomie : J'ai raconté mon passé à 18 psychologues dont 2 psychiatres, jamais un ne m'a aidé...je pense pas que cela servira à quelque chose

Psychologue : Un de plus, ne changera rien...vous n'y perdez rien

Lee : S'il te plait Naomie

Naomie : Mon père m'a battu jusqu'à l'âge de 5ans, ensuite, les blessures physiques ne lui suffisaient plus, il m'a violé

Psychologue : Qu'avez vous ressenti à ce moment là ?

Naomie : Excusez moi !!!

Psychologue : A 5ans, nous comprenons peu de choses de la vie, nous ne savons pas encore ce que sont le sexe, le mariage, la conception...certains enfants qui ont été violé, pensent que cela étaient normal...et vous, qu'avez vous ressenti ?

Naomie : Que voulez vous que je ressente !!!! Cet enfoiré m'a enlevé mon innocence, j'aurais préférer que ce soit un inconnu, lui, il représentait mon paternel, même si il me battait, il était à mes yeux, le père idéal...j'aurais voulu mourir cette nuit là, et même maintenant, je prie pour mourir dans mon sommeil

Lee fut étonné par les dires de son amante.

Psychologue : L'idée du suicide, vous a t-elle effleuré l'idée ?

Naomie : Plusieurs fois, mais, mes origines italiennes ont fait que je ne cède pas à cette envie de mettre fin à mes jours

Psychologue : Où était votre mère, cette nuit là ?

Naomie : C'est à elle, que j'en veux le plus

Psychologue : Pourquoi ?

Naomie : Elle était là, cette nuit...mes paternels, étaient très liés, passionés...je l'ai entendé parfois à une heure du matin, faire l'amour, les cris de ma mère résonnent encore dans ma tête, ils faisaient tout ensemble...cette nuit là, ma salope de génitrice

Psychologue : Génitrice, pourquoi ce terme ?

Naomie : Maman, Papa, mamoun, n'existent pas dans mon language, on dit ces choses là quand on a une famille digne de ce nom

Psychologue : Lee, vous avez une mère ?

Lee : Oui

Psychologue : Etes vous proches ?

Lee : Très

Psychologue : Que ressentez vous Naomie, quand vous entendez Lee, dire maman quand il veut ou parle à sa mère ?

Naomie : Une pointe au coeur

Psychologue : Pourquoi ?

Naomie : Parce que je suis jalouse, on dit souvent que ce qui nous construit, ce sont des parents, qui vous aime et vous encourage dans vos actions...c'est comme çi, j'étais un produit, mais qu'on n'avait oublié de finir de construire, parce qu'on s'était rendu compte, qu'au final, il ne servait à rien

Psychologue : Vous me parliez de votre mère, racontez moi votre viol

Naomie : Quand mon paternel m'a violé, ma génitrice me tenait les bras, pour que je ne m'enfuis pas, et que j'arrête de me débattre...ce que j'ai ressenti ? Une haine profonde envers elle, je n'ai plus de coeur, le mien a brûlé cette nuit là, je ne ressens plus rien, pour personne

Psychologue : Même pour votre fiancé ?

Naomie se tourna vers Lee, le regardant dans les yeux, serrant sa main, lui montrant la tristesse qu'elle ressentait à cet instant, mais aussi l'amour qu'elle lui portait.

Naomie : Lui, c'est différent...il m'a greffé un nouveau coeur

Psychologue : Que voulez vous dire ?

Naomie : Il me connait, il m'aime pour ce que je suis, je n'ai pas besoin de jouer une autre femme

Psychologue : Vous le faites à l'extérieur ?

Naomie : Je ne sais pas

Lee : Naomie, aime montrer qu'elle sait s'imposer, devant les autres, elle aime montrer une femme forte, sûre d'elle, qui sait ce qu'elle veut

Naomie : Avec lui, je peux me permettre d'être faible, de baisser les armes

Psychologue : Naomie, vous êtes mannequin, directrice de plusieurs sociétés...vous êtes une femme très active...n'y aurait il pas quelque chose derrière cette hyperactivité à vouloir toujours bouger

Naomie : Que voulez vous dire ?

Psychologue : A travers, cette ambition de vouloir toujours être occupée, n'y a t-il pas une envie de noyer votre passé dans des occupations, qui vous éviterez de sombrer dans la déprime ?

Naomie : Je ne sais pas, je crois que oui

Psychologue : Vous dormez quand vous n'êtes pas avec Lee, je veux dire, la nuit ?

Naomie : Non

Psychologue : Que faites vous ?

Naomie : Je pleure

Lee : Pourquoi tu ne m'appeles pas ?

Naomie : Tu prends soin de moi, à chaque instant, tu dois aussi avoir ta vie

Psychologue : Comment décrieriez vous votre fiancée, Lee ?

Lee : Sexy, têtue, capricieuse, provocante, pleine de vie, souriante

Psychologue : Qu'en pensez vous Naomie ?

Naomie : Il a raison

Psychologue : Lee, vous avez dit provocante, expliquez vous

Lee : Naomie aime provoquer son monde, en étant sexy, honnête, elle trouve un malin plaisir à pousser à bout les gens, pour qu'ils disent ce qu'ils ont au fond d'eux

Psychologue : Vous êtes d'accord Naomie ?

Naomie : Oui, les gens que je cotoye, aime me caresser dans le sens du poil, être d'accord avec tout ce que je dis, en leur disant ce que je pense d'eux, ils finissent par me dire ce qu'ils ressentent à mon égard

Psychologue : On vous voit beaucoup à la presse...oui, c'est un de mes péché mignon, on vous voit souvent dans des positions insolites avec Lee, et parfois saoule sortant d'une boîte...fumer un joint...cette forme de provocation, n'est pas une manière de dire au monde, « Hey, je suis là malgré ce que j'ai vécu, je suis forte »

Naomie : Je ne suis pas sûre

Psychologue : Qu'en pensez vous Lee ?

Lee : Je pense aussi

Psychologue : Vous avez vécu longtemps enfermé, dans ce passé dont vous êtes prisonnière...j'aimerai vous aider à en sortir, à vous en libérer...vous êtes d'accord pour qu'on se revoie ?

Naomie : Je n'ai rien à perdre

Lee : C'est peut être malpoli de ma part, mais rien de ce que nous racontons, ne sera révéler à la presse ?

Psychologue : Je vous rassure, je suis liée au secret professionnel, si je ne respecte pas ce serment, vous pourrez me traîner en justice

Naomie : Je dois voir mon gynéco, nous devons y aller

Psycholgue : Je vous retrouve la semaine prochaine, même jour, à la même heure

Naomie et Lee quittèrent la psychologue pour rejoindre le cabinet médical, du Dr McDonalds.
Dans la voiture, le silence est au rendez vous, chacun réfléchissant aux paroles échangées pendant l'entretien thérapeutique.

Naomie patienta avec Lee, dix minutes avant que le Docteur ne les appele.

Naomie : Je préfère que tu restes là

Lee : Ok (n'insistant pas)
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 20:23

j aime beaucoup je veut une suite st plait et continue comme sa c est super beaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 6 Juin - 21:02

moi aussi j'adore xD
Alors la suiite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 12:54

Naomie suiva le médecin, à la salle de consultation.

Gynécologue : Comment allez vous Naomie ? Vos nausées ?

Naomie : A part les nausées, les vertiges et la fatigue...je vais bien

Gynécologue : Vous avez prit une décision ?

Un quart d'heure plus tard, Naomie sortit, rejoignant Lee.

Lee : Alors ?

Naomie : Il m'expliquait les procédures d'avortement, et en cas contraire, la grossesse et le suivi...tu peux me déposer chez moi, s'il te plait

Quelques heures plus tard, Lee était chez Duncan, discutant de sa relation avec sa fiancée. Naomie qui voyait que Lee, n'arrivait toujours pas, décida d'aller le voir chez lui, ne le trouvant pas, elle pensa tout de suite au meilleur ami du jeune homme.

Naomie : Salut Duncan

Duncan : Coucou ma belle

Naomie : Lee est chez toi ?

Duncan : Oui, entres...Lee, ta princesse est là

Lee : Qu'est ce que tu fais là ? Tu devrais te reposer

Naomie : Je sais qu'on est chez toi, chéri...mais tu peux me laisser seul avec Lee ?

Duncan : Bien sûr, je monte, appelez moi quand vous aurez fini

Duncan quitta les deux amants pour rejoindre sa chambre, comme il l'avait dit.

Naomie : Tout à l'heure, pendant l'échographie, j'ai prit conscience de quelque chose...qu'on a qu'une vie, et que si ça se trouve, je n'aurais plus cette chance...j'ai le confort matériel, j'ai l'amour, l'amitié...je pense que notre bébé pourrait supporter de vivre avec nous, avant de faire sa crise d'adolescence et de nous quitter

Lee : Ca veut dire ? (sourire timide aux lèvres)

Naomie : Que dans 9 mois, nous serons parents

Sans un mot de plus, Lee prit sa fiancée dans les bras et la fit tourner dans toute la pièce, avant de la reposer.

Naomie : Génial ! J'ai pas assez de nausées comme ça, il faut que Monsieur en rajoute

Lee : Désolé

Naomie : Duncan Matthew James, sortez de votre cachette, et venez faire un calin à la future maman !!!!

Duncan qui avait écouté leur conversation, sortit de sa cachette pour sauter sur Naomie, et la serrer dans ses bras.

Duncan : Je suis heureux pour vous deux

Naomie : C'est parti pour 9mois intense de douleur...d'ailleurs, Ryan, tu ne me toucheras pas avant plusieurs années

Lee : Dis Duncan, tu gardes le secret

Duncan : ¨Promis ! (levant sa main droite)...vous l'annoncerez quand aux autres ?

Lee : La semaine prochaine, peut être

Naomie : Dans 4mois

Lee : Quoi ???!!!

Naomie : Je préfère, au cas où, on le perdrait

Lee : Pourquoi on le perdrait ?

Naomie : J'ai arrêté la drogue, il y a à peine 3ans, le médecin a dit qu'il pourrait y avoir des séquelles sur le bébé, il en est pas sûr....je veux pas annoncer une chose qui ne risque pas de vivre plus de un ou deux jours

Attristé par les paroles de Naomie, Lee quitta l'appartement sans un mot.

Duncan : Il attendait une femme comme toi, avec qui, il pourrait donner la vie...laisse lui le temps de se faire à l'idée que peut être cette chance sera empoisonné

Naomie : Crois moi, le voir comme ça, me fait encore plus de mal

Duncan : Dis princesse, tu ne sais pas quand Sarah reviendra ici ? elle me manque
Naomie : Monsieur est amoureux ?

Duncan : Je crois bien

Naomie : Je sais que je suis égoiste, mais tant que je ne suis pas là, c'est elle qui gère la boite...j'ai un vol dans une semaine pour Miami, je pense que tu pourras venir la chercher à l'aéroport, mardi prochain

Duncan : Cool, tu veux que je te dépose quelque part ?

Naomie : Non...dans 3mois, nous fêtons Noël chez ma famille, en Italie, Anthony, Symon, Sarah, Alyssa, et Lee, ont déjà accepté mon invitation pour le 25, ça te dit de faire partie de la grande table ?

Duncan : J'y serais, je peux amener ma fille ?

Naomie : Elle ne passe pas les fêtes de fin d'années avec sa mère ?

Duncan : On passe Noël, tous les 3, le 24, ensuite Claire a un voyage d'affaire, au tout début du mois de Janvier, donc c'est moi qui la garde

Naomie : Alors, ce sera un plaisir de recevoir ce bout de chou, la villa lui plaira

Duncan : On ne dort pas à l'hôtel ?

Naomie : Tu rigoles ! L'hôtel, c'est pour les inconnus, les amis, nous les acceuillont chez nous, Lucas a une villa plus grande que le palais de votre reine, on pourrait acceuillir votre pays tout entier

Duncan : J'ai hâte d'y être

Naomie : Alors, notes dans ton agenda, qu'on prendra mon avion, le 25, à 3h30 du matin, une voiture viendra vous chercher

Duncan : Quel programme !!! Je dois amener quelque chose ?

Naomie : Lucas juge une personne en fonction de ce qu'elle amène quand il l'accueille, si tu amènes du chocolat ou du champagne, cela veut dire que tu n'en as rien à faire, et que tu es pressé de repartir...amènes quelque chose d'original

Duncan : Tu es en train de me mettre une pression d'enfer

Naomie : Je te laisse chéri, n'oublies pas, Sarah, aéroport, mardi prochain à 10h

Quelques heures plus tard, Naomie qui cherchait Lee dans la rue, le trouvant dans le parc où il avait été prit en photo, en train de faire l'amour, assis au bord du lac, y jetant des cailloux. Elle s'approcha doucement, pour prendre place à ses côtés.

Naomie : Si je savais, que je rencontrerais un homme, aussi charmant, séduisant, bon, sexy et fort de caractère comme toi, je n'aurai jamais prit le risque de prendre ces stupéfiants, pour mettre en danger mon bébé...quand je déambulais dans la rue, de l'héroine dans le sang, je cherchais juste à m'évader de la vie merdique, dans laquelle je me suis retrouvée....j'ai peu de respect, même pas du tout pour moi, et ça me touche que tu m'ais amené à ce premier rendez vous, j'ai mit du temps à comprendre que tu tenais réellement à moi...alors, maintenant, je vais tout faire pour que cet enfant soit le bébé, le plus beau du monde, qu'il ait la santé, et la plus belle des vies...tout ça pour que tu sois fière de moi, et te montrer combien je t'aime

Lee : Je t'aime aussi ma belle, et notre enfant sera le plus heureux du monde

Quelques mois sont passés depuis cette soirée, riche en émotions et en évenements. Naomie en est à son 4ième mois de grossesse.

On dit que la grossesse peut changer complètement une femme, certaines qui étaient douces, deviennent énervantes, capricieuses, certaines qui avaient un caractère fort, s'adoucissent. C'est le cas de Naomie, la jeune femme a beaucoup changé, ce qui suscite des inquiétudes chez son fiancé, car la jeune femme ne mange pas beaucoup, préfère passer ses journées seule, et écoute de la musique dès qu'elle peut le faire.

Ce matin, il est très tôt, plus exactement 3h35 du matin. Naomie, Lee, Alyssa, Anthony, Sarah, Symon, et Duncan se trouvent dans l'avion privé de Naomie, pour un départ en Italie, où ils passeront les fêtes de fin d'années.

Naomie a préféré prendre place à côté de son amie Alyssa, plutôt qu'à côté de Lee.

Alyssa : Dis moi, ta richesse, elle s'élève à combien, exactement ?

Naomie : 21 milliards de dollards, en ce qui me concerne, mais Lucas me dépasse

Alyssa : Dis moi, toi et Lee, c'est fini Amour, gloire et beauté ?

Naomie : Mes hormones, elles me font faire n'importe quoi...mais, c'est un test

Alyssa : Un test ??

Naomie : Je veux voir, si il m'aime toujours malgré ma grossesse

Alyssa : Tu devrais pas, tu risquerais de le perdre

Naomie : Je gère, t'inquiètes

Alyssa : Je comprends pas, pourquoi il ne t'aimerai plus avec ton bébé ?

Naomie : J'ai bien vu, il n'ose plus me toucher, comme si je le dégoutais

Alyssa : Tu en as parlé avec ta psy ?

Naomie : Oui, elle dit que je devrais lui en parler...l'Italie est le pays des amoureux, il va finir par craquer, même si je pèse 30kg de plus qu'avant

Alyssa : Fille ou garçon ?

Naomie : Vous saurez rien, avant Noël

Quelques heures plus tard, le jet posa pieds sur la ville de Naples, plus exactement sur la piste d'atterissage qui se trouvait à quelques mètres de la villa Minnelli.

La surprise de la grandeur et de la beauté de la villa, pu se voir sur tous les visages, à part celui de Naomie, qui était contente de retrouver son premier « chez soi », le meilleur souvenir de son enfance.

Lucas arriva, accompagné d'Emma.
Naomie se précipita vers son frère, pour le serrer dans ses bras.

Naomie : Tu m'as manqué, manqué, manqué !!!!

Lucas : Moi aussi

Naomie : Coucou Emma

Emma : Coucou ma belle (la serrant dans ses bras)

Lucas : Dis moi, tes amis, ils ont peur de quoi ?

Naomie : Ils sont timides...Vous attendez quoi, je suis enceinte, alors marchez jusqu'ici, pour vous présentez à mon frère

Le groupe avança timidement, à part Alyssa qui coura vers Lucas, pour le prendre dans ses bras. Lucas et elle, se connaissaient grâce à Naomie.

Alyssa : Salut Lucas

Lucas : Salut ma belle, vous avez fait bon voyage

Alyssa : Long, mais bon

Naomie : Lucas, je te présente Lee Ryan, mon fiancé

Lucas : Fiancé ???!!!
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 13:50

j aime beaucoup continue comme sa alors lucas ne savait que sa soeur et lee était fiancé quelle belle surprise de savoir sa continue comme sa et je voudrais une suite st plait la miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 15:48

Je réclame une autre suite =)

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 19:57

merci les filles, sa me fé plezir, voila une otre suite

Naomie : Non, non...disons que l'on s'aime, comme toi et Emma

Lucas : Ahhh, je préfère ça !...Lucas Minnelli, frère de Naomie...on parlera plus tard nous deux

Lee : Heu...oui, ok (intimidé par les paroles de l'homme)

Naomie : Ensuite, tu connais Sarah, voilà son homme, Duncan, qui est l'ami de Lee et sa fille, Tianie Finn, et voici Symon et Anthony, qui font partie de l'ancien groupe BLUE, un groupe anglais, célèbre dans les années 2000

Lucas : Tu sors avec un chanteur !

Naomie : Lucas, je suis enceinte, alors m'énerves pas

Lucas : Ok, ok...je te prends avec moi, bébé, tu veux bien montrer les chambres à nos invités

Emma : Suivez le guide

Naomie et Lucas, s'isolèrent dans le salon.

Lucas : Ca fait combien de temps que tu sors avec ce mec ?

Naomie : Un an et demi

Lucas : Un an et tu m'as rien dit ??!!!

Naomie : Je savais que tu allais mal réagir, tu me surprotèges, si je t'écoutais, je devrais finir bonne soeur

Lucas : Oui, mais au moins, je serai que personne ne te fera du mal

Naomie : Je suis heureuse Lucas, Lee est un mec formidable

Lucas : En faisant quoi ?

Naomie : Il m'a inscrit à une thérapie, pour que je puisse me donner un peu plus de respect

Lucas : C'est vrai ça ?

Naomie : Oui, et puis si il n'était pas aussi bien que ça, j'aurais avorté dès que j'aurais su que je portais son enfant

Lucas : Je ferais ma propre opinion, quand je lui aurais parlé...c'est une fille ou un garçon ?

Naomie : Je te le dirai le jour de Noël

Lucas : Tu as mangé ?

Naomie : Je n'ai pas très faim

Lucas : Nao, tu me le dirais si quelque chose ne va pas ?

Naomie : Oui, j'ai juste besoin de dormir

Lucas : Ta chambre est prête, si tu as besoin de quelque chose, appeles moi

Naomie : Je t'aime Lucas

Lucas : Je t'aime encore plus, chérie...va te reposer, je vais aller torturer ton fiancé

Naomie : Pas trop, il est très intimidé par ce que tu représentes pour moi, il veut faire bonne impression...c'est un mec bien

Naomie s'enferma dans sa chambre. Comme une petite fille qui entrait pour la première fois dans une pièce, Naomie contempla la pièce, regardant autour d'elle, les changements que son frère avait fait pour elle, pour qu'elle se sente mieux.

Un souvenir lui revint à l'esprit, elle se revit, à l'âge de 5ans et demi, s'enfermant dans cette pièce et pleurant toutes les larmes de son corps. Naomie savait que les blessures qu'elle avait au coeur, ne se refermeraient jamais, qu'elles ne disparaitraient pas grâce à une thérapie.

Elle s'allongea sur son grand lit, et prit le cahier qui contenait, tous ces malheurs, ces bonheurs, ce qu'elle ressentait. Puis, elle se rappela d'une chanson, qu'elle écoutait quand elle était en France, elle ne se souvenait plus de la chanteuse, seulement des paroles qui résonnaient encore dans son esprit.

« Aujourd'hui j'ai 15 ans, paraît qu'tout va bien dans ma vie,
En vrai, j'fais semblant mais j'm'accroche et j'respire
J'fais partie de ces jeunes perdus, souriant par politesse,
Entourés mais pourtant si solitaires...
15 ans de vie, 30 ans de larmes,
Versées dans le noir quand le silence blessait mon âme
Plutôt banal pour une gosse de mon âge,
Le coeur balafré de rage, j'aimerais pouvoir vivre en marge
Cette vie de merde n'a que le goût d'un sommifère,
Mais je me dois de les rendre fiers, eux qui me croient si solidaire...
Si vous saviez, seule dans ma chambre, comme je souffre
J'ai le mal de l'ado en manque, à bout de souffle.
Eux ils sont forts, moi je ne suis rien,
Rien qu'un môme en tort face à l'adulte, je le sais bien
Ne rabaissez pas un jeune qui peut paraître à l'abri,
Car vos mots le pousseront à mettre un terme à sa vie...
Je veux

{Refrain:}
je veux partir pour mieux revenir
Et devenir quelqu'un
Quelqu'un de bien parce que je reviens de loin, je veux
Je veux partir pour mieux revenir
Et devenir quelqu'un

Au nom des jeunes imcompris qui luttent contre eux-mêmes,
Au nom de ceux qui savent combien nos vies sont malsaines
Toujours sourire et faire semblant de s'aimer,
Mais dans le fond on s'déteste, on aimerait pouvoir céder,
Pourquoi l'adulte ne sait pas ce que je sais ?
Pourquoi me prend-t-il pour une môme quand il croit me renseigner ?
Pourquoi m'empêcher de grandir avec mon temps ?
Pourquoi me faire croire que la vie n'est qu'une suite de bon temps ?
Ne vois-tu pas sur mon visage comme j'ai mal ?
Comme je ne te crois pas quand tu me parles d'espoir ?
Ne vois-tu pas cette ambition qui me ronge ?
Cette envie de faire partie de ces gens qui ont marqué le monde ?
Selon vous, je vois trop haut, j'ai des envies démesurées,
Arrêtez de voir trop bas, ne cherchez pas à me tuer,
Laissez-moi libre sur Terre et dans ma tête
Vous êtes faibles, donc ne faites pas de moi ce que vous êtes,
Je veux

{au Refrain}

Hopital d'orsay, 1995
J'étais en train d'agoniser, moi je n'ai pas osé le flingue,
Tout en douceur, j'ai gobé mes cachets,
En douceur, je partais me cacher tout là-haut
Mélanie, petite fille fière et bonne élève,
A tenté de fuir la vie, un goût de somnifère sur les lèvres,
Naomie, si forte aux yeux des gens,
Marquée à vie par son trop plein d'intelligence...
Les jeunes comme moi savent que nous ne sommes pas comme eux
Peut-être que l'on en sait trop, peut-être que l'on ne vaut pas mieux,
Mais ce qui est sûr c'est qu'on voudrait devenir quelqu'un,
Quelqu'un de bien parce que nous repartons de rien,
Et peut-être qu'un jour on pourra regarder nos mères,
Et leur dire "Pardon de ne pas avoir su te rendre fière"

P.S. : ce que j'ai fait s'apelle une T.S.
Pour certains un S.O.S., pour d'autres une preuve de faiblesse.
Je veux »

Cette chanson, décrivait parfaitement pour Naomie, ce qu'elle ressentait depuis des années.
Les larmes coulant pour une énième fois sur son visage, Naomie caressa son ventre.
Quand elle entendit des pas dans le couloir, elle sécha ses larmes, cacha son cahier, et fit semblant de dormir.

Lee qui cherchait sa chambre, fini par la trouver quand il vit le nom de Naomie sur la porte.
Il entra, il souria quand il vit Naomie, endormie.

Lee s'approcha doucement de sa fiancée, prit place à ses côtés, il lui caressa les cheveux, avant de déposer un tendre baiser sur son front.

Lee : Je t'aime bébé, plus que tout...je sais que tu souffres
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 20:22

j adore lee et tendre avec la miss qui continue comme sa je veut une suite st plait comme demain je' suis pas la tes coms tu aura lundi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 21:13

Oh ! C'est trop beau.
Lee est un mec bien xD
Jdemande à voir PTDR

Siinon j'adore tjs autant
& bien sûr je réclame la suite =)
xxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 22:51

merci encor lé fille, vo com me font tro plez, voila une suite qui jsper vous pléra ossi

Le rythme cardiaque de Naomie, augmenta rapidement quand elle entendit les murmures de son amant. Il savait, elle qui pensait si bien le cacher. Naomie ouvra les yeux, regardant Lee se lever, elle lui attrapa la main.

Naomie : Où comptes tu allais comme ça ?

Lee : Je t'ai réveillé, désolé

Naomie : Pas grave, tu as parlé à mon frère ?

Lee : Non, il me fait peur

Naomie : Tu es le premier mec que je présente à Lucas, c'est normal qu'il veuille t'effrayer...un conseil, peut être ?

Lee : Avec plaisir

Naomie : Montres lui combien tu m'aimes, que tu m'aimes pour ce que je suis à l'intérieur, et que tu es courant de mon passé, et que malgré ça, tu me vois comme la mère de tes enfants

Lee : Que je donnerais mon âme pour remplacer la tienne, que je pourrais me noyer dans un feu pour te soulager de tes souffrances, que j'aime ta façon de sourire, parce que tu donnes tellement d'amour, que j'aime te voir sauter partout, quand je cède à l'un de tes caprices, que je pourrais tout quitter pour me noyer juste quelques secondes dans ton regard, que je pourrais mourir pour avoir un seul de tes baisers...que je t'aime plus que tout, tout simplement

Naomie ne pu se détacher du regard amoureux de son amant. Lee lui avait fait de nombreuses déclarations, depuis qu'ils se fréquentaient, mais à chaque fois, il l'étonnait, avec de simples mots, il arrivait à la faire revivre de ces cendres.

Sans un mot, elle provoqua une douce rencontre, entre ses lèvres et celles de Lee, pour lui donner un baiser, dans lequel elle transmettait tout ce qu'elle ressentait.

Naomie : Tu m'aides à me lever, j'ai envie de me détendre à la piscine

Lee : Il doit faire -10°c dehors

Naomie : On a une piscine couverte, très chaude, ça me fera du bien

Lee : Tu veux toujours pas manger ?

Naomie : Plus tard...tu m'aides

Lee l'aida à se mettre debout.

Naomie : Et va le voir, où sinon, il te mettra un ours derrière toi, qui t'amèneras à lui par la peau des fesses

De leur côté, Sarah et Duncan étaient dans leurs chambres, avec Tiannie Finn, la petite fille de Duncan. Son père la berçait pour qu'elle dorme, ce qu'elle n'avait pas fait pendant le voyage.

Sarah : J'arrive pas à croire qu'on va passer, les fêtes de fin d'années dans ce palace !

Duncan : C'est vrai que c'est une magnifique villa, je comprends que Naomie avait hâte de nous y amener

Sarah : Ca nous permettra de passer une semaine, rien que tous les deux, et cette choupette, se prélassant, faisant joujou sous la couverture avec mon bel amant

Duncan : Et comment s'appele t-il ce bel amant ?

Sarah : Je sais plus, attends, voir...j'en ai tellement, que je ne retiens plus leur nom, mais les jours où je les vois

Duncan : Tu es sérieuse là ??? (surprit)

Sarah : Je suis une femme très active, il faut entretenir ce magifiquecorps que tu as là devant toi, en faisant beaucoup de sport de chambre !

Duncan : Attends que ma princesse s'endorme, et je te ferais montrer lequel de tes amants est le plus performant

Quelques heures plus tard. Ce fut l'heure du dîner, tout les invités, ainsi que Lucas, Emma et Célio se réunissèrent autour d'une grande table.

Lucas : Je suis ravis d'acceuillir une aussi grande table, vous êtes les amis de ma petite soeur, alors vous êtes les bienvenus, demandez, on vous l'apporte...Duncan, c'est bien ça ?

Duncan : Oui, Duncan James

Lucas : Ta fille trouvera un parc pour enfant près de la petite piscine, si elle a besoin de quelque chose, dis le, n'ai pas peur

Duncan : Merci

Lucas : Je vous explique le programme de cette soirée de Noël, nous mangerons, puis nous passerons au salon, où nous ouvrirons les cadeaux, ne vous inquiétez pas, tout le monde en aura un

Emma : C'est moi qui les ai acheté

Anthony : En tout cas, merci pour l'invitation

Ils dînèrent, dans le rire et la joie, apprenant à faire connaissance avec Lucas. Naomie mangea très peu, ce que vit Lee, Lucas et Célio.

Lucas décida de s'isoler avec Lee, pour en savoir plus.

Lucas : Pourquoi elle ne mange pas ?

Lee : Je sais pas, depuis qu'elle est enceinte, c'est limite si je ne la forçe pas pour manger, rien qu'un fruit, je m'inquiète et le médecin a dit que ça pouvait être dangereux, mais elle ne m'écoute pas, ni moi, ni la thérapeute

Lucas : Tu prends soin de ma soeur ?

Lee : Comme à la prunelle de mes yeux !

Lucas : Tu compte l'épouser ?
Revenir en haut Aller en bas
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 7 Juin - 22:56

Roh ! tu coupes tout le temps à un moment crucial ...
aller postes viite la suite qu'on sache la réponse de ce cher Lee =)

xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 8 Juin - 8:55

alors j espere que lee va dire oui pour se marié avec elle je veut une suite continue comme sa je méttrai mes coms demain matin ou ce soir bise et continue comme sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 8 Juin - 14:03

merci lé fille pr vo com
Lylie, coupé a un momen crucial, ogmente le suspence

voila une suite

Lee : On en a parler, on est bien comme ça, un contrat nous servirait à rien

Lucas : Nao ne m'a dit que du bien de ta personne, j'éspère que ce n'est pas faux

Lee : Je ne sais pas, en tout cas, je fais tout pour qu'elle soit heureuse, qu'elle sourie le plus possible, ce qui est un peu difficile en ce moment

Lucas : Naomie a juré, qu'elle n'aurait jamais d'enfant, pour la simple et bonne raison, qu'elle a peur de faire du mal à son enfant

Lee : Je le sais, et je l'ai rassuré, en lui disant qu'elle était bien plus intelligente et plus douce que sa mère, mais je crois que son passé, fera toujours bloc dans ses projets, elle fait une thérapie pour gagner du respect pour elle, mais je crois que ça marche pas, j'aimerai porter ses problèmes à sa place, qu'elle est l'âme blanche comme la pureté, mais c'est pas possible, et je ne sais pas quoi faire

Lucas : Je ne sais pas si ces belles paroles sont vrais, je l'espère, mais il faut qu'elle mange, elle va mettre au monde un enfant

Lee : Moi, elle ne m'écoute pas, toi, tu es son grand frère, tu as plus d'autorité que j'en ai, alors aides là

Lucas : Je le ferais, c'est ma petite puce

Lee : On rejoint les autres, on va vous annoncer, le sexe de notre bébé

Lucas : Allons y

Tout le monde réunit, Naomie et Lee sourièrent, pensant à ce qu'ils allaient annoncer.

Naomie : Vous savez que je suis enceinte de ce charmant jeune homme

Symon : Vite, on veut savoir !!!

Naomie : Doucement...en réalité, nous n'attendons pas un enfant

Lee : Mais deux, Naomie est enceinte de vrais jumeaux

Naomie : Deux jumelles

Alyssa : Des jumelles !!!!

Anthony : Des vrais !!!!

Symon : Tu as mis du temps à te caser, et tu nous fais deux gosses en même temps, t'y est pas allé de main morte

Naomie : Ca, je peux te le confirmer

Soudain, Naomie fut prise d'un vertige, elle s'évanouissa dans les bras de Célio, qui se trouvait près d'elle. Il la déposa sur le sofa. Lucas se précipita sur sa petite soeur.

Lucas : Amenez lui un verre d'eau !!! Vite...Emma, appeles le médecin de famille

Emma : J'y vais

Quelques minutes plus tard, Naomie fut auscultée par le médecin de famille des Minnelli. Il conclua à un manque d'énergie et de force.

Docteur : Est ce qu'elle mange ?

Lee : Très peu

Docteur : Si elle ne mange pas des repas complets, pour les mois qui arrivent, elle perdra son enfant

Lee : Ce sont des jumelles

Docteur : Raison de plus, nourrisser là, même si il faut le faire de force

Après avoir prescrit quelques vitamines, le médecin quitta la villa.

Lucas : Mélina (cuisinière) apportes 1 salade, 2 plats de spaghettis, 5 salades de fruits, une dizaine de yaourt au chocolat, 2 coupe de glace et des cuisses de dindes...ah, et aussi, deux pizzas

Le groupe, Emma, Célio, et la cuisinière, furent suprit par la quantité de nourriture que Lucas, voulait donner à sa petite soeur.

Lucas : Je vais la porter jusqu'à sa chambre, Lee rejoins moi dans une heure, dans sa chambre

Lucas porta Naomie jusqu'à son lit, les différents plats qu'ils avaient demandés, ont été amené dans sa chambre.

Naomie : Tu trouves pas que je suis assez grosse comme ça

Lucas : Tu ne mets plus seulement ta vie en danger, il y a deux petits bébés, qui ont besoin de manger, alors tu vas manger tout ça, même si tu dois vomir au final... je veux que tu manges

Naomie : J'ai pas faim

Lucas : Qu'est ce qui t'arrive Nao ?

Naomie : Rien, la grossesse m'enlève l'appetit

Lucas : Je me trompe, ou tu veux tuer ces enfants ?

Naomie : Comment tu peux dire ça ???

Lucas : Tu n'es pas prête à être mère, n'est ce pas ?

Naomie ne répondit pas.

Lucas : Tu ne leur feras pas de mal, tu les aimeras comme une mère digne de ce nom

Naomie : Tu n'en sais rien !!!

Lucas : Une petite fille, que j'avais retrouvé dans la penderie, en train d'écrire...m'a dit, un jour, je serai la plus belle femme, la plus forte, j'aurai un fiancé qui sera fou de moi, il me protègera des méchants, et tous les deux, on aura une grande famille, avec plein d'enfants, qui ne pleureront jamais

Naomie : Les rêves de petites filles ne sont que parfois des rêves

Lucas : Pas ceux de Naomie Minnelli, pas les tiens...toi, tu réalises toujours ce qui te passent par la tête, toi...tu veux donner de l'amour à des personnes qui le méritent

Naomie : Je ne peux plus, je ne peux plus affronter le monde... vivre

Lucas : Ne dis pas ça, tu dois le faire...si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour moi, Lee, tes amis

Naomie : Je ne te mentirais pas, en te disant que je suis heureuse de vivre, juste que je suis heureuse que Dieu, ai inventé la mort...en réalité, c'est elle, la mort, ma plus grande amie...une nuit, elle, me prendra dans ses bras, me berçera, me chantant des comptines, celles que ma génitrice ne me chantait pas, je m'endormirais, ne regrettant rien de ma vie

Entendre ces mots, de la bouche de la seule femme qui comptait plus que tout à ses yeux, eu un effet d'un coup de poignard dans le coeur de l'homme.
Face à la détresse de sa petite soeur, Lucas préfera partir.

Naomie sursauta, quand elle entendit derrière sa porte, son frère cognait le mur, poussant un cri de rage. Elle se leva, pour regarder la neige tombée sur la villa.

Lee entra dans la chambre, une heure plus tard, il fut surprit de voir que Naomie avait mangé, tous les plats apportés.

Lee : Madame s'est enfin décidé à se nourrir ! Tu vas mieux bébé ?

Naomie : Tu parles de quel bébé, ceux que je porte ou celle qui les porte ?

Lee : Les trois

Naomie : Elles vont bien, et la mère aussi...tu sais de quoi j'ai envie ?

Lee : Naomie, tu es enceinte

Naomie : Quoi ?? Tu me désires plus, c'est ça !!! Monsieur veut que je garde le bébé, mais moi quand je veux un peu de sexe, y a plus personne !!!

Lee : C'est pas ça

Naomie : Je savais pas que tu faisais partie, des hommes qui renient leurs femmes quand elles prennent un peu de poids...dégages d'ici, tu me dégoûtes !!! (énervée)
Revenir en haut Aller en bas
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 8 Juin - 14:10

Elle est infernale cette Naomie, mais son personnage est tout aussi attachant xD
J'aiime vraiment cette histoire, bon boulot Leo
Aller continues comme ça =)
& la suiiite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 8 Juin - 19:10

Lee : C'est pas ça

Naomie : Je savais pas que tu faisais partie, des hommes qui renient leurs femmes quand elles prennent un peu de poids...dégages d'ici, tu me dégoûtes !!! (énervée)

Lee : Je ne veux pas te faire l'amour, parce que j'ai peur de leur faire mal, à elles (sortant une échographie des jumelles, de son portefeuille)

Naomie fut prise d'un fou rire, en entendant Lee, qui ne comprenait pas la cause de ce tel fou rire.

Lee : Pourquoi tu rigoles ?

Naomie : Même si tu avais le plus gros pénis du monde, tu n'arriverais pas à les atteindre

Lee : Tu es sûre ?

Naomie : Mais, oui, c'est même le gynéco qui me l'a dit

Lee : Ca veut dire que je peux te faire plein de cocheneries ?

Naomie : Vite, j'en ai vraiment, mais vraiment envie

Lee enlaça ses bras, autour de la taille de son amante, il plaqua Naomie contre la fenêtre, son souffle embrumant la fenêtre. Il caressait la poitrine de Naomie, avec beaucoup de violence, serrant ses seins entre ses mains. Lee fit glisser la robe de sa dulcinée, le long de son corps, se retrouvant ainsi nue. Puis, Lee retourna Naomie violement, pour qu'elle lui fasse face. Naomie défit le pantalon de son amant, baissa le boxer du jeune homme, le tee-shirt suivit le reste des vêtements, qui étaient à terre. Le pénis de Lee plaqué contre son sexe, fit monter une tornarde de chaleur dans le corps de Naomie, qui ne pouvait se détacher de son partenaire, qui prenait beaucoup d'attention à caresser les fesses chaudes de sa fiancée.

Lee : Je t'aime

Naomie : Tais toi

Puis, Lee quitta quelques minutes, les lèvres pulpeuses de Naomie, pour les déposer sur les seins nus, les léchant, buvant ainsi au doux parfum du corps de sa partenaire. Remplacer ainsi ses yeux, par sa bouche pour découvrir à nouveaux les plaisirs que lui offraient Naomie.

Noyés dans un torrent de plaisir, de désir, de douceur, les deux amants s'apprêtaient à s'unir l'un à l'autre, comme toutes les fois où ils le faisaient, y mêlant de l'innovation, de la création à leur acte d'amour, les empêchant de sombrer dans une routine sexuelle.

Lee porta Naomie, qui entoura la taille de son amant, avec ses jambes, il se dirigea vers le premier meuble qu'il trouva et ce fut une commode, il bouscula tout, jetant toutes les choses sur le sol.
Une fois, Naomie assise sur le meuble, Lee détacha ses lèvres de celles de sa partenaire, voulant la regarder droit dans les yeux, ils sourièrent, un sourire qui avait le goût, l'image d'un « je t'aime ».

Naomie opta ensuite pour une position allongée, offrant son intimité aux yeux de Lee. Il palpa de ses doigts virils, les lèvres du sexe de Naomie, qui gémisait, soufflant à son amant de continuer.
Au bord de l'extase, Lee fit une place pour son pénis dans le vagin de Naomie, qui poussa un cri rauque, défissant ainsi tout le plaisir, et le désir qu'elle ressentait à cet instant.

Lee commença alors, un série de va vient, lentement réalisé, pour ne pas faire de mal aux bébés. Mais, Naomie qui aimait tout particulièrement la violence dans l'acte d'amour, supplia Lee d'y aller plus fort. Ne pouvant plus de se retenir, Lee décida alors, d'obéir, mais avec plaisir à la demande de sa dulcinée, remplaçant les mouvements lents, par une danse érotiquement violente du bassin, ce qui fit crier Naomie de plaisir, des cris qui pouvait se faire entendre dans tout l'étage où se trouver la chambre des deux amants.

L'acte sexuel prit fin quelques minutes après, avec une éjaculation syncronisée des 2 amants.

Lee : Elles vont bien ?

Naomie : Oui ! (souriante)

Lee : C'est toujours magique avec toi

Naomie : Tu es peut être le meilleur amant d'Angleterre, mais moi, je suis la meilleure amante du monde entier

Lee : Dois je comprendre que 4milliards d'hommes ont goûté à ton corps doré ?

Naomie : En réalité, je me suis arrêté à 1million

Lee : Pourquoi ?

Naomie : Je suis tombé sur le mec, qui est loin d'être parfait, mais qui fait parfaitement l'amour, il paraît qu'il a même été élu meilleur amant d'Angleterre et toi ?

Lee : Tu sais bien, des coups par çi, par là, et puis un soir, j'ai rencontré une bombe, qui m'a fait fondre sur place

Naomie : Ah oui, parles moi d'elle

Lee : Tu devrais la rencontrer, elle est magnifique, aucune femme ne lui égale...elle est sexy, même quand elle dort, elle a des yeux, que quand on se noie dedans, on ne sait plus rien, comme çi on était amnésique, mais qui au final est très agréable, côté caractère, c'est pas encore ça, il faut la suivre, mais quand je me retrouve, le soir à ses côtés, j'oublie les misères qu'elle m'a fait subirent la journée

Naomie : Pas très parfaite, cette femme

Lee : Oui, mais c'est mon imparfaite fiancée, et je l'aime comme ça

Naomie : Hey !! J'avais presque oublié qu'on était le soir de Noël...portes moi au sol

Lee déposa Naomie, pieds à terre. La jeune femme réenfila sa longue robe, Lee se rhabilla de son boxer, ensuite, Naomie prit la main de Lee et l'emmena sur le balcon.

Naomie : Je ne savais pas quoi t'offrir, un bijou, ça ne me plaisait pas, trop banal à mon goût...ensuite, je me suis dit qu'une voiture de sport te ferait plaisir, mais non...la nuit où j'ai apprit que j'étais enceinte, j'étais assise sur la pelouse du parc où nos ébats ont été publié...je regardais le ciel, et j'ai vu une grosse étoile...on a de la chance, ce soir, elle est là...j'ai vu un astronome, il m'a dit que cette étoile n'avait pas de nom...alors...c'est con, je me mets à pleurer...tu m'encourages pas toi, avec ce regard magnifique

Lee : Désolé (ému)

Naomie : Alors, j'ai baptisé cette étoile, Lee, la plus belle des étoiles...parce que c'est la seule étoile que je vois depuis que je suis sur terre, et depuis que j'ai vu ce bijou, tout brille dans ma vie

Lee, trop ému, ne pu s'empêcher de verser quelques larmes.

Naomie : Si on se mets à pleurer tous les deux, on a pas fini d'ici demain

Ils s'embrassèrent pendant quelques secondes, leurs lèvres salées, du au goût des larmes qui avaient coulés sur leur joues, donna aux yeux des 2 amants, un goût plus passioné du baiser.

Lee : J'ai aussi un truc à t'offrir, mais pas aussi bien que toi

Lee se retira de la grande couverture, et rentra dans la chambre pour aller chercher un paquet dans la valise. Il retourna ensuite, auprès de Naomie.

Lee : C'est un peu égoiste de ma part, mais c'est la première fois que j'ai une relation, aussi fusionnelle, passionnelle...et même si nous nous marions pas, je veux que tu sois tout à moi dans les années à venir...alors, je me suis dis que ça, remplaçerait une bague de fiançaille

Naomie ouvra l'étui noir, et souria en voyant, une chaîne qui avait pour fermoir, un gros cadena, Naomie comprit tout de suite.

Naomie : T'es un sadique toi (souriante)

Lee : Ca te plait ?

Naomie : Etre l'objet de Mr, certaines femmes peuvent trouver ça choquant, mais c'est pas le cas avec moi, tu sais que j'aime tout ce qui est extravagant
Revenir en haut Aller en bas
Lylie

avatar

Nombre de messages : 3324
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 8 Juin - 19:23

0h c'est si romantique leur échange de cadeaux ...
Fiiou. J'adore < 3
Cette fic est superbe.
Alors je te réclame encore une suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 8 Juin - 19:33

je suis revenueje viens de rattapé les suites je redonne des fics chaudes st plait la miss et continue comme sa et vire lee le meilleur au lit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'épouserai même en prison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prison Biesse (Parodie walonne de Prison Break)
» En prison comme à la crèche
» they don't car about us en prison
» Johnny Cash at Folsom Prison - Legacy Edition (2 CD / DVD Box Set)
» Johnny à la prison de Fleury Merogis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Blue :: ~¤~ Général ~¤~ :: Fan'fic-
Sauter vers: