Forum Blue

Forum sur les blue [lads]
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Mer 26 Avr - 21:59

Je me devais de te mettre un commentaire, tellement j'aime tes histoires et celà et très émouvante, on ressent les sentiments des gens dans tes mots!!
J'adore, la suite, misstinguette!!
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 17:34

¤ Chapitre 3 ¤

Après une longue route épuisante durant laquelle les quatre garçons pensaient avoir perdu toute beauté et hygiène, ils commençaient à apercevoir le village depuis la voiture du taximan, à toit ouvert. Simon réveilla Lee qui dormait encore à poings fermés, comme un bébé.
- On arrive ! Dit-il d’une voix terne.
Lee ouvrit les yeux. Il se releva et s’étira avant de bailler.
- Ah zut ! Soupira-t-il, Je pue de la gueule ! Ca va pas le faire si dés mon arrivée, je mets des coups d’haleine ! Personne n’aurait un chewing-gum ?
Duncan tâta son dernier paquet de Hollywood dans la poche de son jean. Il ne lui en restait plus beaucoup.
- C’est pas grave. Dit Lee, Mais c’est dommage qu’ils meurent asphyxiés ainsi.
Antony rit et lui tendit son dernier chewing-gum. Il fixa l’horizon où se profilaient déjà les premiers toits de paille.
- C’est clair que c’est le dépaysement total ! Marmonna-t-il, Si quelqu’un voit une rame de métro, il m’avertit !
Ils rirent. Le taximan rit aussi.
- Mais pourquoi vous venez ici ? Demanda-t-il avec un accent anglais meurtrier.
- Question d’affaire ! Répondit Simon. Rien de plus.
Plus ils approchaient, plus leurs estomacs se nouaient. Bientôt, ils demandèrent au taxi de s’arrêter pour les laisser marcher. Ils le payèrent bien gentiment et prirent leurs valises avant de s’élancer sur la route. La poussière leur entrait dans les yeux, mais ils n’en avaient pas besoin pour pleurer. C’était le commencement. Ils allaient jouer la vie de la mère de Simon.
Quand ils se trouvèrent à une certaine distance, des cris hystériques retentirent. Ils virent des gens crier et sauter dans tous les sens. Simon ferma les yeux et soupira avant d’accélérer le pas. Ses amis le suivirent. Des enfants de quelques années seulement accoururent vers eux pour les saisir par la main ou tourner autour d’eux en riant et en sautant.


Fatou se mit à jouer avec ses petites tresses.
- Tu te fais belle ? Ironisa Femy. Arrête ! T’as aucune chance !
- Si tu veux aller courir avec les enfants, dis-je, vas-y !
- Vous êtes hilarants ! Répondit-elle.
Soudain, les cris de joie et d’ivresse autour de nous virèrent à des expressions de stupéfaction.
Je fronçai les sourcils et fixai les quatre grands hommes qui approchaient. Je compris alors. Trois d’entre eux étaient blancs. Trois, c’était beaucoup trop pour le village. Je poussai un cri d’effroi et courus vers la maison où mon père se mirait dans un bol d’eau.
- Père ! Hurlai-je, Père ! Ils sont là !
- Combien sont-ils ?
- Quatre. Répondis-je. Dont trois blancs.
- Quoi ?
Il sortit de la case pour voir la scène de ses propres yeux.
- Père ! Murmurai-je, Est-ce qu’ils nous veulent du mal ? Est-ce qu’ils vont tenter de nous tuer comme les autres ?
- Non, dit-il, je ne pense pas. Mais restez sur vos gardes. Rejoins tes amis. Et amène-les-moi.
- Très bien, père.
Je retrouvai Femy et Fatou. Les quatre hommes étaient tout près à présent. Je pouvais voir leurs jolis vêtements étrangers couverts de poussière et de terre rouge. Le premier que je remarquai fut le grand noir. Il était vraiment beau. Il affichait un air démoralisé. Je le comprenais un peu. Avec son joli jean et ses belles baskets, il devait être désespéré de quitter sa belle ville pour venir nous voir. Le second était beaucoup plus petit, mais tout aussi mignon. Il avait les cheveux bruns, et affichait un air désespéré. Le troisième était blond, il avait une démarche provocante. Il marchait assurément. Il y avait écrit « Lee » sur son tee-shirt. Le dernier fut le meilleur. De loin, je ne le voyais pas vraiment. Il avait les cheveux blonds, rougis par la poussière et un reflet bleu qui émanait de ses yeux. Quand il entra dans le village et qu’il leva les yeux sur moi, j’ignorais que c’était là, à la fois l’aube et le crépuscule de mes problèmes. Il était beau… que dis-je ? Sublime ? Etait-ce le mot approprié ?
Il me sourit et me fit un petit signe distrait de la main. Je voulus répondre, mais j’étais paralysée. Alors Fatou répondit. Elle se mit à sautiller avant de courir vers eux.
- Tu n’y vas pas, toi ? Demanda Femy.
- Je… non. Répondis-je.
- Tu devrais. Dit-il, Je crois que c’est pour toi qu’ils sont là.
- Pour moi ? Répétai-je. Non ! Je crois que…
- Non ! Répondit-il, Cette année, c’est toi. Ca ne changera pas.
Alors, quitte à me marier, je voulais que ce soit avec le beau blond, moi ! Mais c’était impossible ! Moi ? Epouser un blanc ! Ca allait déjà être dur d’approcher de lui.
- Père a dit de les lui amener. Soupirai-je. Je ne veux pas les approcher. J’ai peur.
- Tu as tort. Regarde comme ils sont gentils. Ils disent bonjour à tout le monde. Ils ont l’air très agréable. Je vais aller les voir.
Il me laissa seul et s’approcha de la foule qui entourait les quatre garçons. Moi, je n’avais d’yeux que pour le blond et ses yeux bleus. Il était superbe ! Il souriait et ça me faisait tout drôle. Je me sentais aussitôt extrêmement chanceuse et joyeuse. Il me regardait, me souriait…
- Arrête de sourire comme un âne, Dunc ! S’écria Antony. T’es pas là pour draguer on a dit !
- Désolé ! Dit-il, Je me montrais juste un peu accueillant.
Il me regarda et me sourit de nouveau. Cette fois, je lui rendis son sourire et lui fis un petit signe de la main. Fatou accourut vers moi.
- Regarde ce que j’ai eu !
Elle sortit une paire de lunettes de son dos. Elles étaient noircies. Ca peut vous paraître étrange, mais c’était la première fois que je voyais des lunettes de soleil.
- Tu vois avec ? M’étonnai-je.
- Ouais !
- Oh ! Je peux essayer ?
- Attends ! D’abord, je fais ma crâneuse, ensuite, je te les passe !
Femy aborda les quatre garçons et ils approchèrent de la case de mon père avant d’y entrer. Mon ami en ressortit en s’approcha de moi.
- Je te l’ai dit. Dit-il, Ils sont là pour toi.
- Mais c’est lequel ? Demandai-je, Avec qui je vais devoir me marier ?
- Avec le noir. Répondit-il. Les blancs n’ont même pas dit un mot.
- Mais…
- Vas-y ! Ton père te demande !
J’inspirai un grand coup. Fatou me regarda et sourit comme pour me soutenir. J’inspirai un grand coup, époussetai un peu mon pagne et entrai dans la case. Ils étaient assis tous les quatre par terre, face à mon père.
- Père. Appelai-je, Vous m’avez demandé ?
Le blond au sourire éclatant se retourna vers moi. Il m’adressa un superbe sourire et je crus fondre.
- Approche, ma fille. Dit père.
Je soupirai et m’approchai de lui sous les yeux des quatre garçons. Ils semblaient avoir mon âge. Ca m’effrayait un peu de les voir de prés. Le regard doux de mon chouchou me rassurait.
- Tu vois ce garçon… tu lui feras visiter le village, d’accord ? Ensuite, tu iras l’installer, lui et ses amis dans la case du vieux Sirice.
- Très bien Père. Répondis-je.
- Allez-y ! Dit-il.
Il sourit. C’était rare les sourires de sa part.
J’étais soulagée ! Je sortis en vitesse prévenir Femy.
- Hé ! M’écriai-je, Ca n’était pas ça ! Tu es bête ! Tu m’as fait peur ! Le mariage n’est pas pour aujourd’hui.
- Alors peut-être qu’ils viennent pour moi ? Fit Fatou avec un regard brillant. Il est beau le blond là !
- Celui qui se gratte le zizi et qui a un tee-shirt écrit « Lee » ? Demanda Femy.
- Non, l’autre ! Celui qui me regarde ! Dit-elle.
Je me tournai vers lui. Il me sourit. Fatou lui rendit son sourire. Est-ce que c’était à elle qu’il souriait ?
- Idiote ! Lança Femy, Il ne te sourit pas !
- Qui ça ? Moi ? M’écriai-je en même temps que Fatou.
- Non, je parle à Fatou ! Il sourit à Olivia ! Depuis tout à l’heure, il la dévore des yeux.
- C’est vrai ? Fis-je émerveillée.
- Ne te fais pas d’illusion ! Coupa Fatou, C’est inutile !
- Tu t’en fais bien, toi ! Répondis-je.
- Il est blanc ! Et tu vas te marier ! Coupa Fatou, Oublie-le !
- C’est pas comme si je pensais à lui ! Répondis-je vexée.
C’était un mensonge, il était déjà dans mes pensées et son sourire me hantait. Seul le noir de leur groupe sortit de la case de mon père et s’approcha de moi.
- Salut ! Dit le noir, Je suis Simon, c’est bien toi qui me fais visiter ?
- Visiter ? S’étonna Femy, Comme s’il y avait quelque chose à voir par ici !
- Oui, c’est moi ! Dis-je, Je vais vous faire visiter. Femy ? Fatou ? Vous venez avec moi ?
- Non ! Dit Femy, Je ferais mieux de retourner au champ. Mon père va me tuer, sinon.
- D’accord ! Dit Fatou, Moi je vais rester avec les autres des invités.
Femy et Fatou nous quittèrent avec un sourire et le silence s’installa. Nous partîmes d’abord sur la grande route en silence.
Simon s’approcha de moi.
- Excuse-moi… dit-il, tu ne m’as pas dit ton nom et…
- Olivia. Coupai-je.
Il fronça les sourcils.
- Non, ça n’est pas nigérien ça ! Répondis-je en souriant. Alors… pourquoi vous avez quitté le Royaume-Uni ?
- Pour… la Cérémonie de la Promesse. Dit-il.
Il s’arrêta, les larmes aux yeux. Je m’arrêtais à mon tour !
- Quoi ? Demandai-je, Qu’est-ce qui se passe ? Ca ne va pas… écoutez, vous pouvez toujours annuler la…
- Annuler la cérémonie ? S’offusqua Simon. Ah ! Ca non ! Jamais de la vie ! Je préférerais mourir !
- A ce point là ? M’étonnai-je, Mais… on ne vous a pas… je veux dire, …est-ce que vous avez voulu participer à la cérémonie… ?
- Si j’ai voulu ? Répéta-t-il, Tu veux dire… si j’ai été à l’origine ?
- Oui.
- Et bien, non. Mais je tiens à célébrer ça. Dis-moi, est-ce que tu sais qui est-ce que je vais épouser ?
- Heu…
Il me regarda avec insistance.
- Je pense le savoir… répondis-je.
- Parce que je ne voudrais pas avoir à être avec une vielle ou bien avec une fille ennuyante ou bien trop capricieuse. Tu vois ?
- Combien de temps comptez-vous passer ici ? Demandai-je.
- Heu… juste le temps qu’il faudra. Dit Simon. Je tiens vraiment à rentrer au Royaume-Uni le plus vite possible.
- Je comprends. Fis-je en souriant. Ici, c’est mort…
Il sourit et nous continuâmes la visite dans le silence le plus complet.
Nous retrouvâmes les autres membres du groupe. Ils étaient cachés derrière la case de mon père avec Fatou.
- Qu’est-ce que vous faites les mecs ? S’étonna Simon.
- On t’attendait ! Répondit mon blond, Et on écoutait Fatou.
Celle-ci éclata d’un rire horriblement faux.
Elle marchait en se déhanchant d’une manière étrange et ne cessait de cligner de yeux en jouant avec ses cheveux et en se mordillant la lèvre inférieure. Est-ce qu’elle voulait les séduire ? Pourquoi faisait-elle son intéressante ?
- Alors ? Demanda-t-elle, Vous êtes venus pour qui ?
Elle savait très bien qu’ils étaient là pour moi !
- Ca ne m’étonnerait pas que ce soit toi ! Répondit Simon. En tous cas, j’en serais vraiment enchanté.
Sa voix disait absolument tout le contraire ! Je m’empêcher de rire. Fatou faisait toute la conversation. Elle ventait ses résultats scolaires, sa popularité dans le village, et toute ses qualités. Elle embellissait le tout et prenant les mains des quatre garçons et en riant avec eux. Moi, je restais bien à part.

Après la discussion, je les conduisis à la case du vieux Sirice. C’était l’homme le plus vieux et le plus sage du village. C’était lui qui logeait les Promis. Les Promis étaient les hommes qui devaient prendre une épouse dans le village. Ainsi, je les fis entrer dans la case et rentrai en vitesse chez moi tandis que Fatou séduisait encore.

J’étais vexée parce que je tenais à mon blond, moi ! Elle savait très bien qu’il me plaisait ! Et pourtant, elle jouait sa belle. Ca m’énervait ! Mais le pire, je crois, c’était que je sois promise… et qu’elle ait ses chances de finir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
shag

avatar

Nombre de messages : 225
Age : 29
Localisation : in my dreams...
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 17:47

je nai pas le temps de te mettre un long com mais je sens que la miss va senfuir avec le beau blond he he he!!! lee qui se gratte "le zizi" ptdrrrrrrrrrrrr!!! celui la c'est lelegance incarné !!! loooooooooool
par contre, jai du mal a retenir les prenoms Neutral Neutral mais je vais my faire !!! looooooooooooooooooooooooooooooooooooool alala me tarde de lire la suite!! bisous!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leeloo1702.skyblog.com
didine

avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : dans mon pti monde à moi....
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 17:51

c'est un autre style que ce que tu fais d'habitude mais c'est tout aussi bien ecrit alors une suite stp la miss
gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NaNi

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 27
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 17:56

whawhah!
Non mais franchement comme j'adore ta fic!!! Very Happy
Ele est super!
Mais bon Fatou... voila quoi hein!!mdr
Le blond, c chasse gardé!!mdr

La suite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-a-nani.skyblog.com
]°Crazy-Girlly°[

avatar

Nombre de messages : 720
Age : 26
Localisation : Entre Reves&Realité...
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:17

re miss,alr ben j'adore tjrs autan,lol,une tite suite!!lol

bon t'as reflechi le truc a 6???ou la tournante????

big kiss!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:19

coralee14 a écrit:
re miss,alr ben j'adore tjrs autan,lol,une tite suite!!lol

bon t'as reflechi le truc a 6???ou la tournante????

big kiss!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

PTDR !!! Nan, mais j'avance dans la création des poupées gonflables de Blue ! Jvais intégrer des haut parleurs au niveau de la gorge avec un ti boîter programmé, ils pourront crier nos noms et raconter leurs life et même nous chanter des songs ! mdrr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
]°Crazy-Girlly°[

avatar

Nombre de messages : 720
Age : 26
Localisation : Entre Reves&Realité...
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:24

MDR,ouais prepare bien mon lee et ant!!!!!!!!!!!mdr et surtt fai gaffe kan tu sor ke tu croise pa les blue!!!!!!!!!!!!!PTDR,ca le ferai pa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ms sil te demanden la vrai version nhesite pa!!!!!!!!!!!!!!
MDR et pense a MOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:26

coralee14 a écrit:
MDR,ouais prepare bien mon lee et ant!!!!!!!!!!!mdr et surtt fai gaffe kan tu sor ke tu croise pa les blue!!!!!!!!!!!!!PTDR,ca le ferai pa!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ms sil te demanden la vrai version nhesite pa!!!!!!!!!!!!!!
MDR et pense a MOI!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Tinquiète miss ! mdrrr
Mais fodra faire gaffe, parce que tels que je les connais, ils vont vite faire exploser les pov poupées gonflables ! mdrrr. Ils voudront être seuls avec nous ! mdrrr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
]°Crazy-Girlly°[

avatar

Nombre de messages : 720
Age : 26
Localisation : Entre Reves&Realité...
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:29

moi ca me pose aucun probleme ms vachemen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
MDR,heuresemen ke ta pri mon adresse car les trip kon se fai,tro bien!!!!!!!mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(¯`·._.·LoLee·._.·´¯)

avatar

Nombre de messages : 682
Age : 26
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:31

olalalala jadooooroe !!
La suite stp !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://be-chic-be-sexy.skyblog.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 18:31

coralee14 a écrit:
moi ca me pose aucun probleme ms vachemen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
MDR,heuresemen ke ta pri mon adresse car les trip kon se fai,tro bien!!!!!!!mdr

PTDR ! C'ets clair !!! ptdr ! mais je vais imortaliser ça ! jvé écrire une zolie fic ! mdrrr. alors ce sont deux filles qui arrivent à fabriquer des poupées gonflables de blue et aprés elles les emènent en ville et tombent sur les blue ! ptdr ! C'est géant ! fo avouer ! mdrrr !

Ah nan ! Mais chui trop contente d'avoir pris ton adress ! c clair ! mdrr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Jeu 27 Avr - 22:25

Tjs aussi bo!!!!
j'adore!!!
la suite!!!
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
Sady



Nombre de messages : 76
Localisation : villabé
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Ven 28 Avr - 20:10

toujou aussi bien la souitee!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Crewssfl.skyblog.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Ven 28 Avr - 23:55

Souite les filles ! lol.


¤ Chapitre 4 ¤


Duncan inspira un grand coup. Il entra dans le bar. Ce jour-là, les lieux étaient bondés. Il faisait chaud. C’était un de ses bars préférés et elle était là. Elle était magnifique. Il avait craqué dès le premier regard, le premier sourire, le premier signe de la main.
Elle était assise et lisait un joli petit livre. Il prit son courage à deux mains et alla se planter devant elle.
- J’espère que… je ne vous dérange pas… parce que je dois le faire maintenant…
Elle leva les yeux sur lui et sourit.
- Je ne veux pas être impoli, dit Duncan, et puis, c’est vraiment pas mon style… alors… est-ce que vous voulez sortir avec moi ?
Elle fronça les sourcils.
- Je sens que si je ne vous le demande pas maintenant, la chance va tourner et… je ne reverrai plus jamais votre visage… Bon, ok ! Vous devez sûrement penser que je suis bizarre, mais ce n’est pas tous les jours qu’une beauté passe par mon chemin !
- Je…
- Je pourrais être le meilleur des petits amis, je pourrais réaliser tous vos rêves. Peut-être que je suis un peu idiot de dire que je vous aime alors que je ne vous connais même pas mais… s’il vous plait…
- Je…
Elle avait du mal à trouver ses mots. Alors Duncan l’embrassa tendrement.

Il se réveilla en sursaut dans la fraîcheur de cette nuit, allongé sur le sol dur de la case du vieux du village. Lui, Lee et Antony dormaient par terre, sans rien. Simon, lui, avait droit à un lit gigantesque avec plein d’oreillers ! Il trouvait ça injuste, mais la vie était pleine d’injustices ! Il le découvrirait assez tôt, plus vite même, qu’il ne l’aurait imaginé.
Après un tel rêve, il ne pouvait plus penser. Il se leva d’un bond et sortit de la case du vieux. C’est là qu’il me vit.
J’étais juste sortie pour vérifier le réservoir d’eau avant de me coucher. Il était très tard, et il faisait noir, mais je le vis. Il était adossé contre le mur. Je ne savais pas quoi faire. Je savais qu’il m’avait vu, mais j’avais peur d’aller lui parler. Ce fut lui qui vint à moi.
- Je suis désolée ! M’écriai-je, Ne pensez pas que je vous espionnais ou quoi que ce soit ! Je ne veux rien vous faire et… je ne suis pas là pour vous admirer, même si vous êtes très beau, mais en fait, je venais juste vérifier le niveau de l’eau, alors ne me faîtes pas de mal ! Je n’ai que de bonnes intentions et…
- Houlà ! Coupa-t-il, Mais… calme-toi !
Il ne comprenait pas comment une fille comme moi faisait pour avoir aussi peur de lui !
- Est-ce que tu as peur de moi ?
Il avait dit ça en souriant. Ca me rassura aussitôt.
- Moi ? M’étonnai-je, Peur de vous ? Vous rêvez !
- Ah ! D’ailleurs… je viens de rêver de toi. Murmura-t-il en souriant.
- Ah oui ? M’étonnai-je.
Il fit un pas vers moi. J’avais peur d’être trop prés de lui. Ce serait ma mort si quelqu’un venait à nous voir. Je ne devais pas avoir de contact avec les blancs d’habitude. Mon père m’avait bien dit de rester prudente. Ce garçon m’effrayait quand même un peu, mais il apparaissait si agréable. Et surtout ! Il était si beau !
- C’est… c’est Olivia, c’est ça ?
- Oui. Répondis-je, Et vous, c’est…
- Duncan. Acheva-t-il. Mais tutoies-moi…
- Je ne sais pas si j’ai même le droit de vous adresser la parole. Répondis-je.
Duncan soupira. Il savait que le contact dans ce village serait difficile, mais il ne s’attendait pas à autant d’hostilité !
- Qu’est-ce qui te fais peur chez moi ? Demanda-t-il. C’est ma couleur de peau ?
- Non… dis-je, t’es pas le premier blanc que je vois. C’est juste que… les autres ne veulent pas que…
- Que quoi ? Que tu sois avec moi ?
- Je dois rentrer…
- Attends. Dit-il.
Il paraissait gêné.
- Ils ne veulent pas que je sois avec toi ! Répondis-je, Ici, les blancs ne sont pas les bienvenus. C’est pas mon choix ! C’est la coutume… on ne lutte pas contre ça…
- Ils ne veulent pas…, répéta-t-il, mais toi ? Tu veux ?
La réponse était « oui ». Bien évidemment ! Il était si mignon !
- Oui, je voudrais bien… Répondis-je. Mais je ne peux pas…
Je voulus retourner chez moi mais il me saisit par le bras. Il avait vraiment l’air embarrassé. Pourtant, c’était moi qui était sensée l’être !
- Je voulais te dire que… tu es très jolie…
- C’est pour ça que tu t’amusais avec Fatou ! Répondis-je.
- Quoi ! Fit-il en riant, Tu es… tu es jalouse ?
Nous explosâmes de rire.
- Moi ? Jalouse ? Tu délires !
- Mais si ! Dit-il, Je t’ai bien vu me dévorer des yeux tout à l’heure ! Surtout quand tu m’as fait ton petit sourire charmeur.
- Quoi ? M’étonnai-je, Mais c’est toi qui la jouais séducteur !
Il rit.
- Tu me plais…
- Pas moi ! Répondis-je en riant, Bon, aller ! Bonne nuit !
Et je voulus retourner chez moi, mais il m’arrêta de nouveau en se plantant carrément devant moi.
- Miss ! Dit-il, Je ne peux pas te laisser partir comme ça. Ma tête voudrait, mais mon cœur refuse cruellement. Tu ne voudrais pas… rester avec moi ?
- Rester avec toi ? Répétai-je, Laisse-moi réfléchir… NON !
- Mais…
- C’est interdit ! Théoriquement, je ne suis pas sensée t’approcher, je ne dois pas te parler, et encore moins passer la nuit avec toi !
- Mais on s’en fout de ça ! Dit-il en souriant. S’il te plait !
Il me fit un de ces regards ! Je vous assure ! Je fondis sur place ! Et malgré les interdictions formelles, je lui souris et lui tendis doucement la main. Il la saisit. Le contact que j’eus à cet instant me procura une toute nouvelle sensation. Une de celles que vous redoutez un peu, tellement elle fait du bien ! Il me tira brusquement et nous filâmes à l’orée du village, nous cacher derrière la case la plus reculée. Nous devions rester discret. Quelqu’un pouvait se réveiller à tous moments et nous voir tous les deux.
Duncan sentait l’atmosphère pesante, mais il était heureux de me tenir la main. Il se sentait différent. Il me sourit et me tira contre lui. C’était étrange, parce que c’était le premier blanc dont j’étais aussi proche. La situation me terrorisait ! S’il savait à quel point c’était interdit de faire ça ! S’il avait envisagé la possibilité de respecter les règles, peut-être que nous n’aurions pas si mal tournés ! Mais lui, il s’en fichait. Il venait de son joli Royaume-Uni où l’amour était quelque chose qu’on prenait et qu’on jetait, et ce, avec n’importe quelle personne ! Des blancs, des noirs. Des riches, des pauvres. Son joli Royaume-Uni où on aurait sûrement pu faire confiance à nos sentiments. Il avait une autre culture. Il avait été élevé dans un monde où le racisme était presque invisible ! Alors ça ne le dérangeait pas d’être avec moi. Moi, ça me faisait vraiment peur ! Je n’osais même pas imaginer ce qui se passerait si jamais on nous surprenait ! Mais si j’étais là, c’était parce que je le voulais ! Je voulais être avec ce garçon.
Il serra ma main encore plus fort, comme pour me sortir de mes pensées et me sourit.
- Alors, parle-moi de toi, miss ! Dit-il, Tu as quel âge ?
- Dix-neuf ans ! Répondis-je en souriant.
- L’âge idéal pour connaître l’amour ! Répondit-il.
Il me rendit mon sourire et s’assit sur le sol en tailleur, tranquille !
- Je ne veux pas perdre de temps, Olivia, soupira-t-il, je ne sais pas combien de temps je vais rester. Tout dépend de Simon. Alors… je veux passer tout mon séjour avec toi ! Je craque sur toi !
Wow ! Ca prenait des tournures mystiques là !
- Pardon ? M’étonnai-je, C’est une blague anglaise ?
- Non. Dit-il, J’aimerais bien, parce que je sais que je ne vais pas rester longtemps et qu’on aura à se séparer tôt ou tard… d’habitude, je prends plus de temps. J’apprends à connaître les gens. Et surtout… je donne le choix…
- Comment ça ? M’étonnai-je en fronçant les sourcils.
Il saisit ma main et me tira soudainement. Je tombai dans ses bras. Il me sourit.
- Toi… tu n’as pas le choix !
Et il m’embrassa tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
(¯`·._.·LoLee·._.·´¯)

avatar

Nombre de messages : 682
Age : 26
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Sam 29 Avr - 0:06

oalalalalla je c pas pk mai jle sens mal style un amour impossible !!
la suite jadooooore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://be-chic-be-sexy.skyblog.com
]°Crazy-Girlly°[

avatar

Nombre de messages : 720
Age : 26
Localisation : Entre Reves&Realité...
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Sam 29 Avr - 0:10

re miss,superbe cette suite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
jen ve bien encore une stp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Sam 29 Avr - 19:50

ouh Duncan qui va à la va vite, c'est pas son style mais bon quand on a pas le choix on fait avec les moyens du bord!!!!
comment est-ce qu'il va réagir quand il va savoir qu'elle est promise à Simon! AÏE!!

La suite!!!!!!
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Dim 7 Mai - 15:49

¤ Chapitre 5 ¤


Ce fut le brusque changement de température qui m’éveilla. J’étais allongée dans les bras de Duncan, et le soleil montrait le bout de son nez à l’horizon. J’AVAIS PASSE LA NUIT AVEC LUI !
- AAAAAAAH ! M’écriai-je, Oh mon dieu !
Je me levai d’un bond, paniquée.
- Mais… c’est quoi le problème ? Demanda-t-il.
- Imagine que quelqu’un nous ait vu ! Répondis-je, Je vais me faire tuer ! Au sens propre ! Ecoute… il ne faut plus qu’on se parle ! Adieu ! C’était chouette de te parler !
- Mais…
Je partis en courant. J’appréhendais énormément. Qu’est-ce que je dirais si mon père avait remarqué que je n’avais pas passé la nuit à la maison, à quelques jours seulement de la cérémonie de la Promesse ?
J’entrai à pas de loup dans la case. Mon père vint se planter devant moi.
- Où est-ce que tu étais ? Demanda-t-il. Tu t’es levée tôt ce matin, ou bien tu t’es couchée très tard ? Ou peut-être les deux…
- Père… écoutez, je n’ai pas voulu m’absenter… seulement, les évènements ont fait que, je n’ai pas su…
- Tu es allé voir ton futur époux ? Dit-il alors en souriant, Je sais, il est très gentil. Tu l’aimes bien ?
- Heu… oui ! C’est tout à fait ça ! Répondis-je.
- Je vais lui annoncer aujourd’hui que tu seras son épouse. J’imagine qu’il sera heureux.
- Oui. Moi aussi.
- Tu vas faire les courses pour l’accueillir ? Fais bien attention aux blancs, ma chérie. Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose. D’accord ?
- D’accord.
- Mais je te fais confiance, je sais que tu ne me déshonoreras pas ton père ainsi. Tu es la fierté de ce village. Tu es la plus belle, la plus intelligente, la plus humble, et la plus gentille. Tu mérites de te marier avec un garçon comme Simon. Je me rappelle encore quand tu étais toute jeune et que je discutais avec son oncle. Je ne savais pas si ce serait une si bonne idée que ça. Pourtant, aujourd’hui, Simon va rendre notre village prospère. Il nous a apporté une telle somme d’argent que je pourrais m’y noyer. Ma chérie, tu fais mon bonheur.
Il me serra dans ses bras.
- Père, je suis heureuse de vous faire plaisir. Répondis-je.
Mais je n’aimais pas Simon. Quelle importance ? Les mariages d’amour n’existaient pas ici !
Il me remit de l’argent, et je partis à la recherche de Femy, avant qu’il ne parte pour le champ. J’espérais qu’il puisse me conduire jusqu’à Kara.
- Femy ! Appelai-je alors qu’il sortait de chez lui avec sa brouette. Tu m’emmènes ?
- Bien sûr.
- Tu sais… tout le monde connaît déjà la nouvelle. Dit-il, C’est un véritable succès ce mariage.
- De quoi ?
- Simon a promis qu’en échange de toi, il donnerait tout ce qu’il avait. Ou presque. Il a montré un petit aperçut au vieux Sirice, hier soir. Notre village sera riche si tu te maries. Je suis fier de toi.
- Oui. Merci.
- Bon, tu montes ?
- Heu… non. En fin de compte, je vais y aller seule. J’ai besoin de réfléchir.
- Très bien.
Il me déposa un baiser sur la joue et s’éloigna.
Je pris mon petit panier et pris la route. Je ne voulais pas me marier ! Pourquoi ? Parce que j’avais ce rêve inaccessible d’un garçon dont je serais vraiment amoureuse ! Je ne connaissais pas du tout Simon. J’ignorais comment ça se passerait avec lui. Et puis, mon cœur semblait déjà pris… ne me demandez pas par qui. Je l’ignorais encore. Je savais juste qu’il n’y avait pas assez de place pour Simon.
Mais comment renoncer au mariage ? D’abord, il proposait des trésors merveilleux à tout le monde. J’allais briser le rêve de chacun d’entre nous en jouant l’égoïste. De plus, mon père et mon meilleur ami, Femy, comptaient sur moi. Ils mettaient toute leur confiance sur mes épaules pour que le mariage soit une véritable réussite.
- A quoi tu penses ?
- Rien ! Répondis-je par réflexe.
Je me retournai alors et vit que Duncan avait pris la route avec moi. Il me sourit.
- Qu’est-ce que tu fais là ? M’épouvantai-je, On va se faire décapiter ! Laisse-moi tranquille !
- Non.
- Mais…
- C’est bon si on fait la route ensemble, non ? Je dirais juste que je voulais faire des courses et que je t’ai demandé de me montrer la voie !
- Ca ne marche pas comme ça ! Répondis-je, Je n’ai pas le droit !
Il me devança alors en accélérant le pas.
- Hé ! M’écriai-je, Où est-ce que tu vas ?
- Je marche ! Dit-il, Après, tant pis si ma route croise la tienne !
Je soupirai. Ce qu’il pouvait être têtu !
- Duncan ! C’est bon ! Dis-je, Tu peux venir, mais dès qu’on revient au village, je ne te connais plus.
- C’est d’accord, chérie !
Il me saisit la main et éclata de rire. Il m’entraîna sur la route.
- J’aime trop être avec toi ! Dit-il.
- Surtout, ne le répète pas ! Soupirai-je.
- Pourquoi ? Je t’aime, moi…
- Tu… QUOI ?
Je m’arrêtai et lui lâchai brusquement la main.
- Je suis amoureux de toi, oui. C’est pas de ma faute ! J’ai pas choisi, moi !
- Et qu’est-ce qu’on va faire maintenant ? Soupirai-je.
- Comment ça ?
- Tu… tes sentiments ? Ils vont disparaître, non ?
- Est-ce que les tiens disparaissent ?
- Non. Soupirai-je.
Il me sourit et je compris l’énorme gaffe que je venais de faire.
- Alors tu as des sentiments pour moi ! Dit-il.
Je me frappai le front. Comment avais-je fait pour être aussi bête ?
- Non, je n’ai pas de sentiments pour toi. Répondis-je, J’ai répondu comme ça ! J’ai pas fait attention. Et de toutes manières, on s’en fout ! Sentiments ou pas, ça revient au même !
- Mais bien sûr que non ! On doit rester ensemble ! On doit faire les choses que tous les gens qui s’aiment font ! On doit…
Il me regarda avec un air extrêmement sérieux.
- On doit s’aimer. C’est comme ça que ça marche.
- Pas ici ! Tu peux retourner en Angleterre !
- Pas sans toi, dit-il tout aussi sérieux, je t’aime pour de vrai. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé. Ca doit être un truc genre « coup de foudre », mais je ne peux pas m’éloigner de toi.
- Il va falloir pourtant ! On ne peut pas être ensemble. C’est interdit.
- Je ne lâcherai pas l’affaire. Regarde hum… Roméo et Juliette ! Tu connais ?
- Vaguement. Répondis-je.
- Et bien, ils ont réussi à…
- Ils sont morts ! Répondis-je. Comme Tristan et Iseu. Il faut se rendre à l’évidence. Je ne veux même pas essayer. Je ne veux pas de problèmes.
Il inspira un grand coup et me souleva du sol avec mon panier.
Je poussai un cri. Il se mit à courir en direction du champ le plus proche et m’allongeai entre les longues tiges de maïs. C’était la cachette idéale ! Il m’embrassa avec ses lèvres douces et sucrées. Pendant un long moment, nos lèvres se touchèrent ainsi. C’était magique. Je ne voulais pas que ça s’arrête.
Nous restâmes un long moment dans le champs avant que je ne me rappelle du pourquoi j’étais là.
- Heu… je suis sensée aller faire des courses ! M’écriai-je, Duncan ! Tu énervant !
- Tu m’aimes ?
- Non.
- Moi, je t’aime.
- Je m’en fou ! Laisse-moi partir !
- Tu m’aimes ou pas ?
Je soupirai. J’adorais ce garçon depuis la première fois où je l’avais vu.
- Oui. Répondis-je.
Il sourit et nous reprîmes la route. Nous revînmes en rigolant comme des fous. Duncan s’amusa à me porter sur son dos, à me faire tournoyer comme une danseuse étoile sur la voix sablonneuse. Ca me faisait l’apprécier encore plus. Avec lui, j’oubliais le plus important. J’oubliais que j’allais me marier…


Lachez vos coms pour la suite ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
vivi_james
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 695
Age : 27
Localisation : baaa devan mon pc
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Dim 7 Mai - 15:59

olala ils vont avoir des problemes la merde dunc arrete d être tetu laisse la se marié avec simon vous rentré a londres avec elle et apres vous pouvez faire tout ce que vous voulez mais pas maintenant mdr je pete les plombs faut pas s inquieté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
]°Crazy-Girlly°[

avatar

Nombre de messages : 720
Age : 26
Localisation : Entre Reves&Realité...
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Dim 7 Mai - 16:03

Oh ma puce c'est trop bien je ss a fond dedan!!!!!!!!!!!!!!!Je ve bien une suite ma puce!!!!!!!!!!!!!!depeche ttoi de te connencter g la cam et je vai biento t barerr!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je t'aime de trop mon olive verte
coco vanish
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Kriss ~

avatar

Nombre de messages : 923
Age : 34
Localisation : TOp secret hihihihih
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Dim 7 Mai - 17:08

Comme dis vivi tu te marie avec Sy et apres hop tu part a londre et la tu va avec dunk ou dunk donne les tunes et hop c regler faut pas s'inquiete mais please soyez DISCRET !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shag

avatar

Nombre de messages : 225
Age : 29
Localisation : in my dreams...
Date d'inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Dim 7 Mai - 21:13

woauh!!! c 'est tjr aussi genial!!! me tarde de savoir ce kil va se passer!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leeloo1702.skyblog.com
Cecilee

avatar

Nombre de messages : 825
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Dim 7 Mai - 21:20

C'est trop beau!!
Mais malheureusement elle va se marier avec Simon, la poisse!!!
LA SUITE
Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an-angel-lee-ryan.piczo.com
Lira Yann

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : Châtillon
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   Lun 8 Mai - 13:00

ALLEZ VOTERRRRRRRRRRR !!!! Plis ! Plis ! Pliz !
http://www.hitdancemusic.com/grandclassement.html

Blue DOIT gagner ! Sinon, je prive tout le monde de suite ! PTDR , je blague ! hum hum.
Bon, voila la suite ! ^^

¤ Chapitre 6 ¤


- Olivia ! Appela Femy au loin.
Mon premier réflexe fut de pousser brusquement Duncan dans le champ d’à côté. Femy accourut vers moi.
- Ca y est. Ils vont annoncer à Simon qui est son épouse ! Je crois qu’il va vraiment être heureux de savoir que c’est toi…
- Heu… oui.
Je jetai un œil embarrassé à Dunc dans le champ au bord de la route.
- Tu viens ? Fit Femy, On y va !
- Je te rejoins, j’ai perdu un truc dans ce champ, à tout de suite !
Il repartit au village. Je plongeai dans le champ. Duncan y était allongé les yeux rivés vers le ciel.
- Je suis désolée. Soupirai-je.
- Tu m’as mené en bateau pendant tout ce temps ! S’écria-t-il.
- Non ! Je t’aime ! Mais cette année, c’est à moi de me marier. Je n’ai pas choisi ! Moi, je veux rester avec toi ! Mais la vie en a décidé autrement. Tu vois ? C’est pour ça que j’essayais de rester distante. Je ne voulais pas… de toutes manières, je n’en ai pas le droit !
- On peut s’enfuir, non ?
- S’enfuir ? Répétai-je, S’ENFUIR !? Tu as perdu la tête ? Je ne peux pas ! Le village entier compte sur moi !
- Juste cent personnes que tu ne reverras jamais…
- Pourquoi ton ami se marrie ? Demandai-je alors. Il n’est pas venu par amour, tu sais.
Duncan se souvint alors que Simon était là pour sauver la vie de sa mère. Quoiqu’il en fût, il ne pouvait pas lui briser sa seule chance de garder sa mère en vie. Et pourtant, il m’aimait tellement ! Il ne se voyait pas abandonner aussi vite !
- Et n’y aurait-il pas moyen que… que j’échange de place avec Simon ? Tu vois ce que je veux dire ?
- Te marier avec moi à sa place ? M’étonnai-je, Inutile d’y penser. J’ai à peine le droit de poser mes yeux sur toi ! Tu rêves !
Il soupira.
- Bon, dis-je, je dois y aller ! Au revoir !
- Adieu, tu veux dire.
Je le regardai, attristée et m’éloignai en courant. Tout le monde m’attendait. Je traversai la foule en entrai dans la case de mon père où Simon se trouvait. Il me sourit. Je m’assis à côté de lui.
- C’est elle, dit mon père, c’est ma fille que tu vas épouser.
- Vraiment ? S’étonna-t-il, C’est un honneur !
Il m’adressa un sourire radieux. Comment arrivait-il à être aussi heureux ? Certes, je l’appréciais, mais… je n’étais pas contente de me marier avec lui ! Loin de là !
- La cérémonie aura lieu dès demain matin ! S’écria mon père tout content. Après cela, vous pourrez célébrer la nuit de noce dans la case rose du village réservé aux nouveaux époux et vous pourrez procréer… A la naissance de l’enfant, Olivia pourra vous suivre n’importe où !
Je baissai les yeux.
Il y aurait le mariage mais aussi… les enfants ! Ca faisait partie du contrat ! Et moi qui me voyait si bien devant mes fourneaux à faire manger mes enfants… et ceux de Duncan. Simon me regarda avec un air embarrassé. Je l’étais autant que lui.
- Bon, dit-il, je dois aller faire quelques courses en ville avec mes amis, je me demandais si vous auriez un guide pour me conduire là-bas…
- Bien sûr ! Dit mon père, Je vais vous appeler Fatou. Elle connaît le marché par cœur.
Mon père nous fit signe de le suivre. Nous sortîmes de la case. Le monde s’était éparpillé, mais les regards se faisaient toujours aussi insistants. Nous nous dirigeâmes vers la tente de Fatou. Elle se trouvait derrière et riait avec Lee de bon cœur et il se tenait les mains. Nous arrivâmes au mauvais moment. Mon père poussa un terrible cri de rage. Les parents de Fatou sortirent de la case et comprirent. Fatou prit peur, surtout quand son père la traîna dans la poussière par ses tresses, jusqu’au centre du village.
- Traîtresse ! S’écria-t-il, Honte sur toi !
Et il lui donna un grand coup de pied. Elle s’écroula par terre. Elle était écorchée de partout. Je courus vers l’homme.
- Laissez-la ! Elle n’a rien fait ! Laissez-la !
- Tu prends sa défense ? Tu veux des coups ?
Sa main fusa et la gifle que je reçus me fit perdre l’équilibre. Je titubai un moment. La mère de Fatou s’approcha de sa fille et lui cracha au visage. Ensuite, elle lui envoya de la terre au visage et lui jeta des pierres. Bientôt, sa tante en fit de même ! Fatou ne disait rien. Elle prenait les coups et les larmes sur ses joues se faisaient de plus en plus nombreuses. J’étais horrifiée. Je ne savais plus quoi faire ! Ma meilleure amie se faisait lapider sur la place publique et tout le monde semblait d’accord ! C’était l’affreuse réalité qui nous attendait à Duncan et à moi si on continuait…
Je vis Femy lancer une pierre et je me précipitai sur lui.
- Mais qu’est-ce que tu fais ? M’étonnai-je. Fatou est notre amie !
- Plus maintenant, Oli, elle a pactisée avec l’ennemi. Elle me dégoûte ! Elle va mourir. Elle doit payer pour cette horrible faute. C’est la honte du village.
- Mais…
Il lança la pierre et celle-ci atterrit directement sur la nuque de Fatou. Celle-ci tomba sur le sol, inconsciente. Je fondis en larmes.
- Non ! Criai-je.
Femy me retint par le bras. Je lui mis une claque et me débattis mais il ne me lâcha pas.
- Je sais pour toi aussi. Dit-il. Je t’ai vu, Olivia. Tu vas te marier ! Tu peux encore éviter un drame comme celui-ci…
Je posai les yeux sur lui. Alors il savait pour Dunc et moi ? Est-ce qu’il me jetterait des pierres comme il l’avait fait avec Fatou si jamais j’étais découverte ?
- Je… je…
- Tu es la fierté du village, Olivia. Dit Femy, Ne mets pas tout par terre. Ne pense pas qu’à toi.
Il me lâcha le bras.
Je m’enfuis en courant. Je courus me cacher dans le champ le plus proche pour pleurer. Je pleurai toutes les larmes de mon corps.
Je pleurais pour Femy qui avait découvert mon secret.
Je pleurais pour Fatou qui était dans un sal état à présent.
Je pleurais pour Simon qui faisait comme s’il était heureux de se marier.
Je pleurais pour toute la pression qu’on m’avait mis sur les épaules.
Je pleurais parce que… parce que j’aimais Duncan et que je voulais rester avec lui et pas avec un autre !
Je pleurais parce que j’avais peur, et que je savais que c’était ce qui nous attendait…

- Oli ! Fit une voix.
Duncan s’assit à côté de moi. J’eus un mouvement de recul.
- Vas-t’en ! Ordonnai-je, Tu veux que je me prenne des pierres à la figure ? Tu as vu ce qui est arrivé à Fatou ? J’aurais la même sentence fois dix si tu ne me laisses pas tranquille ! Je vais mourir, moi ! Fatou l’est peut-être déjà ! Juste parce qu’elle lui tenait la main et qu’elle riait ! Nous… nous on fait beaucoup plus… et en plus, je vais me marier… et avec ton ami en plus qui compte sur toi ! On est cerné de tous les côtés ! Oublie-moi !
- Olivia ! Fit-il.
- Laisse-moi tranquille !
Et je partis en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webzinemaker.com/jessestime/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤   

Revenir en haut Aller en bas
 
¤Promesse¤ | DERNIER CHAPITRE page 18 | ¤ Posté ¤
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le dernier chapitre
» Le Dernier Chapitre (2002)
» Explication: Comment voir les messages postés depuis votre derniére connection
» [CD] Dernier album "PEACE" prévu pour le 8 mars (environs)
» Dernier Pro feat Mc Tia (Rappeuse Danoise) - Prod Lp2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Blue :: ~¤~ Général ~¤~ :: Fan'fic-
Sauter vers: