Forum Blue

Forum sur les blue [lads]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Je t'épouserai même en prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je t'épouserai même en prison   Dim 4 Mai - 22:44

Flash spécial

Journaliste : La milliardaire Naomie Minnelli, âgée de 28 ans, a été executé cette nuit, à la prison de Shefield...en 2010, elle est jugée pour le meurtre de sa mère, son père et son ex fiancé, prenant ainsi, la peine capitale...son mari, Lee Ryan, était présent à ses côtés...toutes nos condoléances à sa famille...au risque de me faire virer, je pense que plusieurs personnes vont être de mon avis, quand je dirais que son exécution n'est pas justifié, et que ses parents méritaient de ne pas vivre...être victime d'inceste est horrible, mais vivre avec, l'est encore plus...Naomie, paix à ton âme chérie, tu étais une femme exceptionnelle


Dernière édition par Léo le Jeu 8 Mai - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 4 Mai - 23:30

j aime bien je demande une suite
miss tu ne m oublie pas bise je te ferai demain ou dans la semaine tu en aura une jolie
demain je mettrai mes nouvelles fic
qui sont sur le forum de lee bise a plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 4 Mai - 23:35

ps de pbs
jte posteré sa ds la sem
merci pr le com

voila une suite


*Flash Back*

« Le 7 juillet 2004, Naomie Minnelli a le plaisir de vous acceuillir à « La Rose Noire », la plus grande boite du monde »

Plusieurs tracts avaient été jeter dans les rues de Miami.

Ce soir, jour J, Naomie Minnelli ouvre la plus immense des boites qu'il y est sur cette planète. C'est à l'aide de son frère Lucas, qu'elle a pu concretiser ce rêve.

Naomie, une jeune femme de 19 ans, brune aux yeux bleus, vit avec son grand frère Lucas, âgé de 30 ans, tous les deux ne sont pas réellement frères et soeurs. En réalité, Lucas est le demi frère de Naomie, tous les deux ayant le même père mais de mère différente. Lucas avait décidé malgré la haine qui le nourrissait envers son père, de garder le contact avec sa petite demie soeur, voulant la protéger et l'aider à faire face à la vie.

Tous les deux sont nés à Naple, en Italie. Comme un père, Lucas subvenait au besoin de Naomie, car leur père était très peu présent.

Depuis toute petite, Naomie avait pour rêve de vivre la nuit, un monde qui lui plaisait beaucoup. Elle trouvait que les gens étaient plus heureux la nuit que le jour, faisant paraître ainsi le meilleur d'eux même, le côté festive de leur personnalité.

Voulant combler sa petite soeur, Lucas a décidé de réaliser son plus grand rêve, ayant les moyens pour le concrétiser. Après 4 années de travaux, Naomie vient enfin d'aboutir à son objectif : créer la plus luxueuse et immense des boîtes de nuit de l'univers comme elle aimait le dire, car celle çi ne réunissait pas qu'une simple discothèque. Autour du dance floor, se trouvaient plusieurs passerelles menant notamment à : un hammam/sauna, un hôtel, un piano bar, une piscine, un casino et un service de taxi amenant chez eux, les personnes ayant trop abusé de l'alcool.

Naomie : Tu crois que ça va leur plaire ?

Lucas : Sûr, les plans que tu as dessiné sont originaux et super malin, on ne peut que aimer

Naomie : Je sais pas comment te remercier ?

Lucas : Sois heureuse tout simplement, et surtout ne fais plus de bêtises

Naomie : Promis Lucas ! (levant sa main droite)

A 21h30, la boite ouvra ses portes. Du balcon qui se trouvait au dessus de la discothèque, Naomie fut heureuse de voir la foule occupait les différents endroits. « La Rose Noire » avait déjà plusieurs réservations.

Naomie : Je suis émue, mon rêve devient réalité

Lucas : Te voilà directrice de « La Rose Noire »

Naomie : Tu vois Emma ce soir ?

Lucas : Oui, elle m'a promit pleine choses cochonnes, j'ai hâte !

Naomie : Profites en alors

Lucas : Fais attention à toi ma puce

Naomie : Promis, je vais voir le carré VIP, histoire d'accueillir nos invités

Arrivée au carré VIP, elle salua plusieurs célébrités, notamment Paris Hilton. Puis, elle se dirigea vers un groupe de garçons accompagnés de 2 jeunes femmes.

Naomie : Bonjour Messieurs, Naomie Minnelli, directrice de « La Rose Noire »

Homme 1 : C'est immense et magnifique

Homme 2 : Excusez moi, mais vous m'avez l'air très jeune pour diriger cette boite

Naomie : Malgré mes 19ans, je suis très mature dans l'esprit

Homme 3 : Nous nous sommes même pas présenter à la plus sublime des femmes que mes yeux aient vu sur cette terre

Naomie : Très joli compliment


Dernière édition par Léo le Lun 1 Déc - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 4 Mai - 23:40

j ai lu j aime trop tu ne pourrai pas me faire sa ce soir comme demain je suis en vacances continue comme sa bise a plus coquotte c est ton surnom
je veut une suite bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Lun 5 Mai - 15:08

voila une tite suite, pour ma première lectrice

Homme 4 : Je suis Anthony Costa, voici Lee Ryan, le charmeur, Symon Webbe et Duncan James

Naomie : C'est un plaisir de vous connaître

Duncan : Et voici Lisa et Léa, deux amies

Naomie : Mes hôtesses s'occupent bien de vous ?

Anthony : Magnifique, vous avez fait du bon boulot !

Naomie : Je vous laisse, amusez vous

Elle quitta les les quatres hommes pour rejoindre son bureau. Naomie laissa quelques impressions sur le groupe de garçons, dont la jalousie des deux jeunes femmes les accompagnant.

Lee : C'est une bombe atomique cette femme, tu as vu sa poitrine

Lisa : Chirugie esthétique

Symon : Et ses jambes !!!

Léa : Refaite de la tête aux pieds !!!

Anthony : Ses cheveux, on dirait de la soie

Duncan : Ses yeux, elle a des yeux sublimes !!!

Léa : On vous dérange peut être

Lee : Il faut que je la revois à tout prix, j'ai le coeur qui fond

Après avoir passé quelques coups de fil, Naomie décida d'aller boire un verre au piano bar.

Frankie (serveur) : Alors princesse, contente ?

Naomie : Tu peux pas savoir à quel point !!! T'imagines tout le monde qu'il y a, alors que nous sommes qu'à l'inauguration

Frankie : Te voilà bientôt millionnaire

Naomie : Le premier truc que j'acheterai, ce sera une ferrari noire, qui ira très bien avec mes escarpins en argent

Frankie : T'es pas possible toi !!!

Naomie : Sers moi une tequila, s'il te plait

------ : J'offre la boisson, même si vous êtes la patrone

Naomie : Rappelez moi votre nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 6 Mai - 19:41

voila, voili, voilou une suite

----- : Lee Ryan

Naomie : Oui...Frankie, donnes moi deux malibu, s'il te plait

Lee : Le design est magnifique

Naomie : Merci, j'ai tenu à faire les plans

Lee : Vous avez fait une école de dessin ou d'architecture ?

Naomie : Vous avez un don Mr Ryan ?

Lee : Beaucoup de personnes, me disent ma voix

Naomie : Moi, c'est le dessin

Lee : Pourquoi la « Rose Noire » ?

Naomie : C'est ma fleur préférée

Lee : Vous avez du souffrir pour convaincre votre banquier de participer à ce projet ?

Naomie : Pas du tout, c'est mon grand frère Lucas qui a payé tous les travaux, ainsi que les fournisseurs...il tient une entreprise automobile

Lee : En tout cas, vous détenez la plus grande boîte du monde, mais vous êtes aussi, la femme la plus sublime que la nature est mise sur cette planète

Naomie : J'ai eu affaire à beaucoup de plans dragues, mais j'avoue que celui là, me plait beaucoup...surtout venant d'un homme aussi charmant que vous

Lee : On peut se tutoyer ?

Naomie : Oui, ce serait mieux pour moi

Lee : Je peux t'inviter à dîner ou tu as autre chose à faire ?

Naomie : Bien que ton invitation me tente, j'ai encore beaucoup de chose à faire

Lee : J'insiste

Naomie : Je suis désolé, mais j'ai beaucoup de travail qui m'attend

Lee : On peut se revoir ?

Naomie : Demain après midi, demandes Naomie Minnelli à la réception de l'hôtel et on déjeunera ensemble

Lee : J'ai hâte, je te laisse le choix de choisir l'endroit, vu que je ne connais pas les environs

Naomie : On verra ça demain, passe une bonne soirée

Lee : Maintenant que je t'ai vu, ma soirée ne peut que bien se passer

Naomie souria à l'homme, elle voulut le quitter, mais Lee lui retint le bras, Naomie se retourna violement et fut plaquer contre le comptoir. Elle fut surprise, quand les lèvres du jeune homme se posèrent sur les siennes pour y donner un baiser timide, Naomie y réponda alors leur baiser devena langoureusement fougueux. Les mains de Lee prenaient plaisir à caresser les cheveux de Naomie.

Après cet échange de baiser, plutôt rapide. Ils se séparèrent.

Naomie : Ca promet ! A demain Ryan

Lee : A demain Minnelli

Le lendemain, sur les coups de 11heures du matin, Naomie se réveilla avec beaucoup de difficulté, qui était du à une consommation d'alcool un peu excessif. Elle posa ses mains sur son front, comme pour avoir l'impression que ce geste ferait disparaître la douleur.

Elle resta cinq minutes, assise sur son lit, Naomie se leva ensuite et alla prendre une douche pour se rafraîchir l'esprit. Après ça, elle s'habille d'une mini-jupe, d'un corsage. La toilette finie, elle prit sa voiture et se dirigea vers « La Rose Noire », où elle devait réceptionner une commande.

A 13heures, elle reçue un appel dans son bureau.

Naomie : Oui ?

----- : Naomie, c'est Sarah, un jeune homme demande à te voir

Naomie : Qui ça ?

----- : Lee Ryan

Naomie : Je descend dans 5 minutes

----- : Ok, je le préviens

Elle raccrocha, faisant paraître un sourire sur son visage, montrant sa joie de pouvoir revoir cet homme. Naomie se remaquilla les yeux, mit une touche de gloss sur ses lèvres et se parfuma de son parfum préférée, Flower by Kenzo. Elle prit ses lunettes, ainsi que son portable et descendu à la réception.

Naomie : Bonjour

Lee : Bonjour beauté des îles

Naomie : En réalité, je suis italienne

Lee : C'est encore mieux

Naomie : On va déjeuner ?

Lee : Avec plaisir

Ils prirent la voiture de Naomie et se dirigèrent vers la plage de Miami. Le soleil était au rendez vous, ce qui plaisait beaucoup aux deux jeunes gens.
Après un trajet assez silencieux, ils arrivèrent près d'un restaurant où ils décidèrent d'y manger.

Naomie : Tu viens d'où ?

Lee : D'angleterre, plus précisement de Londres

Naomie : Tu es en vacances ?

Lee : Pas vraiment, notre clip est réalisé ici

Naomie : Tu es chanteur ?

Lee : Oui, je chante avec les 4 gars que tu as rencontré hier soir...ça fait longtemps que tu habites à Miami ?

Naomie : 1 an

Lee : Pourtant je pensais que ça faisait 4 ans, que « La Rose Noire » était en construction

Naomie : Exact, c'est un peu compliqué, mais je ne préfère pas en parler

Lee : Comme tu veux, tu es née où en Italie ?

Naomie : Naples

Lee : Une ville merveilleuse

Naomie : Très

Après avoir fait connaissance. Ils décidèrent de marcher sur la plage.

Lee : Tu as fait mauvaise impression auprès des filles qui nous accompagnaient hier

Naomie : Pourquoi ça ?

Lee : Après que tu nous ai quitté, on a pas arrêté de complimenter ta plastique, les filles qui étaient jalouses, on lançaient que tu étais refaite de la tête aux pieds

Naomie : Et toi, tu en penses quoi ?

Lee : Je ne sais pas, tellement de femmes sont passés par la chirurgie, on ne fait plus la différence maintenant

Naomie prit la main de Lee et le fit courir jusqu'à un endroit de la plage qui était désert. Le paysage magnifique illumina les yeux de Lee.

Lee : Elle est vraiment magnifique cette plage

Pendant que Lee observait le mouvement des vagues, Naomie retira son corsage, pour laisser paraître sa lingerie qui attira l'oeil du jeune homme.

Lee : Qu'est ce que tu fais ?

Naomie : Te rassurer

La jeune femme prit la main de Lee et la posa sur le côté le côté gauche de son sein gauche.

Naomie : Si ma poitrine serait q'un artifice, tu verrais des cicatrices qui ne s'enlèvent jamais, ensuite, tu sentirais les poches de sillicone qui rendent l'aspect de la poitrine trop droite, qui tiendrait sans soutien gorge

Lee prenait plaisir à caresser les seins de Naomie, quand à elle, le plaisir de se faire toucher par les mains virils de l'homme se virent physiquement, ses mamelons devenaient durs ce que Lee vit.

Guidé par l'envie, le plaisir et l'excitation, Lee embrassa Naomie violemment, qui réponda sans se faire attendre à son baiser. Lee détacha le soutien gorge de sa compagne pour le jeter sur le sable quelques mètres plus loin, leurs lèvres ne se quittaient plus, leurs langues prenaient plaisir à jouer ensemble. Les mains du jeune homme se balladaient sur le corps de sa compagne, découvrant ainsi les formes généreuses de celle çi. Puis, Naomie voulant prendre les choses en main, retira violement le tee-shirt de Lee, qui partit rejoindre la lingerie de la jeune femme. Elle s'attaqua ensuite, au bermuda qu'elle fit descendre en même temps que le boxer, une fois nu, Naomie souria à la vue du pénis en éréction, heureux de la situation, elle le caressa doucement, faisant naître en Lee, une chaleur brûlante, elle lança un regard à son amant lui montrant que les prochaines secondes seraient très plaisantes pour lui. Naomie introduisa le pénis dur et gonflé dans sa bouche, et le lécha dans les moindres recoins provoquant des gémissements chez Lee qui avait ses mains sur la chevelure de Naomie pour lui montrer de continuer. Sentant que l'éjaculation allait arriver, Lee mit fin à cette fellation, et releva Naomie. Leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, ensuite Lee prit Naomie dans ses bras, qui entoura la taille du jeune homme de ses jambes. Voulant à tout prix, donner du plaisir à son amante, Lee déposa Naomie sur le sable où il lui enleva son string mouillé par l'excitation et l'empressement de se faire pénétrer. Nue à son tour, Lee caressa de sa langue les lèvres du sexe de Naomie. Naomie qui s'était retenu de gémir, se laissa aller, gémissant, soufflant à Lee de continuer. Le cunningulus dura quelques minutes, avant que Lee ne remonte à la poitrine de Naomie, qu'il lécha, morda, caressa, pinça. Et sans prévenir Naomie, Lee la pénétra violemment, provoquant un cri chez la jeune femme. Lee ressortit quelques secondes avant de commencer une longue danse dans le vagin de Naomie, allant et venant, encore, et toujours plus vite, faisant varier ses mouvements. L'orgasme ne tarda pas à arriver. Lee éjacula et ressortit quelques instants après, se posant près de Naomie.

Naomie : Sans le sable qui me rentrait dans le cul, ça aurait été parfait

Lee : C'était trop bon
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 6 Mai - 23:08

merci de m avoir dit que je suis ta premiere lectrice continue comme sa a lundi soir bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 8 Mai - 19:49

Le téléphone de Naomie fit sursauter les deux amants. Naomie répondit et raccrocha quelques minutes après.

Naomie : Je dois y aller

Lee : Quoi ? Déjà ???

Naomie : Désolé, mais être directrice de la plus grande boite du monde s'est pas de tout repos

Lee : Avoue que tu aimes dire que tu es la directrice de la plus grande boite du monde ?

Naomie : J'avoue, c'est assez excitant, et puis je n'ai que 18 ans, c'est assez jouissif

Lee : Je peux venir avec toi ?

Naomie : Tu es en quelques sortes en vacances et tu veux m'accompagner ? Tu n'as pas autre chose à faire ?

Lee : Non

Naomie : Ecoutes, on a couché ensemble, ok ! C'était bien, même magnifique, ok ! Mais, c'est pas pour autant que tu dois me suivre partout et me coller, j'ai besoin de liberté

Elle quitta Lee, sans qu'il ne puisse dire quelque chose. Lee qui était encore nu sur le sable, fut stupéfait par les paroles direct et l'hônneté de la jeune femme.

Quelques heures étaient passées. Il était 22heures, « La Rose Noire » vient d'ouvrir ses portes.
Naomie est à la réception de l'hôtel où elle vérifie que le personnel fait bien son travail. Malgré son jeune âge, Naomie était très mature, cette maturité qu'elle détenait, n'était pas innée. Certaine personne doivent affronter la vie sans qu'on leur ai demandé leur avis, et puis d'autres, sont nées sans qu'un entourage tel qu'une famille ne les protège, ne les sécurise contre les horreurs du monde extérieur. Naomie faisait partie de ces personnes. Avant que Lucas ne s'occupe d'elle, Naomie s'est élevait toute seule, en partie à cause d'elle, mais aussi à cause de l'abscence de son père et de sa mère.

Lee, de son côté, discutait avec son ami Anthony, tout le deux se dirigeaient à la réception pour réserver quatres chambres.

Anthony : Elle t'a fait une fellation sur la plage ?!!! (surprit)

Lee : De tout ce que je t'ai dit depuis tout à l'heure, tu as retenu que ça ?

Anthony : Avoues que c'est rapide quand même, une fellation se fait quand on sort ensemble depuis quelques jours

Lee : Anthony !!!

Anthony : Ok, ok ! Donc, elle t'a laissé en plan comme ça ?

Lee : Oui, et maintenant, je sais pas comment faire !

Anthony : Joue la directe, comme elle...une femme aime s'imposer, prendre le pouvoir surtout avec son homme, le pouvoir provoque un orgasme chez la femme...mais ce qu'elle aime par dessus tout, c'est qu'on la suprenne, surprend là, imposes toi

Lee : Monsieur est psychologue maintenant ?

Anthony : Quand Adèle n'est pas là, je lis ses revus, t'y apprend beaucoup de choses

Ils arrivèrent à la réception de l'hôtel, Lee fut surprit d'y voir Naomie.

Naomie : Messieurs, que puis je faire pour vous ?

Anthony : On voudrait quatres chambres avec vue sur la mer si c'est possible

Naomie : Bien, toutes les quatres sont au même nom ?

Anthony : Non, alors il y a Anthony Costa, Duncan James, Symon Webbe et

Lee : Lee Ryan, un lit deux places pour moi (coupant la parole à son ami)

Anthony : Pour les 3 autres aussi

Naomie : Pour combien de temps ?

Anthony : 1 nuit

Naomie : Bien, voilà vos clés, et « La Rose Noire » vous souhaite un bon séjour

Anthony : Merci

Lee qui n'avait pas adressé un regard à Naomi, partit avec sa clés accompagné d'Anthony.

Anthony : Je t'ai jamais vu baissé les yeux devant une femme (appelant l'ascenseur)

Lee : Elle m'intimide

Anthony : Elle a 19 ans, tu en as 21, je te comprends pas là (montant dans l'ascenseur)

Lee : Elle est trop belle pour moi

Anthony : Tu es sûr que ça va ? ...Non, j'y crois pas, j'y crois pas, faut appeler la presse là

Lee : De quoi tu parles ?

Anthony : Fais pas l'innocent, tu es tomber amoureux d'elle

Lee : Dis pas n'importe quoi ! C'est une femme comme une autre

Anthony : Non, celle là faut avouer, qu'elle est plus classe que les autres, elle a du pouvoir, ça change des mannequins avec qui tu es sortis et la cerise sur le gâteau...elle t'a jeté

Lee : Ok, ok ! Tu aurais vu, c'était magique quand on a fait l'amour, une femme ne m'avait jamais fait autant d'effet

Anthony : Nos chambres sont là...prépares toi, on doit retrouver les gars au bar, fais toi beau, histoire de t'amuser ce soir

3 heures plus tard. Lee qui avait rencontrer une jeune femme, décida de l'amener à sa chambre pour faire plus « ample connaissance ».

Alors qu'ils étaient liés par leurs lèvres, s'embrassant avec beaucoup d'ardeur. Naomie qui passait par là, souria en les voyant.
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 8 Mai - 21:28

j aime trop c est bien ma premiere lectrice de mes fics j amie bien mais lee mérite peut etre mieux que elle tu ne ma pas dit que tu lavait terminé tu ne m oublie pas lundi
j ai mis des suites rien que pour toi et les autres
bise je veut une suite et fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 8 Mai - 22:00

D'un pas décidé, elle se dirigea vers Lee et sa compagne. Arrivant devanx eux, Naomie prit violemment le bras de la jeune femme et la repoussa, ce qui surprit Lee.

Naomie : Désolé, il a du oublier de vous dire qu'il cherchait une génitrice pour son bébé, il est homo

Femme : Quoi ?!!!

Naomie : Il a sûrment du te dire que tu étais charmante, que tes yeux étaient deux pierres précieuses

Femme : Mais c'est vrai !!! Comment tu as pu faire ça ? Enfoiré !!!

Elle gifla Lee et partit en courant. Naomie, fière de son coup, souria à Lee, encore choqué de ce qu'il venait de se passer.

Lee : Non, mais ça va pas ?!!!

Naomie : Tu comptais faire l'amour à cette femme, après l'après midi qu'on a passé ? C'est pas très gentil Ryan

Lee : Non, mais tu es folle ma pauvre fille !!!

Naomie : Tu préfères t'amuser avec qu'elle ?

Lee : J'étais sur le point de conclure, tu as tout gâché

Naomie : Tant pis pour toi, je vais demander à un autre homme de jouer avec moi

Naomie avait le don de jouer avec les nerfs des autres, ce qui lui provoqua beaucoup de problèmes dans son passé, mais étant très joueuse, elle ne voulait pas changer. Elle laissa Lee, le sourire aux lèvres, sachant ce qu'il allait arriver après.

Alors qu'elle entrait dans l'ascenseur, elle eu une fausse surprise de se retrouver avec Lee. Une fois, les portes de l'ascenseur fermées, Lee plaqua Naomie sur le mur et l'embrassa brutalement, Naomie ne le repoussa pas. Ils se quittèrent quelques minutes après.

Naomie : Tu ne sais pas ce que tu veux toi !

Lee : Si, j'ai envie de toi maintenant...on monte dans ma chambre

Naomie : Trop banal, l'ascenseur est mon plus vieux fantasme, cap de le faire sous les caméras, c'est à la mode en ce moment

Lee : Ca te dérange pas que des gars nous regardent ?

Naomie : Ca leur fera un film porno en plus, à moins que t'es pas si envie que ça ?

Lee : Oh que si poupée !!!

Naomie bloqua l'ascenseur.

Puis Lee bloqua les deux mains de Naomie dans sa main droite, les relevant au dessus de la tête de la jeune femme. Alors qu'il provoqua une énième rencontre avec les lèvres de Naomie, sa main gauche détacha la fermeture éclair de la jupe de Naomie qui glissa le long de ses jambes, il s'occupa ensuite de glisser sa main dans le string de son amante pour caresser son intimité, quelque peu humide. Naomie se cambra de plaisir, mordant sa langue pour se retenir de gémir. Dans l'excitation, Lee lâcha les mains de Naomie, et arracha violemment le corset de sa compagne, il le lança derrière lui. Attiré par la poitrine volumineuse de Naomie, Lee se précipita dessus pour la lécher, la caresser et la mordre, tout en gardant sa main sur l'intimitié de Naomie.

Voulant passer aux choses sérieuses, Lee souleva Naomie qui bloqua ses jambes sur la taille du jeune homme. Puis à son tour, il baissa son pantalon avec son boxer par la même occasion.

Naomie : Fais moi crier assez fort !

Toujours soulevée, Naomie prit le pénis dur et gonflé de son amant et l'introduisa dans son vagin. Ensuite, Lee prit les choses en mains, commençant une longue danse du bassin, allant et venant avec beaucoup de force, de violence et de brutalité. Les mouvements secs et fort firent hurler Naomie de plaisir et de désir, criant à son amant de continuer, encore et encore.

Lee : C'était mieux maintenant ?

Naomie : Rien à dire ! On va dîner ?

Lee : A 1h00 du matin?!

Naomie : J'ai toujours faim après avoir fait du sport, pas toi ?

Lee : Si bien sûr, allons y

Ils décidèrent de dîner au restaurant du casino. Ils regardèrent la carte avant de commander.

Naomie : Gigi, tu viens prendre nos commandes s'il te plait ?

Gigi : J'arrive Naomie

La serveuse arriva quelques instants après.

Gigi : Vous avez commandé ?

Naomie : Pour moi, ce sera des pinces de homard et une salade

Gigi : Pour la boisson ?

Naomie : Ce sera un malibu

Gigi : Monsieur ?

Lee : Je prendrais la même chose, mais je prendrais un tequila à la place du malibu

Gigi : Bien, je vous amène vos plats dans quelques minutes

Naomie : Merci Gigi

Leurs plats arrivèrent sur la table quelques minutes plus tard.

Lee : Comment tu savais les compliments pour la nana de tout à l'heure ?

Naomie : Vous, les mecs, vous avez tous la même technique de drague

Lee : Pourtant ça à marcher avec toi

Naomie : Si tu n'avais pas été direct avec ce baiser, je n'aurais eu aucune envie de te revoir

Lee : J'ai eu de la chance alors ?

Naomie : En quelques sortes oui

Lee : Tu es mystérieuse comme femme, j'ai envie de tout savoir de toi

Naomie : Choisi une période

Lee : Pardon ?

Naomie : Choisi une période de ma vie que tu voudrais connaître, tu ne connaîtra rien avant et après cette période, juste ce qui s'est passé pendant cette période, rien de plus, tu n'auras le droit qu'à une seule question, une seule

Lee : Etant donné que tu as seulement 19ans, je voudrais savoir ce qui s'est passé entre tes 9 et 16 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 9 Mai - 11:35

j amie trop une suite alors elle va lui répondre quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 9 Mai - 21:04

Naomie : Ok...ce sera très court, à l'âge de 9 ans, on m'a placé en maison correctionnel, en France, j'y suis resté 8 ans

Lee : Pourquoi ?

Naomie : On a dit une seule question, laissons un peu de mystère

Lee : Et toi, qu'est ce que tu veux savoir de moi ?

Naomie : Pourquoi la drogue ?

Lee : Comment tu sais ça ?

Naomie : On peut avoir ta biographie sur tous les sites internet

Lee : Tu as fait une recherche sur moi ?!

Naomie : Pas que sur toi, sur tous les gens qui entrent ici, par mesure de sécurité...réponds à la question ?

Lee : J'ai choisi la facilité au lieu de faire face à mes problèmes

Naomie : Dommage qu'on choisisse souvent la facilité plutôt que d'affronté
Tout au long du dîner, ils discutèrent avant de finir la soirée dans la chambre de Lee.

Le lendemain, jour de départ pour les BLUE. Lee se réveille, cherchant la main de Naomie. Mais, ne la trouvant pas, il ouvra les yeux, regarda autour de lui, la jeune femme n'était pas là.

Se rappelant que Naomie était une femme d'affaire à présent, Lee se leva et se dirigea à la salle de bain, où il découvra un mot sur le miroir posé au dessus de la baignoire.

« J'ai du partir tôt ce matin, je sais que tu pars cette après midi, alors je te souhaite un bon retour en Angleterre...kiss XXX »

Lee souria à ce message. Après avoir fait sa toilette, il décida de partir à la recherche de Naomie, pour lui dire au revoir.

Lee : Bonjour, je pourrais voir Naomie Minnelli, s'il vous plait

Réceptionniste : Je suis désolée, mais Melle Minnelli est en déplacement pour la journée, voulez vous que je lui laisse un message ?

Lee : Non, ça ira merci...vous n'auriez pas un numéro de téléphone où je pourrais la joindre ?

Réceptionniste : Malheureusement, non

Lee : Merci

Déçu de ne pas pouvoir voir la femme qui hante son esprit depuis qu'il l'avait rencontré, Lee se résigna à préparer ses bagages. Mais en se préparant, une question lui vint à l'esprit, au sujet de leur discussion pendant le dîner : Maison Correctionnel ? Pourquoi une jeune fille comme Naomie aurait passé son adolescence en maison correctionnel ? Qu'avait elle fait pour être transferé en France ?

Les coups sur la porte le firent sortir de ses pensées. Il s'agissait de ces trois amis, les membre du groupe.

Symon : Alors comment ça c'est passé avec la fille d'hier soir ?

Duncan : Tu as conclu ?

Lee : C'était magnifique

Anthony : Finalement, elle t'a fait sortir Naomie de la tête

Lee : J'ai pas couché avec cette fille

Anthony : Avec qui alors ?

Lee : Avec Naomie

Anthony : Tu as cédé, Lee, elle est passée où ta virilité ? Merde !

Lee : Tu peux me laisser raconter l'histoire ?

Duncan : Tu as couché avec Naomie ??? (étonné)

Anthony : Vous êtes en retard les mecs

Symon : Racontes !!!

Lee : Hier...

Anthony : Ils ont fait l'amour sur la plage, et le meilleur, c'est qu'elle lui a fait une fellation sur la plage, le premier jour

Lee : Anthony !!!

Symon : Non !! C'est pas possible, elle est chaude cette nana

Lee : Symon ! Un peu de respect pour elle

Anthony : Alors, t'a été direct avec elle ?

Lee ne répondit pas, les yeux des trois garçons se braquèrent sur lui.

Lee : Ah, je peux parler là ? Je peux te laisser parler Anthony, tu connais si bien ma vie !

Anthony : C'est bon, je m'excuse...vas y accouches !!

Lee : Hier, je suis monté avec cette femme, on allaient entrer dans ma chambre et Naomie est arrivée, alors que moi et cette femme, on étaient en séance de bouche à bouche, Naomie nous a séparé

Duncan : Pourquoi ?

Lee : Je sais pas, elle a raconté à cette nana, comme quoi j'étais homo et que je cherchais une femme pour me faire un enfant, et elle l'a cru...elle est partie

Symon : Et après ?

Lee : J'étais surpris, alors j'ai gueulé sur Naomie et elle m'a dit, qu'elle pensait que je l'avais oublié, que c'était pas gentil que je m'amuse sans elle

Anthony : Et tu as fais quoi ?

Lee : Naomie est partie, mais j'avais trop envie d'elle, de son corps, de ses lèvres (rêvassant)

Symon : Abrèges Ryan !

Lee : Je l'ai rattrapé dans l'ascenseur, et on a fait l'amour

Duncan : Tu es au courant qu'il y a des caméras dans l'ascenseur ?

Lee : Je sais, mais Naomie m'a convaincu, que ça ferait un film porno en plus pour les gars de la sécurité

Anthony : Elle te mène par le bout du nez cette nana ! Je t'avais dit de pas céder

Lee : Elle me regardait avec des yeux,vous avez tous vu ces yeux bleus, et puis, elle mordait ses lèvres, je pouvais pas résister...et quand elle fait l'amour, elle donne tout, comme si elle allait mourir juste après

Duncan : T'es accro mon gars !

Lee : Je sais, et le pire, c'est qu'on va partir et je lui aurais même pas dit au revoir

Anthony : On rentre à Londres, tu l'oublieras...dois je te rappeler que tu as une copine là bas ?!

Lee : Je sais

Duncan : Et que ça fait 6 mois que vous êtes ensemble ?

Lee : Je sais tout ça, mais je veux pas qu'elle le sache, c'est pour ça que j'ai tenu à ce qu'on fasse le clip ici, personne nous connait et il n'y a pas de photographe

Symon : Ok bon, on y va...Jo va tuer où sinon

Quelques mois étaient passés depuis cette discussion.
La vie reprenait son cour.

Naomie avait décidé d'oublier Lee, pour elle, il n'était qu'un homme parmi tant d'autres, même si celui, elle lui trouvait quelque chose de spéciale, mais ne voulant en aucun cas se torturait l'esprit, et étant trop occupée, Naomie décida de plus y penser.

Quand à Lee, cette rencontre avait changé beaucoup de choses. Naomie hantait la moindre de ses pensées, voyant son image partout, il en devenait fou. Il n'avait pas décidé de rompre avec sa fiancée Sarah, croyant que Naomie ne serait qu'une passade. Lui et son groupe s'étaient séparés pour se consacrer à leur carrière solo, mais ils se voyaient malgré ça toujours.

Cette nuit, Naomie est en voyage d'affaire. Celle çi d'avoir rencontré ses futurs fournisseurs, et doit aussi faire une apparition à la télévision pour une émission ayant pour thème « La réussite pour une femme ». Naomie était très heureuse, car malgré le fait d'être la directrice, et la propriétaire de la plus grande boite, et une femme d'affaire, elle était avant tout une femme indépendante, fière de ce qu'elle avait accompli et contente qu'elle soit reconnue dans le monde.

Après 24heures de vol, Naomie pu poser pieds sur le sol anglais. En arrivant à l'aéroport de Londres, elle fut surprise que sa première pensée soit adressée à Lee. Elle ne s'était jamais attaché un homme, croyant que cela lui ferait trop de mal. Mais, elle du se l'avouer, cet homme, Lee Ryan provoquait en elle, une foule de sensation les unes plus étonnantes que les autres. Même si elle s'était rendu compte de ses sensations, elle refusait l'idée de s'engager dans une relation, qui la ferait sûrment souffrir dans l'avenir. Et Naomie tenait trop à sa liberté, se disant qu'elle avait trop été enfermée pour renoncer à cette vie libre qu'elle avait à présent.

Naomie prit ensuite un taxi, qui l'emmena à son hôtel, où elle décida d'y faire un somme. Mais, le sommeil ne venait pas, et à nouveau, elle repensa à Lee. Soudainement, elle se leva, chercha son portable dans son sac et appela, un de ses « amis » policier.

Naomie : Bonjour, pourrai-je parler à l'inspecteur Smith ?

Standardiste : Qui dois je annoncer ?

Naomie : Sa délinquante préférée

Naomie du patienter quelques minutes avant de pouvoir parler à cet inspecteur.

Inspecteur : Naomie, c'est toi ?

Naomie : Je serais jalouse de savoir que je ne suis pas la seule à être ta préférée !

Inspecteur : Ne t'inquiètes, j'ai su pour « La Rose Noire », je suis fière de toi

Naomie : Merci Smith, je peux te demander une chose ?

Inspecteur : Tout ce que tu veux, tant que ce n'est pas illégal !
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Ven 9 Mai - 22:34

j aime trop merci pour tout léo soigne toi bien et revient vite bise a plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Sam 10 Mai - 23:09

Naomie : J'ai arrêté, je suis rangée maintenant...tu pourrais me donner l'adresse de Lee Ryan, je sais qu'il a fait plusieurs infractions à Londres

Inspecteur : Laisses moi regarder....Lee Ryan, Lee Ryan...long casier, dis donc

Naomie : Fais vite, il est 1heure du matin et j'en ai besoin aujourd'hui

Inspecteur : Voilà, 213 Picadillus Street, appartement 34

Naomie : Merci Smith, je t'appelle une prochaine fois pour avoir de tes nouvelles

Inspecteur : Ok, bye Naomie

Elle raccrocha, mit la plus belle des robes sexy qu'elle avait amené avec elle, se parfuma, prit son portable et partit à l'adresse indiqué.

Arrivé devant l'appartement 34, elle souria et frappa à la porte deux fois, avant que quelqu'un se daigne lui ouvrir.

Femme : Bonjour, que puis je faire pour vous ?

Naomie : Je sais qu'il est très tard, mais je pourrais voir Lee Ryan, j'ai quelque chose d'urgent à lui dire et il est le seul à m'aider

Femme : Je vais aller le chercher

Naomie : Merci, euh...

Femme : Sarah, je suis la fiancée de Lee

Naomie : Vous êtes très jolie

Femme : Merci, je vais le chercher

Sarah referma la porte pour aller chercher Lee. Naomie, quand à elle, souriait à l'idée de savoir ce qu'il y allait se passer. Après quelques minutes d'attente, Lee sortit enfin, il fut bouche bée en voyant Naomie sur le pas de sa porte. Il referma la porte derrière lui avant de pouvoir parler.

Lee : Naomie !!!!!!!!

Naomie : C'est moi, Naomie Minnelli

Lee : J'en reviens pas que tu sois là !!!

Naomie : Ta fiancée est belle, mais elle devrait faire un peu de chirurgie, histoire d'avoir une poitrine de femme et pas de petite fille (souriante)

Lee : Qu'est ce que tu fais là ?

Naomie : Je suis quelques jours ici, pour affaire

Lee : Non, je veux dire devant chez moi ?

Naomie : J'ai commandé un gogo dancer, mais il n'est toujours pas arrivé...et comme, tu fais bien l'amour, je me suis dit que je passerais chez toi

Lee : Tu peux pas savoir à quel point j'ai envie de toi !!

Naomie : Pas autant que moi

Lee, qui était plaqué à la porte de l'appartement, fut plaqué violemment sur le mur par les mains de Naomie. Puis, Naomie glissa ses mains dans le pantalon du jeune homme, pour lui caresser le pénis.

Lee : Qu'est ce que tu fais là ?

Naomie : Je vois bien que Sarah ne te procure pas autant de plaisir que moi, je le fais, donc je vais t'offrir un cadeau

Lee : Tu vas pas me...ici ?

Naomie : Pourquoi pas ? Y a personne

Et avant que Lee n'est pu dire un mot. En un mouvement, Naomie baissa le pantalon et le boxer du jeune homme et se baissa à son tour, le sourire aux lèvres. Lee qui avait perdu tous ces moyens face à Naomie, se laissa faire. Naomie pénétra le pénis dur et gonflé dans sa bouche pour le sucer avec beaucoup de plaisir , ce qui fit gémir Lee. Connaissant les vertus excitantes du piercing sur la langue. Elle caressa le sexe de Lee avec son piercing plusieurs fois, ne pouvant plus de se retenir, Lee poussa un long gémissement, fermant les yeux se retrouvant au paradis.

Mais ce gémissement qui était loin d'être silencieux, fit sortir Sarah de l'appartement, surprise de voir son homme se faire lécher le pénis. Les yeux écarquillés, elle venait de voir son fiancé la tromper devant ses yeux.

Sarah : Lee !!!!!

Lee : Je suis désolé !!!! ahhhh....hummmm

Malgré la présence de Sarah, Naomie continuait sans aucune pudeur la fellation.
Furieuse de la scène qu'elle venait de voir, Sarah rentra dans l'appartement, où elle prit son sac et ressortit quelques minutes plus tard. C'est à ce moment là, que Naomie arrêta se relevant pour faire face à Lee.

Naomie : Tu viens, j'ai le vagin qui a besoin d'un compagnon

Lee la suiva sans broncher. Il referma la porte derrière lui et rejoigna Naomie, qui était dans la cuisine, buvant un verre d'eau.

Lee : Tu as vraiment peur de rien toi

Naomie : Lee

Lee : Oui

Naomie : Tu as encore la queue en éréction, tu dois être vachement excité

Lee souria, avant de se précipiter sur Naomie pour lui arracher sa robe.

Naomie : Elle m'a coûté 20000$

Lee : Pas grave ! Je t'en racheterai une autre

Leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, jouant, entre mêlant leurs langues. Il porta Naomie jusqu'à la table, jetant à terre, le dîner que Sarah avait préparé quelques heures auparavant. La robe arrachée se fit éjecter du corps de Naomie, pour laisser les mains de Lee parcourir les formes voluptueuses de son amante. Voulant abréger les préliminaires, le jeune homme trop excité, enleva le string de Naomie qu'il lança loin derrière lui. Offrant une vue plus qu'agréalie aux yeux de Lee, Naomie s'allongea, écartant ses jambes, montrant qu'elle était prête à monter au 7ième ciel.

Avant d'introduire son sexe dans le vagin de la jeune femme, Lee décida de faire monter d'un cran la température. Il passa deux de ses doigts de sa main droite sous l'eau glaciale, retourna auprès de Naomie et les inséra dans le vagin de sa compagne qui poussa un long gémissement, surprise par ce geste. Lee fit bouger ses doigts, prenant plaisir à voir Naomie gémir, et hurler son nom. Sentant l'orgasme arrivé, Naomie retira violement les doigts de Lee et éjacula sur la table. Lee souria.

La chaleur de leur deux corps atteignant le maximum, Lee prit son pénis entre ses mains et l'introduisa dans le vagin de Naomie, qui se cambra face à l'extase, le plaisir, et le désir qu'elle ressentait face à cette intrusion.

L'acte d'amour dura quelques minutes. Après cela, Lee se retira et Naomie se releva pour embrasser son amant.

Naomie : Tu regrettes qu'elle t'ai quitté ?

Lee : Non, et puis c'est de ma faute...n'empêche, tu as fait fort, une fellation alors qu'elle était là

Naomie : Tu as vu ça tête ! (éclatant de rire)

Lee : Et toi, tu t'arrêtais pas

Naomie : J'aime pas m'ârreter en plein milieu...et toi, « je suis désolé, ah hummm » (imitant Lee)

Lee : Tu veux manger quelque chose ?

Naomie : Je veux bien de la glace, si tu as

Lee : La glace est un très joli aphrodisiaque

Naomie : Je peux visiter ?

Lee : Oui, bien sûr...mais va pas dans la chambre, des femmes m'attendent

Naomie : Je les virerais à coups de pieds

Naomie quitta la cuisine, pour chercher la chambre de Lee. Une fois trouvée, elle y entra, souria en voyant une photo de Sarah.

Cette femme qui semble sadique, manipulatrice et très agressive ne l'était pas, il y a quelques années. Mais une citation dit : « que les années et l'expérience forgent le caractère ». Cette petite fille innocente et gentille, avait disparu depuis plusieurs années déjà, laissant place à cette jeune femme, forte, manipulatrice, et agressive.

Après avoir regardé l'ensemble de la chambre, elle ouvra les portes du dressing de Lee et y chercha un tee shirt, elle en trouva plusieurs et finit par opter celui avec le groupe Nirvana imprimé dessus. Après s'être couvert le corps, elle rejoingna Lee qui regardait les étoiles devant la grande baie vitrée du salon.

Naomie : Tu as beaucoup de goût, j'aime assez, c'est sobre, simple

Lee : Merci, joli tenu (regardant Naomie)

Naomie : Je trouve aussi...vous avez couché ensemble ce soir ?

Lee : Non, Sarah n'avait pas envie et je crois que moi non plus

Naomie : Tu pourrais te marier avec une femme ?

Lee : C'est une demande ?

Naomie : Rêves pas Ryan !

Lee : Oui, je crois que je pourrais

Naomie : Tu es au courant, que dans le mariage, on fait le voeu de fidélité ?

Lee : Je sais, mais si je tombe amoureux de la bonne personne, je crois que je pourrais faire abstraction des autres femmes

Naomie : Qu'est ce qui te plait dans le mariage ?

Lee : Le fait d'être lier, de vivre ensemble jusqu'à la mort, de tout partager

Naomie leva les yeux, à l'entente des paroles de Lee.

Lee : Pourquoi tu lèves les yeux ?
Naomie : C'est futile et stupide ce que tu dis

Lee : Pourquoi ça ?

Naomie : Le mariage n'est qu'un contrat dans lequel on s'engage à supporter la même personne pendant des années, un contrat qui nous empêche de vivre

Lee : Des personnes arrivent à s'aimer tout leurs vies

Naomie : Un couple sur deux, mariés pendant 30ans, ne s'aiment pas

Lee : Qu'est ce que tu en sais ?

Naomie : Je n'irai pas voir ailleurs si j'aimais mon mari...changeons de sujet

Lee : Ca doit te changer de passer du soleil brûlant à la pluie incessante

Naomie : Oui, beaucoup

Lee : Naomie, je peux te poser une question ?

Naomie : Ca dépend, c'est sur quoi ?

Lee : La maison correctionnel en France

Naomie baissa les yeux, regrettant d'avoir réveler ce secret.

Naomie : Je savais que je n'aurais jamais du te le dire

Lee : Hey bébé, je ne te juge pas, et je ne le ferai pas

Naomie : Oui, mais ton regard changera

Naomie eu honte de se trouver dans l'état qu'on appelait la faiblesse, un état qu'elle n'aurait jamais voulu connaître. Elle n'aurait pour rien au monde voulu tomber les armes, montrer la personne qui avait décidé au plus profond de son être, qui se trouvait dans ce coin très sombre dans lequel on ne voudrait jamais y aller, de peur d'y découvrir ou redécouvrir des choses dont on a peur ou qu'on ne veut pas faire revenir à la surface.

Naomie : Pourquoi s'est s'y important pour toi ?

Lee : Parce que je vois bien que dans ton regard bleu, il y a au fond un reflet noir qui te fait mal

Naomie : Lucas a dit que je ne devais jamais parler de ça à quelqu'un, parce qu'après je perdrais toute son estime et son amour

Lee : On ne doit pas juger une personne à son passé, ce qui compte, c'est ce que tu es maintenant
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Dim 11 Mai - 10:22

merci pour cette super suite continue comme sa j en veut une autre bise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mer 14 Mai - 20:10

voila une tite suite ma first lectrice, jesper kel te plaira

Naomie : Lucas ne m'a pas toujours protégé, avant qu'il n'entre dans ma vie, j'ai très peu été heureuse...quand j'ai eu 5 ans, j'ai vu mon père battre ma mère pour la première fois, ça m'a surprit, je l'ai boudé pendant des jours...malgré ça, j'ai revu mon père rebattre ma mère, encore et encore, j'avais le droit à cette scène tous les soirs...et puis, je me suis dit que c'était normal, un homme a tout les droits sur sa femme...alors, pour me défouler, je faisais la même chose à l'école, je battais mes copines et mes copains, les torturant à longueur de journée...j'ai été renvoyé de 10 écoles différentes avant que l'on m'interne dans cette maison correctionnel en France...je n'ai plus revu mon père, ni ma mère...je n'y suis sortie qu'à l'âge de 16 ans, parce que j'avais atteint la limite d'âge

Voyant que Lee ne réagissait pas, elle coura à la salle de bain, où elle s'y enferma. Lee courut pour la rattraper, ne voulant pas ouvrir la porte. Il du lui parler à travers la porte.

Lee : Naomie, ouvres, s'il te plait !!

Naomie : Avoue que je suis mauvaise, que je ne suis qu'une petite diablesse, un monstre

Lee : Pas du tout, loin de là...tu n'as fait que reproduire, ce que ton père faisait, c'est normal

Naomie : Tu dis ça ce soir, mais demain matin, tu seras écoeuré de te réveiller à côté de moi

Lee : Tu as le don de raconter beaucoup de bêtises toi !

Naomie : Laisses moi Lee !!!

Lee : Je veux pas te laisser, Naomie ouvres, je t'en prie

Naomie se résigna à ouvrir la porte pour se retrouver dans les bras de son amant.

Lee : Allez viens, on va dormir, on a eu assez d'évenements pour la soirée

Le lendemain, Lee se réveilla, cherchant la main de Naomie, il souria en la trouvant cette fois. Il ouvra doucement les yeux, avant de les refermés quelques secondes, agressé par la lumière du jour, il se décida à les ouvrir une minute plus tard.

Naomie dormait toujours, Lee l'observait, le sourire aux lèvres, croyant être privilégier d'avoir une aussi belle femme à ses côtés. Il se rendit compte, qu'il était tombé amoureux de cette femme, elle faisait de lui ce qu'elle voulait mais il ne s'en souciait pas.

Se sentant observé, Naomie ouvra les yeux.

Naomie : Pourquoi tu me regardes ?

Lee : Tu ressembles à un ange

Naomie : Tu as déjà vu un ange ?

Lee : Non

Naomie : Alors comment peux tu savoir que je ressemble à un ange ?

Lee : On décrit l'ange, comme étant lumineux, d'une rare beauté...c'est ce que tu es

Naomie : Je rêve ou tu es accro à moi ?

Lee : Ca te dérangerait ?

Naomie : Je sais pas, c'est plutôt flatteur

Lee : J'avoue, je suis accro...j'arrive pas à croire que tu sois là

Naomie : Arrêtes avec tes trucs romantiques

Lee : Tu n'aimes pas ?

Naomie : Le romantisme, c'est barbant

Lee : Qu'est ce qui te plait ?

Naomie : Les surprises, j'aime qu'on me surprenne

La sonnerie de la porte interrompa leur discussion. Lee s'habilla et alla ouvrir.

Lee : Anthony !!

Anthony : Tu te souviens, on devait déjeuner ensemble ?

Lee : Non, j'ai pas oublié, entres

Anthony : Sarah n'est pas là ?

Lee : Elle m'a plaqué hier

Anthony : Qu'est ce qui s'est passé ?

Lee : Installes toi sur le canapé, je vais chercher quelque chose à boire

Anthony s'installa et Lee alla chercher quelques boissons, ainsi que des gâteaux.

Anthony : Racontes !

Lee : Je sais que tu vas m'en vouloir, mais...hier, Naomie est venue me voir

Anthony : Naomie, la Naomie Minnelli de Miami ?

Lee : Oui

Anthony : Comment ça se fait ?

Lee : Elle est à Londres pour affaire

Anthony : C'est quoi le rapport avec Sarah ?

Lee : Tu me laisses finir ?

Anthony : Vas y continues

Lee : Comme je te disais, Naomie est venue me voir...en la voyant, j'ai perdu tous mes moyens, j'avais très envie d'elle et elle de moi, Sarah qui m'avait entendu, est sorti...et à vue Naomie en pleine séance de fellation

Anthony : Encore !!! Mais c'est un cas cette nana

Lee : Hey !! Je te permets pas !!

Anthony : Désolé, n'empêche que ça faisait presque 1 an que tu étais avec Sarah, je pensais que tu l'aimais ?

Lee : Je le pensais aussi

Naomie qui trouva Lee trop long à revenir, décida d'aller voir ce qui se passe, elle enfila le tee shirt de Lee et prit le chemin du salon et y découvra Anthony et Lee en pleine discussion.

Naomie : On a de la visite

Lee : Ah bébé, tu te souviens d'Anthony ?

Naomie : Oui, ravis de te revoir (lui serrant la main)

Lee : Tu veux manger quelque chose ?

Naomie : Non, merci...j'ai une foule de rendez vous, je vais aller me préparer

Lee : Tu veux que je t'amène à ton hôtel ?

Naomie : Non, restes avec Anthony...par contre, comme ma robe s'est accidentellement arraché, je vais devoir t'emprunter un jogging, ça te dérange pas ?

Lee : Non, vas y

Naomie partit, mais revint sur ses pas pour faire face à Anthony.

Naomie : On est pas obliger d'aimer tout le monde, c'est normal...tu m'aimes pas, je m'en fou, pleins de gens ne m'aiment pas, et ça ne m'a pas tué, mais si ton pote m'apprécie ou m'adore, ne va pas lui faire changer d'avis...tu m'as comprit ?

Anthony : Je crois que oui (intimidé)

Naomie : Une dernière chose avant...si j'ai envie de sucer, de mordre, de lêcher le pénis de Lee, ça me regarde ! Tu penses de moi que je suis une pute, une salope...désolé, mais c'est comme ça, ok ?

Anthony : Ok (toujours intimidé)

Naomie lui souria et repartit dans la chambre de Lee pour se préparer.

Lee : Elle mâche pas ses mots, c'est ce que je préfère chez elle

Anthony : Elle me fait peur cette fille

Une fois, fraîche et habillée, Naomie rejoingna Lee.

Naomie : J'y vais

Lee : On dîne ensemble ce soir ?

Naomie : Je dîne déjà avec quelqu'un, on fera ça un autre soir

Elle lui donna un long baiser fougueux sous les yeux d'Anthony, et claqua la porte pour aller déjeuner avec l'un de ses fournisseurs. Pendant ce temps, Lee discutait toujours avec son ami.

Lee : J'ai jamais été aussi accro à une femme, elle est extraordinaire

Anthony : Fais gaffe quand même, la dépendance ça finit toujours par nous rendre malheureux

Lee : Tu m'énerves

Quelques heures après son rendez vous, Naomie décida d'aller faire du shopping pour se détendre.
Elle s'étonna de penser encore à Lee, alors qu'elle avait le matin même. Les questions au sujet de leur relation ambigu fusaient dans son esprit. Mais le charme de Lee, l'avait beaucoup touché, et puis, Naomie prenait plaisir à « manipuler » un séducteur, qui traitait la femme comme un objet et non, comme un être humain.

Après avoir fait plusieurs boutiques, Naomie rentra à son hôtel pour se préparer pour sa soirée.
Fatiguée par la longue marche qu'elle a du accomplir pour entrer dans les différents boutiques du centre de Londres, Naomie se jeta sur son lit, massant ses jambes avant de se diriger à la salle de bain, où elle fit couler un bain chaud pour s'y plonger quelques minutes après. Se prélassant dans l'eau chaude, elle repensait au chemin qu'elle a du faire pour se payer une chambre d'hôtel de luxe, alors que quelques années auparavant, elle vivait dans une des nombreuses cellules de la prison de Sicile.

Naomie sortit de son bain, s'enroula dans une serviette et déballa les sacs des grands magasins qu'elle avait fait cette après midi. Hésitant entre les différentes robes qu'elle avait choisi avec soin, elle opta pour une robe noire toute en dentelle, recouvrant seulement la poitrine et les parties intimes.

Naomie : Je serai la plus belle pour aller danser, danser

La robe enfilée, les chaussures au pieds, Naomie se parfuma à son eau de toilette préférée «The one » de Dolce & Gabanna. La préparation faite, elle prit son téléphone portable et quitta sa chambre. Naomie appela ensuite un taxi qui l'amena à la boite de nuit appelé le « China Town ».

Elle y entra avec beaucoup de difficulté, ce qui ne l'énerva pas. Une fois entrée, Naomie se dirigea vers le bar, repérant un visage familier, accompagné d'une jeune femme.

Naomie : Salut beau blond

Femme : Hey ! Il est à moi ce mec

Le jeune homme se retourna, souriant en voyant Naomie.
Naomie : C'est pas gentil de pas partager

Femme : Désolée, j'aime pas le partage

Naomie : Tu sais quoi ? On va demander de nous deux, laquelle il voudrait avoir dans son lit

Femme : Tu as aucune chance ma vielle !

Naomie : Lee, dis à la celle qui a un balais à la place des cheveux, de partir
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mer 14 Mai - 20:29

j amie trop je veut une suite alors lee va dire quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 15 Mai - 18:59

voilà une tite suite, en esperant kel te plaise la miss
big bisoux

Ravi de retrouver Naomie, Lee ne céda pas longtemps à embrasser langoureusement Naomie, la plaquant sur le bar, et baladant ses mains sous la robe de son amante, vexée la jeune femme quitta précipitemment le couple.

Leurs lèvres se séparèrent quelques minutes plus tard.

Lee : Je pensais que tu étais prise ce soir ?

Naomie : J'ai menti, je déteste l'organisation, et encore moins prévoir les évenements et autre

Lee : Ta robe est magnifique

Naomie : Merci, j'étais sûre qu'elle te plairait

Lee : On va dans un des salon privé ?

Naomie : Oui, on sera tranquille, mais attends, je commande avant...barman, deux bouteilles de malibu, une bouteille de champagne et deux verres de tequila

Lee : Tu es venue accompagnée ?

Naomie : Non, pourquoi ?

Lee : C'est pour qui ces boissons ?

Naomie : Pour nous deux

Lee : On va pas boire tous ça ?!!!

Naomie : Oh que si ! J'ai envie de m'évader

Après avoir prit la commande, ils montèrent à l'endroit voulu.
Naomie posa les bouteilles sur la table, Lee prit place sur le canapé, et Naomie le chevaucha.

Lee : Comment était cette journée ?

Naomie : Bien

Lee : Je suis désolé pour Anthony, ce matin

Naomie : T'en fais pas ! J'ai l'habitude, il n'est pas le premier...alors, tu veux commencer par quoi ?

Lee : Champagne, histoire de commencer en douceur

Naomie attrapa la bouteille de champagne derrière elle, et la débouchonna.
Naomie : Tu peux défaire la fermeture de ma robe, s'il te plait

Lee exécuta sans poser de question. Naomie donna la bouteille à Lee, baissa sa robe, laissant découvrir sa poitrine nus, reprit la bouteille et en versa le contenu sur sa poitrine.

Lee : Tu es folle (les yeux rivés sur les seins de Naomie)

Naomie : Folle envie de toi !

Lee plongea son visage dans la poitrine de Naomie, pour y lécher le champagne et morde les tétons durs et humides de sa compagne. Naomie se cambra, la chaleur lui enflammant le sang.
Puis, emportée et guidée par le désir, Naomie baissa la braguettre du pantalon de Lee, défaisant ensuite, la ceinture. Elle plongea ensuite sa main dans le boxer de Lee, mesurant l'effet qu'elle procurait chez l'homme, Naomie souleva ensuite sa robe de quelques centimètres, caressant le pénis. Lee se laissa faire aux douces mains de son amante, appréciant les moindres gestes. Naomie, ensuite, se rapprocha un peu plus de Lee, et inséra le sexe de son amant dans son vagin. Elle réalisa après cette entrée, une danse du ventre et du bassin, que Lee semblait apprécier au vue de ses gémissements.

Puis, Lee plaqua violement contre lui, toujours en elle et se pencha pour attraper une des bouteilles de malibu. Une fois en main, il l'ouvra et la buva avec Naomie

Malheureusement, la célébrité de Lee en Angleterre, lui enlevait le droit à la vie privée. Un photographe, fit en effet, plusieurs douzaines de photographies du couple en plein acte sexuel, qui ne vit rien.

Après l'acte, Naomie reprit place à côté de Lee, pour se rhabiller. Ils burent leur téquila et allèrent danser toute la nuit. Sur les coups de 3heures du matin, ils décidèrent de rentrer. Les deux amants, complètement saouls, déambulaient dans les rues à la recherche d'un taxi. Le photographe les suivaient toujours.

Le lendemain, sous les coups de 12h, Naomie se réveilla en tombant du lit, entraînant Lee dans sa chute. Ils éclatèrent de rire.

Naomie : Allez Ryan, lèves ton cul, tu m'écrases

Lee : Où on est ?

Naomie : Sur le sol de ta chambre

Lee : Ma tête est lourde

Naomie : Ryan

Lee : Quoi ?

Naomie : Bouges

Le son du téléphone portable de Naomie, fit hurler Lee de douleur. Naomie décrocha. Lee se rendormit sur le ventre de la jeune femme.

----- : Tu recommences dans tes conneries, je croyais que tu ne buvais plus d'alcool...putain Naomie, t'abuses !!!!! Et qu'est ce que tu fous avec ce mec, tu as 19ans, et tu couches avec un inconnu !!! Et puis pourquoi tu es à Londres !!!!!!!!!!!

Naomie : Salut Lucas, moi aussi je vais bien

Lucas : Bonjour, alors tu m'expliques ?

Naomie : Je suis à Londres, dans ma chambre d'hôtel, en train de déjeuner car j'ai plusieurs fournisseurs et autres hommes d'affaires à voir pour la boite

Elle se défit des bras de Lee, pour s'isoler dans le salon, avec beaucoup de difficulté à marcher droit.

Naomie : Je ne bois plus depuis 9 mois, et je n'ai pas recommencé mes conneries, j'ai assez donné dans les cures de désintox et la prison...alors ne m'appeles pas pour m'engueuler quand tu ne sais pas ce que je fais !!

Lucas : Tu es en première page du Sun, tu es en plein

Naomie : Plein quoi ?

Lucas : On te voit en train de faire l'amour avec ce Lee Ryan

Naomie : C'est qui celui là ?

Lucas : A toi de me le dire !

Naomie : J'en sais rien, je te laisse, j'ai un autre appel

Lucas : On se voit Lundi, je veux qu'on fasse le point sur la première semaine

Naomie : Ok, Lundi à 10h dans ton bureau

Elle raccrocha, se laissant tomber sur le canapé. Lee s'aperçevant de l'absence de Naomie, se leva et la chercha pour la retrouver sur le canapé, dans ses pensées.

Lee : C'était qui au téléphone ?

Naomie : Lucas, on est en première page des journaux, un connard nous a photographié hier quand on faisaient l'amour...tu es si célèbre que ça ici ?!!

Lee : On peut dire que oui, et merde !!! tu as dit quoi à Lucas ?

Naomie : Que ce n'était pas vrai, et que je ne te connaissais pas

Lee : Pourquoi ?

Naomie : Il te ferait ta peau, si il savait que tu as touché à sa petite soeur...et merde, ce soir, j'ai l'enregistrement d'un show

Lee : On va dormir ?

Naomie : Pas le courage de me lever

Lee : On fait l'amour ?

Naomie : Pas le courage de te déshabiller

Il est 21heures, Naomie Minnelli est invitée au show de Judy qui a pour thème ce soir, la réussite des femmes dans le monde masculin.

Judy : Bonsoir mesdames, et les hommes qui nous regardent...aujourd'hui, nous recevons Naomie Minnelli, qui vient tout juste d'ouvrir sa boite, une énorme discothèque et surtout la plus grande du monde à tout juste 19ans...bonjour Naomie

Naomie : Bonjour Judy, je suis heureuse de pouvoir participer à cette émission

Judy : Et nous, ravis de vous acceuillir, comment allez vous ?

Naomie : Très bien, même si le voyage jusque ici était très long

Judy : Vous n'étiez pas ici hier dans la nuit ?

Naomie : Non, je suis arrivée ce matin

Judy : Pourtant nous vous voyons en compagnie de Lee Ryan, dans une position pas très catholique, hier tard dans la nuit

Naomie : Je sais, mon frère m'a appelé ce matin, en panique, mais je l'ai rassuré...je suis nouvelle sur le marché, donc un nouveau cobaye pour la presse people

Judy : La célébrité...alors vous êtes l'heureuse propriétaire de « La Rose Noire » à Miami, la plus grande boite du monde, vrai ?

Naomie : Exact, j'en suis très heureuse, j'ai 19 ans et j'ai la vie dont je rêve

Judy : Il paraît que c'est vous qui avez dessiné l'architecture ?

Naomie : Oui, Lucas, mon grand frère a tenu à financer ce projet et il m'a proposé de dessiner les plans, j'ai toujours été fasciné par l'architecture des monuments et autre, donc dessiner ma future boite, c'était la plus belle des choses qui puissent m'arriver

Judy : 90% des proprio de boites, sont des hommes, même si il est encore tôt pour le dire, vous pensez que vous pourrez vous imposez dans ce monde qui exclusivement masculin ?

Naomie : Je suis femme de caractère, cela peut vous semblez prétentieux, mais m'imposer n'a jamais été un problème, et puis être la seule femme dans un monde d'homme, je pense que c'est le fantasme de beaucoup de femme

Judy : Qu'est ce qui vous plait dans le monde de la nuit ?

Naomie : L'autre facette des gens, c'est comme çi la journée, ils étaient maquillés, qu'ils portaient un masque et que la nuit, ils laissaient tomber tout pour se laisser aller au plaisir de la vie

Judy : Votre boite n'est pas qu'une simple boite
Naomie : Oui, j'ai voulu réunir plusieurs espaces de détentes, une simple boite ne m'aurait pas trop satisfaite

Judy : Et le plus étonnant, vous avez une ligne de taxi pour les personnes ayant trop abusé de l'alcool

Naomie : Vous êtes la première a m'en parlé...c'est vrai, j'ai tenu à avoir cette ligne, je ne suis pas contre l'alcool, mais je suis contre les accidents et ça me tue de voir qu'il y a encore des jeunes qui meurent dans des accidents du à l'alcool, c'est très important pour moi

Judy : C'est rare pour une jeune femme de 19ans, d'ailleurs à 19ans, vous ne trouvez pas que ça fait trop de responsabilités d'un coup ?

Naomie : Oui, peut être...mais je n'ai jamais été doué dans les études, et tous les soirs, voir toutes ces personnes prendre du plaisir me fait oublier les tonnes de rendez vous que j'ai du avoir, les coups de fils, les disputes avec les livreurs parce qu'ils ont oublié de me livrer le côtat de boissons

Judy : En tout cas, j'ai été ravi de vous acceuillir Melle Minnelli, et je vous souhaite que du bonheur pour l'avenir

Naomie : Merci Judy

Judy : Vous repartez ce soir pour Miami ?

Naomie : Non, il paraît que les plus beaux magasins se trouvent ici, à Londres, donc je vais aller faire un peu de shopping avant de reprendre l'avion

Naomie quitta le plateau télé juste après la coupure publicité. Elle rejoigna sa loge pour se changer et mettre une robe moins brillante. Naomie fut surprise de voir son amant.

Naomie : Qu'est ce que tu fais là Ryan ?

Lee : C'est moi le prochain invité

Naomie : Décidément, on se ne lâche plus

Lee : Pourquoi tu changes de robe ?

Naomie : L'autre ne me met pas en valeur

Voyant que Naomie lui était indifférente, Lee se rappela une des discussions qu'ils avaient eu ce matin au lit, Naomie aimait la surprise, Lee décida alors de passer aux actes.

Alors que Naomie commençait à enfiler sa seconde robe, Lee la plaqua au mur violemment, relevant les poignets de la jeune femme au dessus de son visage.

Naomie : Qu'est ce que tu fais ?

Lee : J'ai envie de toi

Naomie : Ryan, je suis fatiguée, je ne suis pas ta poupée gonflable, va jouer ailleurs

Lee : Tu m'énerves, pourquoi tu es aussi indifférente envers moi ?!!

Naomie : Je suis fatiguée, j'ai bien le droit...et puis que je sache, nous ne sommes pas ensemble

Lee : On couche ensemble !

Naomie : Et alors, je couche avec des tas de mecs, ça ne veut pas dire que je sors avec la terre entière !!!

Lee : J'ai compris, je m'en vais

Naomie : Ouais, c'est ça...casses toi !!!!!

Lee partit, claquant la porte derrière lui. Mais Naomie fut surprise, quand il revint la plaquant sur le mur de la loge. Il lui déchira sa robe qu'elle avait soigneusement enfilé quelques secondes avant, Naomie se retrouva avec une simple lingerie sur le dos. Mais Lee, ne comptait pas en rester là, il provoqua une rencontre brutale entre ses lèvres et celles de Naomie pour lui donner un baiser langoureusement fougueux, Naomie ne le repoussa pas. Toujours plaquée au mur, Naomie baladait ses mains sous la chemise de son amant, caressant la peau douce et brûlante du jeune homme. Décidé à passer aux choses sérieuses, Lee enleva le string de sa partenaire, enlever n'était pas exactement le mot, déchiré était plus approprié. Naomie poussa un léger cri, du à la douleur que lui avait laissé ce déchirement, mais reprit très vite le baiser. Quittant les lèvres de Naomie quelques instants, il défit sa ceinture, baissa son pantalon ainsi que son boxer par la même occasion. Puis déposa quelques baisers sur le cou parfumé de Naomie, avant de prendre son pénis et de l'insérait dans le vagin mouillé de Naomie qui poussa un cri rauque. Lee la souleva pour que la pénétration soit plus profonde. L'acte sexuel dura plusieurs minutes avant que Naomie ne repose pieds à terre.

Lee : Je me casse !!!!! (se rhabillant)
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Jeu 15 Mai - 19:54

salut lam iss j aime beaucoup je voudrais savoir ce que va dire naomie biss a plus surm sn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Lun 19 Mai - 16:14

voila une suite pr la misssss, jesper kel te plaira com lé otre, ou mm encor plus, bref ! voilà votre commande mamzelle

Une fois, rhabillé, Lee partit en reclaquant la porte.
Un sourire fit son apparition sur le visage de Naomie. Sa main était sur ses lèvres, repensant au moment où elle faisait l'amour avec Lee.

Naomie : Il est fou ce mec !!! (rêveuse)

Pour la première fois, Naomie sentait son coeur battre tellement fort, qu'elle pourrait se donner la mort pour qu'il s'arrête. C'était aussi la première fois, qu'elle ressentait une telle chose envers un homme. Soudain, elle vit son regard changer vis à vis de Lee, elle ne le voyait plus comme une cible qu'elle manipulerai à sa guise, mais comme un homme qui pourrait lui plaire, et la surprendre, ce que peu d'homme avait réussi à faire.
Revenant à la réalité, Naomie réenfila sa robe, se mit une touche de rouge à lèvres et partit pour rejoindre son hôtel.

Arrivée à son hôtel, elle jeta son portable sur son lit, se déshabilla et se plongea dans un bain bouillonnant qu'elle avait demandé qu'on lui prépare quelques minutes avant qu'elle n'arrive.
Naomie plaça le dernier cd des Fall Out Boy dans la chaîne hifi, et se laissa emporter par la musique, chantonnant les paroles.

Oubliant qu'elle était là depuis déjà une demie heure, Naomie sortit de son bain, enroula une serviette autour d'elle puis se dirigea vers son dressing pour y choisir une tenue. Après plusieurs hésitations, elle opta pour un long pull blanc, elle enfila un legging gris, ses bottes en poils longs blancs, se couvra dans une manteau de la même couleur, et attacha ses cheveux. Naomie prit son portable et sortit.

L'air de la nuit lui faisait beaucoup de bien. Naomie marchait dans les rues de Londres, admirant les nombreuses lumières de la ville.

Un sourire s'afficha sur son visage, quand elle vit au loin, Lee, fumant une cigarette, discutant avec une jeune femme. Elle se dirigea vers eux, sans arrière pensée, comme elle l'aurait fait dans d'autres situations.

Naomie : Bonsoir Lee

Lee : Bonsoir Naomie (sèchement)

Naomie : Tu me présentes pas ?

Lee : Gemma, je te présente Naomie Minnelli, Naomie voilà Gemma, ma grande soeur

Naomie : Ravis de te rencontrer

Gemma : Le plaisir est partagé

Lee : Désolé, mais nous, on doit y aller

Les deux jeunes gens s'en allèrent, laissant Naomie.

Gemma : Tu lui en veux ?

Lee : Oui, elle m'énerve, elle veut toujours tout contrôler, si je veux une chose, ça ne va pas, parce que ça ne vient pas d'elle

Gemma : Tu devrais lui en parler...tu vas pas laisser une aussi belle femme qu'elle, se promener seule dans la rue ?

Lee : Non, mais toi, je veux pas te laisser non plus

Gemma : T'en fais pas pour moi, on est tout prêt de la maison, John m'attend

Lee : Je te laisse alors, fais attention sur la route

Gemma : Promis

Il déposa un baiser sur la joue de sa grande soeur, et coura pour rattraper Naomie. Il l'appela plusieurs fois, avant qu'elle ne s'arrête.

Naomie : Qu'est ce qui se passe ?

Lee : On peut marcher ?

Naomie : Oui, mais ta soeur ?

Lee : Elle passe la soirée avec son mari

Ils marchèrent, les yeux rivés sur le sol, n'échangeant que peu de paroles. Naomie décida de briser le silence.

Naomie : J'ai aimé tout à l'heure

Lee : Tu étais énervée avant qu'on ne fasse l'amour, pourquoi ?

Naomie : Une pensée, qui m'a quelque peu rendu triste

Lee : C'est personnel, j'imagine

Naomie : Oui, trop long pour t'expliquer

Lee : Tu étais parfaite à l'émission

Naomie : Merci, j'étais un peu stressée

Lee : Ca ne se voyait pas...je peux te demander quelque chose Naomie ?

Naomie : Demandes, on verra si je peux accéder à ta requête

Lee : Tu es heureuse ?

Naomie : Oui...euh...oui, oui...pourquoi ? (surprise par la question)

Lee : Quand on faisaient l'amour, tout à l'heure, j'ai senti des larmes sur mon épaule

Naomie : Non, c'est juste que ça m'a fait un peu mal quand tu m'as pénétré

Lee : Je suis désolé, il fallait me le dire

Naomie : Ce n'est pas grave, c'est passé à l'instant où tu m'as embrassé juste après

Lee : Tu es très belle ce soir

Naomie : Tu l'es aussi

Lee : C'est la première fois qu'on me dit que je suis belle, c'est étonnant, mais ça me touche

Naomie : T'es bête (esquissant un sourire)

Lee : Tu es bizarre ce soir, d'habitude, tu es plus barvade, souriante

Naomie : Je réfléchis

Lee : Sur quoi ?

Naomie : La vie, ce que je suis, ou encore nous deux

Lee : Et quelles sont tes pensées envers nous deux ?

Naomie : C'est confus, et toi, tu en penses quoi de notre relation ?

Lee : Je sais pas comment te présenter, une amie avec qui je fais l'amour, ou ma fiancée

Naomie : Tu ressens quoi pour moi ?

Lee : J'ai peur de ressentir de l'amour

Naomie : Pourquoi ?

Lee : Faut dire que tu es assez difficile à suivre, je ne sais jamais si ce que je vais faire va te plaire, je ne sais pas si un dîner va t'ennuyer, si un concert va te souler

Naomie : C'est parce que j'ai peur moi aussi, je n'aime pas et déteste m'attacher à un homme, pour dire, je ne me suis jamais attaché à un homme, et heureusement puisqu'ils ne cherchaient qu'à se rapprocher de moi pour pouvoir rencontrer mon grand et richissime frère

Lee : Et pour moi, tu ressens quoi ?

Naomie : Je penses que je me suis attachée à toi, sans le vouloir, on a d'excellent fou rire, tu me fais l'amour magnifiquement bien, n'attrapes pas quand même la grosse tête et puis, ce que je préfère, c'est ton regard, quand tu me regardes, droit dans les yeux, j'en perds tous mes moyens

Lee : C'est exactement mot pour mot, ce que je ressens

Naomie : Et, on fait quoi avec tous ces sentiments ?

Lee : Je ne sais pas

Naomie : Va au fond de ta pensée, je vois bien que tu as peur de dire quelque chose

Lee : J'aimerais qu'on soit un couple, sans contrainte, je suis amoureux de toi, et je veux t'avoir près de moi même si ce sera difficile, vu que tu vis à Miami et moi, ici

Naomie : Je suis loin d'être parfaite comme petite amie, ou fiancée, ou chérie ou lapin, fin bref...j'aime les marques d'affections en public, mettre la musique à fond le matin, pour mieux me réveiller, je déteste qu'on m'appele chouchou, choupette ou autre surnom débile, j'aime dîner avec mon homme, mais je veux qu'il accepte que parfois, c'est moi qui paye et puis, les concerts, c'est un truc qui me plait par dessus tout, sauf les concerts de reggae, et classique...j'ai des tonnes de défauts et très peu de qualités

Voyant que la jeune femme s'en mêlait l'esprit, Lee décida de la faire taire, en lui donnant le plus beau baiser que Naomie est reçu d'un homme dans sa courte vie. Ne voulant que ce moment ne prenne fin, Naomie enroula ses bras autour de la nuque de son amant, intensifiant le baiser au fil des minutes. Le baiser des deux amants dura plusieurs minutes avant que Lee n'y mette fin pour regarder sa compagne.

Lee : Je te prend avec tout tes défauts et tes qualités peu nombreuses

Naomie : Ce sera dur, on vit à plus de 10000km

Lee : On fera avec...on va chez moi ?

Naomie : Je préfère qu'on aille à mon hôtel, ça ne te dérange pas ?
Lee : Si, je préfère qu'on aille chez moi (voulant s'imposer)

Naomie : Pourquoi ça ?

Lee : Parce que chez moi, je pourrais te faire l'amour, et tu pourras hurler autant de fois que tu veux, personne nous dérangeras pour tapage nocturne (lui prenant la main)

Naomie : Tu es chiant !!! Tu joues sur les sentiments

Lee : Je sais, alors comme ça je fais magnifiquement bien l'amour ?

Naomie : Qui a dit ça ? Ça ne peut pas être moi

Lee : Tu veux que je te montre peut être ?

Naomie : Tu ne serais pas capable de le faire ici

Lee : Tu me lançes un défi ?

Naomie : Surprends moi

Ayant toujours sa main dans celle de Naomie, Lee coura vers un endroit moins peuplé, dans un parc fermé. Il escalada la grille, aidant Naomie à faire la même chose. Reprenant la main de sa fiancée, il coura à nouveau avec la jeune femme pour arriver devant un point d'eau, le centre du parc. Ils s'arrêtèrent. Lee plaqua Naomie contre lui, pour embrasser les lèvres froides et pulpeuse de sa compagne qui répondit à son baiser. Lee baladait avec beaucoup d'attention, ses mains sous le pull blanc de Naomie, pour s'attardait sur sa poitrine, la massant, la caressant. Leurs lèvres et leurs langues prenaient plaisir à jouer ensemble. Lee quitta ensuite la poitrine de Naomie, pour aller découvrir, redécouvrir les fesses douces et chaudes de la jeune femme, il plaqua le bas du bassin de Naomie contre le sien, afin qu'elle se rende compte à quel point l'homme la désirer. Sans se séparer, ils avançèrent vers le grand chêne qui se trouvait derrière eux. Plaqué contre les écorces de l'arbre, Naomie fut soulevé par le jeune homme enroulant ensuite ses jambes autour de la taille de son fiancé. Lee baissa sa braguette de son pantalon, ouvra les boutons de son boxer pour y sortir son pénis dur et gonflé du à l'excitation et le désir qui lui brûlaient le corps au fils des secondes qu'il passait coller au corps voluptueux de Naomie. Il reposa à terre Naomie, baissant son legging ainsi que son boxer en dentelle et retourna à la position initiale. Les parties intimes à découvert, Lee pénétra lentement le vagin de Naomie, pour y ressortir quelques secondes plus tard. Lee voulut recommencer l'opération, mais Naomie le stoppa, prenant le sexe de l'homme entre ses mains, elle le caressa plusieurs fois, le pressant dans ses doigts fins, Lee gémissait à chacuns des gestes de Naomie, mordant sa lèvre. N'en pouvant plus, Lee retira violemment la main de Naomie et la pénétra violemment, ce qui provoqua un cri rauque chez la jeune femme qui rassura Lee, en l'embrassant. Lee commença, ensuite, des mouvements du bassin, toujours plus fort.

Le lendemain.

Naomie se réveilla brusquement, sursautant, tombant du lit, entraînant Lee dans sa chute, ce qui le réveilla aussi.

Lee : Tu aimes les réveils brutaux toi ! (toujours sous Naomie)

Naomie : Je suis désolée

Lee : Tu es pleine de transpiration, tu as les yeux tout rouge...qu'est ce qui se passe Naomie ?

Naomie : Un cauchemar, rien de grave

Lee : Tu as l'air quand même très effrayée

Naomie : C'est rien, je vais aller prendre une douche (se relevant)

Lee : Ok, je vais aller préparer le petit déjeuner

Debout, Naomie s'enferma dans la salle de bain, laissant Lee avec quelques inquiétudes.

Dans la salle de bain, Naomie observa son reflet dans le miroir au dessus du lavabo. En voyant son visage, elle se remémora le cauchemar qu'elle venait de faire. Des larmes vinrent lui remplir les yeux, depuis 14 ans, Naomie avait su retenir ses larmes, ne montrant qu'une personnalité sans coeur et agressive. Elle se laissa glisser le long du mur, fondante en larmes, ne se retenant plus, et pour la première fois de sa vie, elle se sentit faible, sans armes. Pour éviter que Lee ne l'entende, elle fit couler l'eau de la baignoire, couvrant ainsi les larmes de Naomie. Elle resta assise le long du mur, plusieurs minutes, avant de sécher ses larmes et de rentrer sous l'eau de la douche.

Une fois, douchée, Naomie sortit de la salle de bain, retrouvant Lee à la cuisine.

Lee : D'habitude, tu es moins longue sous la douche

Naomie : Je suis désolée, je réfléchissais et j'en ai oublié où j'étais

Lee : Tu es sûr que ça va ?

Naomie : Oui, pourquoi ?

Lee : Ca fait 2 fois que tu me dis que tu es désolée, et tu baisses les yeux à chaque fois que je te parle

Naomie : Tu as décidé de me prendre la tête, ce matin ?

Lee : C'est bon, j'ai compris...mais tu as vraiment pas l'air bien, et je sais ce que je dis...c'est en rapport avec ton cauchemar ?

Naomie : Tu me saoule Lee, je vais téléphoner

Naomie alla prendre son téléphone portable dans son manteau et se dirigea devant la grande baie vitrée du salon. Elle appela son frère.

Naomie : Lucas (les larmes aux yeux)
Revenir en haut Aller en bas
°Oo° didi °oO°

avatar

Nombre de messages : 2133
Age : 26
Localisation : Entre ici et la ... oui je sais c'est très précis ^^
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 20 Mai - 2:08

Ah bah bravo tu coupes au bon moment toi, j'étais au taket et tout et BAM plus rien c'est sadique ce que tu fais là ^^
J'ai lu tout d'un traite, je t'avais promis que je viendrais lire une de tes fictions et me voila Very Happy Franchement je dois dire que je m'attendais pas à une intrigue comme celle là, avec un titre comme ça on s'attend àun truc nian-nian plein d'amour et de promesses de fidéité et tout le tsoin-tsoin mais alors là carrément pas quoi ^^
Y'a juste tout les thèmes que j'affectionne ^^ Violence, Sexe, Connerie et suspence ... Waaaah ça s'annonce bien tout ça dit donc, j'ai hate de voir la suite de la conversation avec Lucas et le pauvre Lee qui comprend plus rien, il me fait légèrement de la peine là le petit choupinet xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didi825.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 20 Mai - 15:52

jsui émue, sa mé fé plez tn com, contente qu'el te plez pr l'instant
on affectionne lé mm thème, moi ossi je déteste l'amour routinier (ex:je t'aime choupinet, je t'aime aussi choupinette, beurrrrk)

voilà une suite, que gsper te plaira ossi

Lucas : Oui, je sais bébé...tu vas être forte, dis le moi

Naomie : Je peux pas Lucas, j'ai besoin de toi

Lucas : Je prends le prochain avion, tu es où ?

Naomie : Londres

Lucas : Je suis là dans 4heures maximum

Naomie : Vite, je t'en supplie

Naomie fonda une fois encore en larmes, ce qui provoqua la curiosité de Lee, qui décida de la rejoindre, tout en restant à l'écart.

Lucas : Le billet est réservé, je suis là dans 4heures bébé, 4heures

Naomie : Je veux mourir Lucas, je veux mourir

Lee fut surprit par la scène qu'il voyait, et fut dans l'incompréhension.

Lucas : Non bébé, tu vas être forte, n'oublies pas, tu es la proprio de la plus grande boite, des tas de gens ont besoin de toi...tu ne le verras pas, il n'a pas le droit de t'approcher et ça où que tu sois

Naomie : Tu es où là ?

Lucas : Je suis dans la voiture pour l'aéroport, bébé, j'arrive

Naomie : Lucas...je...Lucas, je fais....une...crise...d'angoisse (avec beaucoup de difficulté à respirer)

Lucas : Y a quelqu'un prêt de toi, raccroches et va voir quelqu'un

Naomie raccrocha, jetant son téléphone contre le mur. Lee se précipita vers la jeune femme, voyant que Naomie respirait difficilement. Il couru vers sa boite à pharmacie pour aller chercher une ventoline qu'il avait pour sa nièce qui était asmatique. L'ayant en main, il coura à nouveau pour rejoindre Naomie dans le salon, qui essayait tant bien que mal de respirer. Lee prit la ventoline et la donna à Naomie, pour qu'elle en aspire le contenu.

Lee : Respires bébé, doucement, calmes toi

Constatant que Naomie ne se calmait toujours pas, il décida de s'y prendre autrement.

Lee : Naomie, regardes moi, regardes moi droit dans les yeux

Naomie qui avait jusqu'ici les yeux baissés, elle releva le regard en direction de Lee, pour garder son regard dans celui de l'homme.

Lee : Je suis là bébé, regardes moi, respires doucement, doucement...personne ne peut te faire du mal, je suis là

Naomie reprit petit à petit une respiration à peu près normale. Elle s'effondra ensuite dans les bras de Lee, posant sa tête sur les cuisses de l'homme qui lui caressa les cheveux pour qu'elle se calme.
Ils restèrent dans cette position, une heure, ne parlant pas.

La sonnerie du portable de Lee, fit sursauter Naomie.

Lee : C'est mon portable, t'inquiètes pas...je vais répondre, je reviens

Lee se leva et attrapa son portable qui était sur le piano et répondit, tout en gardant un oeil sur Naomie.
Lee : Allo ?

---- : Lee, c'est Duncan

Lee : Salut Duncan

Duncan : Qu'est ce qui t'arrive ? Tu as l'air bizarre !

Lee : Rien, pourquoi tu m'appeles ?

Duncan : Tu viens toujours pour mon anniversaire, ce soir, au Plaza ?

Lee : Oui, t'inquiètes pas, j'y serai

Duncan : Dis, je ne savais pas que tu faisais l'amour aussi dans les parcs

Lee : Comment tu sais ça toi ?

Duncan : Tu es en première page du Sun, en train de faire l'amour avec Naomie, je suppose, mais ils ne savent pas que c'est elle, ils disent que c'est une prostituée

Lee : Quoi ?!!!

Duncan : De toutes façons, ces torchons...bref, c'était juste pour te rappeler, au cas où tu aurais oublié

Lee : T'inquiètes pas, j'y serai

Duncan : Tu peux venir avec Naomie, si tu veux

Lee : On verra, je dois te laisser

Duncan : Ok, bye

Lee raccrocha pour rejoindre Naomie qui avait regard rivé sur la tamise.

Lee : Tu vas mieux ?

Naomie : Oui, je suis désolé pour ce petit moment de panique

Lee : Tu n'as pas à t'excuser, mais ça t'arrive souvent ces crises de...

Naomie : Ce sont des crises d'angoisses, et non, ça ne m'est pas arrivé depuis 14ans

Lee : Et c'était quoi ce coup de téléphone à ton frère ?

Naomie : Tu écoutes aux portes maintenant ?

Lee : Je suis désolé, mais je t'ai entendu pleurer, alors je suis venu voir ce qui se passer

Naomie : Je préfère pas en parler

Lee : Encore un de tes nombreux secrets

Naomie : Oui, au fait, ne m'appeles plus bébé, je t'ai dit que je n'aimais pas ces surnoms débiles

Lee : Excuses moi, ça m'a échappé

Naomie : Pas grave, ça arrive, je veux bien t'accorder bébé, mais mon lapin, choupinette et autre, hors de question

Lee : Ok...tu es sûre que tu veux pas qu'on parle ?

Naomie : Non, je sais qu'il y a certaines choses que l'on doit partager quand on est en couple, mais d'autres choses, je préfère les garder pour moi

Lee : Même si, je ne suis pas d'accord, je respecte ton choix

Naomie : Merci et merci pour tout à l'heure aussi

Lee : Notre petite escapade nocturne d'hier soir, est encore en première page...ils ne savent pas que tu es Naomie, ils croivent que tu es une prostituée

Naomie : Sympa

Lee : C'est mieux que ce soit comme ça

Naomie : Tu vas en prendre un coup à ton image

Lee : C'est pas grave ! Je m'en remetterai

Naomie : Je vais aller m'habiller, Lucas vient...je ne lui ai pas dit que nous étions ensemble, me voir dans les journaux en train de prendre du plaisir dans des lieux publics, le décevrai beaucoup

Lee : Je comprends, aller va mettre quelque chose qui te camoufle, je t'emmène à ton hôtel, les journalistes sont en bas

Naomie : Merci (lui embrassant le cou et le serrant dans ses bras)

Lee ressera encore plus fort son étreinte, sentant que Naomie passait une période difficile. Ils restèrent dans les bras l'un de l'autre cinq minutes avant de se séparer.

Une heure plus tard. Naomie était à son hôtel, allongée sur son lit, les jambes repliés, et la tête cachée par ses bras, le téléphone près d'elle.

On dit que le passé est ce qu'on subi, fait ou commis, ce qui a fait de nous ce que l'on est maintenant. Le passé joue un rôle important dans notre vie, dans nos choix, dans notre personnalité.
D'autres disent que le passé n'est pas si important, que nos actes sont indépendants de cette période.
Vivre après un passé heureux, n'est pas une contrainte. Mais comment vit-on après un passé tragique, dramatique ? Certaines personnes survivent tout simplement, attendant le jour où ils se retrouveraient sur leur lit de mort, ne regrettant rien de la vie terrienne, souriant à la mort qui viendrait les berçer dans ses bras, ce que la vie avait refusé de faire. D'autres, trop marqué par cette période, décident de mettre fin à leur jour, n'ayant pas le courage d'affronter l'avenir. En ce qui concerne Naomie, elle avait décidé de vivre, oublier, se forger une autre personnalité, enfouir cette petite fille qu'elle était autre fois, dans une très petite partie de son coeur, une partie qui se trouvait dans l'ombre d'elle même. Mais comme une ombre, notre passé nous suit partout où nous allons, nous avons beau changé de nom, de visage, de vie ou de pays, notre passé est là, nous tenant la main, dans les moindres moments de notre vie.

Naomie sursauta quand son portable vibra sur son lit. Elle recula avant de le prendre et de voir le nom s'affichait, après hésitation, elle répondit.

Naomie : Ca fait une heure qu'on s'est quitté Ryan !

Lee : Je sais, mais je m'inquiète pour toi, Lucas est arrivé ?

Naomie : Non, pas encore

Lee : Tu veux que je vienne attendre avec toi ?

Naomie : Non, tu fais quoi toi ?

Lee : Je suis avec ma mère, elle cherche une tenue pour l'anniversaire de Duncan, un des amis que tu as rencontré lors de l'ouverture de « La Rose Noire »

Naomie : Tu lui souhaiteras un bon anniversaire de ma part

Lee : Promis bébé, tu veux pas venir avec moi ?

Naomie : Non, mon frère vient d'Italie pour moi, et puis, j'ai besoin de lui

Lee : Ok, si il y a le moindre problème, tu m'appeles...et puis, je suis là moi aussi, même si je sais que mademoiselle Têtue n'aime pas l'aide des personnes qu'ils l'aiment, à part son frère

Naomie : Tu as fini ton mélodrame ?

Lee : Oui

Naomie : Passes une bonne soirée et une bonne journée

Lee : Toi aussi, et fais attention à toi

Lee raccrocha. Revenant aux côtés de sa mère, Sheila, qui avait finalement trouvé une robe.

Lee : Tu as trouvé maman ?

Sheila : Oui, tu téléphonais à qui ? Tu as l'air tout tristounet mon chou

Lee : Naomie, tu sais la femme dont je t'ai parlé

Sheila : Celle avec qui, tu exprimes tes ébats sexuels en public ?

Lee : Désolé que tu ais vu ça maman

Sheila : Tu sais que je n'aime pas qu'on s'attaque à ton image, et je trouve que cette fille ternit un peu la tienne, on croit que tu te paies des prostitués, que tu ne t'occupes plus de ta musique, et que tu passes ton temps à faire l'amour

Lee : Je profite juste de la vie, quand à ma musique, je passe le plus clair de mon temps à composer et écrire, Naomie est une fille formidable, elle est pleine de vie, elle est sublime et très mature, ce qui n'a pas été le cas des femmes que j'ai connu jusqu'ici

Sheila : Tu es amoureux d'elle ?

Lee : Je crois que oui, tu devrais vraiment la rencontrer, je suis sûr que tu changerais d'avis à son sujet

Sheila : Elle vient à la soirée ce soir ?

Lee : Non, Naomie est malade


3heures plus tard. Naomie était toujours dans sa chambre d'hôtel, elle fumait une cigarette, regardant les photos qu'elle et Lee avaient dans la nuit dernière. On frappa à sa porte, Naomie s'approcha de la porte, et demanda le nom de la personne qui était derrière.

----- : C'est Lucas, Nao

Elle ouvra précipitament et sauta dans les bras de son frère, qui la serra fortement dans ses bras, pour la rassurer. Il la porta ensuite jusqu'au lit.

Lucas : Je suis là maintenant

Naomie : Merci d'être venu aussi vite...c'est aujourd'hui, je me suis pas trompée ?

Lucas : Non, c'est bien aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 20 Mai - 19:25

j aime beaucoup escuse moi de ne pas avoir le com hier j aime beaucoup didi a raison de ce qu elle as dit sur son com je veut une suite continue comme sa bise et c est super beaux et super bien écrit continue comme sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 20 Mai - 21:02

mé ke de bo compliment, merci tiphanie, et ossi didi, sa me touche se ke vs dite, javé peur kel soi ennuyeuse, mé c pa le ca, enfin pr linstant

jesper ke listoir vous plaira, ensuite ossi
je mettré une suite tout à lheure
Revenir en haut Aller en bas
tiphanie

avatar

Nombre de messages : 276
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   Mar 20 Mai - 21:15

tu n oublie pas ta suite miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je t'épouserai même en prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'épouserai même en prison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prison Biesse (Parodie walonne de Prison Break)
» En prison comme à la crèche
» they don't car about us en prison
» Johnny Cash at Folsom Prison - Legacy Edition (2 CD / DVD Box Set)
» Johnny à la prison de Fleury Merogis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Blue :: ~¤~ Général ~¤~ :: Fan'fic-
Sauter vers: